jeudi 02 décembre

Home > Articles > Tournois > EPT Barcelone : Lundmark s'impose dans une finale de joueurs jusqu'ici tous inconnus
 

EPT Barcelone : Lundmark s'impose dans une finale de joueurs jusqu'ici tous inconnus

Tournois
Par Claire Renaut   
Samedi, 27 Novembre 2010 18:01

 

C’est un carton plein pour cette septième étape barcelonaise du Pokerstars European Poker Tour : ils étaient en effet 758 à prendre leur ticket à 5 300 euros afin de tenter de prendre une part du joli gateau annoncé.

Par l’odeur du prizepool alléchés, nombreux étaient venus les pros de tous horizons dont les frères Nick et Michael Binger, Daniel Negreanu, John Duthie, Dario Minieri, Jan Skampa, Leo Margets, Carlos Mortensen, Surinder Sunar, Ville Walhbeck, Andre Akkari, Lex Veldhuis, Sami Kelopuro, Jens Kyllonen, William Thorson, Maxym Lykov, Juha Helppi, Noah Boeken, Kevin Mc Phee, Melanie Weisner, Liv Boeree, Joao Barbosa ou encore Bill Gazes.

negreanuept
Daniel Negreanu : une victime de plus de l'i-pad ? Dur dur en effet de se concentrer à la table en regardant un film ou en jouant à "angry birds"...


Un grand melting pot donc de différentes nationalités, 53 au total, dont une très grosse majorité d’espagnols (16% du field), de frenchies (9%), d’italiens (9%) et d’allemands (8%) se sont donc affrontés pendant cinq jours dans une toute nouvelle salle.

Adieu en effet le casino bas de plafond où personne ne pouvait circuler entre les tables et bonjour le centre de convention de l’hôtel 5 étoiles Arts juste à côté : une initiative saluée par tout le monde et une ampleur nouvelle donnée à ce tournoi appelé plus que jamais à devenir un évènement majeur sur le circuit pro européen.

hotel-arts
Un décor sympathique pour consoler les éliminés prématurés...


Mais malheureusement, ce nouvel environnement n’aura pas été bénéfique pour les français puisque contrairement aux années précédentes, nous seront témoins d’une véritable hécatombe : l’intégralité du Team Winamax sera en effet décimé avant la fin du Day 2 (Davidi Kitai sera le dernier en course mais short stack, il finira par s’incliner en milieu de deuxième journée), tout comme les joueurs Everest (dont Fabrice Soulier, Valentin Valvegas, Fabien Perrot), Alain Roy, Arnaud Mattern, Paul Testud, Bruno Launais, Jacques Zaicik, Antoine Saout ou Jean-Paul Pasqualini (éliminé 20 places avant la bulle) : pas un d’entre eux ne sera dans l’argent !

Seuls six tricolores réussiront toutefois à se tailler une part du gâteau  :

. Stéphane Albertini, qui aura fait preuve d’une belle résistance en tant que short stack, avant de perdre un flip crucial qui lui vaudra la 94e place.
. Sebastien Bovyn, dont la paire d’as craquée lui offre une 93e place et 9 000 euros de compensation.
. Jan Boubli qui sort 71e après une très belle première journée dans laquelle il termine dans le haut du classement.
. Bertrand "ElkY" Grospellier, qui après un Day 3 en mode yoyo (entre 60k et 600k !) sera finalement éliminé 56e pour 13 000 euros

elkyept
"Et je remonte, et je descends, et je remonte et... ah ben je descends..." Dommage...


. Gilles Michaud, 31e : pas mal pour un joueur qui, après une belle gagne sur internet, avait décidé de tout réinvestir dans ce tournoi "parce que c’était un vrai rêve que de participer à un aussi gros tournoi et de jouer avec des pros". Croisé plusieurs fois lors des pauses, il me confiera halluciner de voir combien de fois "son nom apparait désormais dans google". Bravo en tout cas pour cette jolie perf' : c’est 17 000 euros de gagnés !

