» Mot de passe oublié ?
» Identifiant oublié ?


mercredi 14 juillet
Home > Articles > Tournois > Le bilan des WSOP 2010 : encore un bon cru
 

Le bilan des WSOP 2010 : encore un bon cru

Tournois
Par Claire Renaut   
Mercredi, 07 Juillet 2010 00:08


Ce ne sont pas moins de 58 tournois qui se sont écoulés, en comptant le Tournoi des champions et l’Ante Up For Africa (ces deux derniers n'offrant pas de bracelets à la gagne), et le Main Event vient juste de débuter : c’est donc l’heure des comptes et du bilan.

tables_a_gogo
Une organisation militaire à l'américaine et une fréquentation toujours plus large d'années en années : bienvenue aux WSOP !


Question fréquentation, les tournois ont connu en moyenne une augmentation de 20%, ce qui est énorme compte-tenu de la situation financière mondiale actuelle. En même temps, les sociologues sont formels : plus la crise est profonde, plus l’industrie du jeu explose. Le poker n’a donc pas dérogé à la règle et ne reste plus qu’à avoir les chiffres du Main Event pour voir s’ils sont supérieurs à l’an passé qui avait attiré 6 494 joueurs. 

Côté nationalité, 107 nationalités étaient représentées cette année, ce qui est largement supérieur aux Jeux Olympiques d'hiver (83 pays). Les français étaient d’ailleurs venus en nombre : faisons donc un point tout de suite sur les performances tricolores 2010.


LE BILAN FRANÇAIS

La France ne reviendra pas bredouille grâce à Vanessa Hellebuyck, qui a remporté le bracelet du Ladies Event avec brio (cliquez ici pour lire son interview et là pour voir la video de la cérémonie).

vanessa_bracelet
Grâce à Vanessa, les français ont pu entendre la Marseillaise résonner pour la première fois dans le Rio


Sinon, les frenchies ont cumulés pas moins de six tables finales (sept en comptant Hanoteau) :

Nicolas Levi, NLHE Shootout à 5 000$ : 5e (92 543$)
Thibaut Klinghammer, Pot Limit Omaha à 1 500$ : Runner-up (158 698$)
Stéphane Tayar, Pot Limit Omaha à 2 500$ : 4e (96 243$)
Patrick Hanoteau, Pot Limit Omaha à 2 500$ : 9e (25 000$) - nota, Patrick est franco-belge -
Bruno Launais NLHE Six handed à 5 000$ : 4e (173 123$)
Guillaume Darcourt NLHE Triple Chance à 3 000$ : 3e (223 459$)
Ludovic Lacay Pot Limit Omaha à 10 000$ : 4e (262 208$)

ludo_matusow_tj
Ludovic (ici sous l'oeil aiguisé et intrigué de Mike Matusow et TJ Cloutier) réalise la meilleure performance française 2010 en terme de gains.


En dehors des finalistes cités précédemment, dans le haut du classement tricolore et avec plus de 30 000$ de gains, on retrouve aussi Clément Thumy (2 cashes pour 67 745$), Christophe Benzimra (4 cashes pour 51 959$), Thomas Bichon (2 cashes pour 47 029$), Bertrand Grospellier (2 cashes pour 42 818$), Alexia Portal (2 cashes pour 35 923$), Marc Inizan (1 cash pour 34 639$), Frédéric Bussot (3 cashes pour 33 500$) ou encore Anthony Roux (1 cash 33 476$).


CEUX QUI ONT FAIT UNE ANNEE EXCEPTIONNELLE

Impossible de passer pour cette cuvée 2010 à côté de Frank Kassela, sacré « WSOP Player of the Year » après deux bracelets (Razz à 2 500$ et Stud HiLo à 10 000$) et trois cashes dont une troisième place au NLHE à 25 000$. L’américain de 42 ans repart chez lui avec 1,23 millions de dollars en poche. C’est ce qu’on appelle un vrai good run !

kassela
Un sourire qui en dit long sur la forme du moment de Kassela !


Un autre joueur qui mérite lui aussi la palme du good run 2010, c’est Michael Mizrachi qui squatte la tête du classement des joueurs ayant le plus gagné cette année pendant les championnats du monde  avec près d’1,7 millions de dollars en poche ! Michael a notamment remporté le prestigieux Mixed Games à 50 000$ (lire l'article ici) et fait trois autres ITM à côté, dont deux finales. Chapeau (ou plutôt casquette) !

mizrachi
En 2009, Michael n'avait pas réussit à faire un seul ITM. Ses résultats cette année devraient donc aisément rattraper ça.


L’homme classé deuxième plus gros vainqueur de l’année, en sandwich entre Mizrachi et Kassela, est un joueur jusqu’ici inconnu qui ne totalisait pas plus de 70 000$ en trois ans : Daniel Kelly. 2010 est pour lui une année merveilleuse puisque ce jeune américain est reparti chez lui avec plus de 1,3 millions de dollars pour avoir remporté le NLHE à 25 000$ ! Il a de même aligné trois autres ITM qui semblent du coup bien anecdotiques en rapport à son bracelet.

Vladimir Schmelev a lui aussi connu une année des plus agréables : après avoir notamment terminé runner-up face à Mizrachi dans le Mixed Games à 50 000$. Le russe a ensuite aligné trois autres ITM sympathiques puisqu’il s’agit de trois finales et que chaque cash est supérieur à 55 000$. Schmelev est donc classé 4e avec plus de 1,1 million de dollars de gains.

Jeffrey Papola, un américain étudiant en droit de 23 ans, prend la 5e place après avoir remporté le bracelet du Six Handed à 5 000$ et terminé runner-up du 2 500$ dans la même discipline. C’est ce qu’on appelle maitriser son sujet…

Le record du nombre de cash cette année est détenu par Shawn Buchanan qui nous en a aligné huit dont une magnifique deuxième place dans le NLHE à 25 000$ (pour plus de 800 000$ de gains). Il est à égalité avec Alan Kessler (373 000$ au total), grillant ainsi d’un ITM l’américain Dan Heimiller (7 cashes pour 266 000$).

Men Nguyen a lui aussi vécu une belle année après avoir failli remporté deux bracelets. Il se contentera toutefois d’une seule victoire dans le Stud à 10 000$ et d’une belle deuxième place dans le Six handed à 5 000$. "The Master" totalise tout de même plus de 800 000$ de gains pour ces championnats.

John Juanda n’est pas non plus à plaindre puisqu’il a enchainé pas moins de cinq cashes dont quatre tables finales le tout pour un montant de près de 750 000$. Et le pire, c’est que s’il n’avait pas fait la bulle du 25 000$, ça aurait été encore mieux !

Enfin, dans les joueurs ayant totalisé plus d’un demi-million de dollars de gains dans ces WSOP, on retrouve Sam Trickett, Ayaz Mahmood, Ian Gordon, Simon Watt, David Oppenheim, David Baker, Eugene Katchalov, Richard Ashby, Praz Bansi, James Dempsey et Scott Montgomerry.


LE POINT SUR LES BRACELETS

56 breloques en or ont été attribuées et la répartition par pays est sans surprise : les USA écrasent les autres nations avec 38 victoires. Ce qui est d'ailleurs exactement le nombre de bracelets remportés par les Etats-Unis en 2009 pour le même nombre de tournois proposés !

bracelets
70% des bracelets ne sortiront pas du pays : un carton plein pour les USA (comme d'habitude...) 


Mais le Canada et le Royaume-Uni ne sont pas en reste non plus puisqu’ils totalisent tous deux cinq bracelets. Un véritable record ; jusqu’ici aucune autre nation autre que les Etats-Unis n’en avait remporté autant.

La Hongrie elle aussi réalise un exploit en gagnant deux bracelets : du jamais vu !

Suivent ensuite, avec un bracelet chacun : la France, la Norvège, le Mexique, la Russie, la Nouvelle Zelande et les Pays-Bas.

Parmi les stars du poker pouvant se targuer d’avoir arraché une victoire cette année, on retrouve Sam Farha, Michael Mizrachi, Praz Bansi, Men Nguyen, Matt Matros, Franck Kassela, David Baker, John Barch, Dutch Boyd, Jose Luis Velador, Ayaz Mahmood, Scott Montgomerry, Steve Jelinek, Gavin Smith et son pote de toujours Chris Bell ("Nous étions tous les deux broke l’an passé et là, nous remportons un bracelet à trois jours d’intervalle, c’est magnifique !").

sam_fahra
Ce troisième bracelet tombe à pic : trois, ça rime avec Fahra.

Et bien sûr, il y a Phil Ivey, qui s’est adjugé le HORSE à 3 000$ et qui remporte le 8e bracelet de sa carrière ainsi que près de 330 000$ (lire l'article ici) : une somme anecdotique en comparaison des paris énormes que "le meilleur joueur du monde" a fait avec ses amis du circuit. Ce bracelet lui aurait rapporté, comme pour ses deux victoires l’an passé, plusieurs millions de dollars.

ivey_confpresse
Un joueur qui remporte un bracelet chaque année (ou presque), forcément, ça attire la curiosité des journalistes !


Puisque l’on parle de side bets, revenons sur le cas "Durrrr", alias Tom Dwan, alias "l’homme qui fait encore plus de paris que Phil Ivey". De nombreux joueurs pros ont vécu la nuit la plus longue de leur vie le 4 juin 2010 : Durrrr était en heads-up contre le neo-zélandais Simon Watt pour tenter de décrocher le premier bracelet de sa carrière. Etaient alors en jeu des millions de dollars et certains professionnels n’hésitaient pas à sous-entendre qu’ils seraient ruinés en cas de victoire de Tom Dwan. Mais le jeune prodige du online ne signera pas l’exploit, s’inclinant finalement runner-up et passant à côté d’un gain parallèle qui aurait été prodigieux. Comme il le dit lui-même, il se console "à l’idée d’avoir fait transpirer la moitié des joueurs pros de Vegas".

dwan_harman
"Je te parie 1 million de dollars que la prochaine serveuse qui vient nous voir est blonde" "Euh, laisse moi réfléchir..." (Durrrr et Harman)


CEUX POUR QUI CES CHAMPIONNATS ONT ETE DIFFICILES

Du côté des français, bad run pour Fabrice Soulier (lire son blog ici) qui ne fait qu’un seul ITM à 20 000$ dans le PLO après avoir scoré par 7 fois (dont une finale) l’an passé. De même, année difficile pour David Benyamine qui lui aussi ne réussira à faire qu’un seul cash dans le HORSE à 3 000$ (14e pour 14 406$).

Un seul cash également pour Antoine Saout, mais un butin plutôt maigre pour l’ex "November Nine" (111e dans un NLHE à 1 000$ pour 2 900$ de gains), tout comme Manuel Bevand (45e dans un Stud HiLo à 1 500$ pour 3 500$), Davidi Kitai (120e dans le NLHE six handed à 2 500$ pour 4 782$) et Rui Cao (63e dans le six handed à 1 500$ pour 4 669$). Bilan mitigé enfin pour Arnaud Mattern, qui s’en sort avec deux ITM pas très conséquent (près de 12 000$ au total).

saout_brown
Ce n'est pas évident à première vue mais Chad Brown et Antoine Saout ont pourtant un point commun : une série de tournoi qui vire au rouge. Leur reste encore le Main Event... (et ça, Antoine, il connait bien)

Bruno Fitoussi de son côté décidera de partir de Vegas avant même le Main Event pour raison de boulot sur le feu et de mauvaise période aux cartes : il n’aura pas cashé une seule fois. Zéro ITM également pour Antony Lellouche, Jean-Paul Pasqualini (lire son blog ici) , Alain Roy, Roger Hairabédian, Eric Haik, Hugo Lemaire, Pascal Perrault, Rémy Biechel, Jérôme Zerbib, Guillaume de la Gorce ou encore Pierre Canali.

Du côté des joueurs internationaux, grosse déception du côté d’Allen Cunningham qui revient bredouille, tout comme Doyle Brunson, Freddy Deeb et Johnny Chan.

deeb_minieri
Deeb : 0 et Minieri : 4 : leur nombre de cheveux (en millions) ? Non. Leur nombre d'ITM cette année.


Mauvaise passe également pour Joe Sebok (1 cash à 2 400$), Greg Raymer (1 cash à 4 500$), Joe Hachem (1 cash à 6 500$), Cindy Violette (4 200$), Marcel Luske (4 100$), Tom Mc Evoy (4 000$), Barney Boatman (1 cash à 11 000$) et son frère Ross (, Hoyt Corkins (1 cash à 11 000$), Ted Forrest (1 cash à 10 000$), John Phan (2 cash pour 13 000$), Brandon Cantu (1 cash à 10 000$), Mark seif (1 cash à 9 000$), Andre Akkari (2 cash pour 9 000$), Yevgueniy Timoshenko (2 cash pour 8 500$), Roland de Wolfe (1 cash à 8 000$), Shaun Deeb (2 cash pour 6 000$), Chad Brown (1 cash pour 6 000$), David « The Dragon » Pham (1 cash à 6 000$), Lex Veldhuis (1 cash à 5 700$), Isabelle Mercier (1 cash à 5 600$), David Plastik ( 1 cash à 5 600$) Erica Schoenberg (1 cash à 5 500$), Evelyn Ng (1 cash à 4 800$), Markus Golser (1 cash à 4 500$).

L’an passé, Jeff Lisandro avait remporté le titre de "WSOP Player of the Year" après avoir gagné trois bracelets mais les vents ont légèrement tourné puisque le joueur d’origine italienne a pour l’instant totalisé 90 000$ après trois cashes et une table finale dans le HORSE à 3 000$. Ce qui n'est un bad run uniquement à l'échelle de son année passée, convenons-en.

De même, Vitaly Lunkin avait lui aussi écrasé le classement 2009 en remportant un bracelet et plus de 2,7 millions de dollars en gains. Cette année, il y a serrage de ceinture : le russe repartira avec 5 cashes pour un total de près de 55 000$ : ça fait comme une grosse différence…

lunkin_schoenberg
Nous comprenons maintenant les raisons du bad run de Vitaly par rapport à l'an passé : il a été déconcentré. (en même temps, Erica n'a pas fait de bons résultats non plus, mais gardons-nous de tirer des conclusions hâtives...)


En même temps, il reste encore un tournoi, et pas des moindres. Allez les gars, rien n’est encore perdu, un score dans le Main Event et le bad run est oublié !

 

Commentaires (3)
0
107 pays c'est bien
Par Mr Fredo, juillet 09, 2010
Mais vous avez glissé une petite coquille façon Caliméro, car 204 pays été représentés aux JO de Pékin ce qui fait quasiment le double. En attendant, ça reste malgré tout impressionnant!
0
...
Par realmadjohnny, juillet 09, 2010
Dire que Dan Kelly est un inconnu c'est quand meme un peu osé :
2ème d'un Sunday WU pour 100k
2ème d'un Sunday 500 pour 70k
2 titres WCOOP et une TF pour 1million et le titre de Player of the Year
Un titre FTOPS pour 100k

et quelques autres cash a 100k
Bref un joueur qui est clairement dans le Top 5 online en tournoi
Très bon article sinon ;-)
David Poulenard
JO d'hiver
Par David Poulenard, juillet 12, 2010
Merci de la précision, il s'agissait d'une comparaison avec les JO d'hiver qui ont accueilli 83 nations (ou 82 selon les sources) à Vancouver. Rectification faite...

 Ajouter votre commentaire

security code

 

busy
 
Tournois de poker : le programme de juillet 
WSOP 2010 : le bilan à mi-parcours 
Murariu remporte l'or de Golden Sands 
Michael Mizrachi remporte le tournoi de Mixed Games à 50 000$ des WSOP  
Tournois de poker : le programme de juin 2010 
Unibet Open : rendez-vous à Varna 
WPT Barcelone : Tekintamgac vainqueur, Clemençon 6e 
WPT Paris : victoire du danois Theo Jorgensen 
Tournois de poker : le programme de mai 2010 
EPT Monaco : des adieux en beauté 
WPT World Championship : la consécration de David Williams 
Liv Boeree, magnifique gagnante de l'EPT de San Remo 
Reportage photo au Deepstack Open d'Aix-en-Provence 
Victoire anglaise dans l'Irish Open  
Guillaume Darcourt remporte le WPT de Bucarest 

poker&betting_show