Quant à Candido Goncalves, il sera le seul français encore en course pour le Day 4 à 24 joueurs mais il finira par s’incliner à la bulle de la finale, soit la 9e place, après avoir pourtant frôlé le chip lead en partant deux fois à tapis avec AJ contre paire de dames ! Un coup de pouce incroyable du destin qui ne suffira toutefois pas à le hisser parmi les huits derniers survivants : après avoir 4-betté all in avec pour se heurter à une paire de rois chez Jesus Lizano, il repart avec 50 000 euros pour sa performance.

Pour tout commentaire général du Day 4, notons que les journalistes présents pour couvrir l’évènement n’auront qu’un mot à la bouche : "random" (NDLR : mot employé pour désigné un joueur que l'on ne connait pas). En effet, difficile de reconnaitre un seul des derniers survivants encore en course à l’aube de la table finale !

Les seuls visages quelques peu familiers, ceux de Dominik Nitsche et Kristoffer Thorsson, s'inclineront respectivement à la 23e et 24e place, pour un gain de 20 000 euros. Et la table finale regroupera huit joueurs qui ne s'étaient pas encore distingués sur le circuit pro : une belle entrée en matière pour ces nouveaux noms à retenir !

finaleptbarca
Des profils différents mais un but identique : la win ! (merci à pokernews.nl pour la photo)


La table finale regroupera huit joueurs aux profils très variés puisqu'on verra tant des jeunes joueurs pros issus du online (Lizano, Lundmark ou De Vries) qu'un amateur russe sexagénaire dont le métier est d'entrainer des chevaux de course (Puchkov) ou le directeur d'un bar sportif à Athènes (Skotadis). 

La finale sera pliée en un peu moins de sept heures. Notaro et Skotadis seront éliminés dans la première demi-heure de jeu mais il faudra attendre deux bonnes heures avant de voir Stang et Pantaleo quitter eux aussi l'aventure, victimes tous deux à quelques minutes d'intervalles de Lundmark (55 vs KQ puis QQ vs AJ).

Lundmark ne s'arrêtera pas en si bon chemin puisqu'il se chargera également du short stack de Vries à la quatrième place : de Vries pousse avec Q-8 mais Lundmark se réveille avec A-Q de grosse blind... Et un de moins, un !

Mais la route jusqu'à la victoire n'étant jamais simple en No Limit Hold'em, Lundmark va bientôt se retrouver le plus petit tapis à trois joueurs avant de remonter petit à petit et d'éliminer Puchkov qui décide de s'embusquer et de juste payer dans les blinds avec . Le flop vient et les tapis volent puisque Lundmark montre qui pouvait difficilement espérer meilleur flop. Ses espérances seront d'ailleurs complêtes quand la river apportera un roi... de pique !

Le tête à tête durera près de deux heures, les deux joueurs débutant l'affrontement à tapis quasi-équivalents. Mais Lizano perdra le plus gros pot du tournoi jusqu'à lors : Lundmark relance et Lizano paie pour voir le flop . Lizano checke et paie les 350 000 demandés par son adversaire. Le turn est un qui entraine une nouvelle mise de 825 000 de Lundmark. Lizano relance alors à 2,425 millions et Lundmark paie. La river, est checkée par les deux joueurs et Lizano ne peut montrer mieux que pour une paire et un tirage manqué. En face, Lundmark empoche le coup avec et grimpe à plus de 15 millions contre 7 millions en face.

Quelques mains plus tard, Lizano décide de payer le 4-bet de son adversaire, se mettant ainsi à tapis avec . Sauf que Lundmark avait en main et que la main favorite mathématiquement le restera jusqu'au bout.

lundmark
Une victoire et une table finale à l'image du poker actuel : un niveau qui ne fait qu'augmenter, des nouveaux talents à profusion et un vivier de bons joueurs qui n'est pas près de s'épuiser

Le suédois de 22 ans, habitué du circuit EPT, amateur de football et joueur de cash en 5/10, remporte ainsi son premier titre majeur ainsi que la coquette somme de 825 000 euros.

Résultats table finale :

Vainqueur : Kent Lundmark 825 000 euros 
Runner-up : Jesus Cortez Lizano 525 000 euros
3e : Konstantin Puchkov 300 000 euros
4e : Shander De Vries 222 000 euros
5e : Giuseppe Pantaleo 170 000 euros
6e : Thor Stang   130 000 euros
7e : Georgios Skotadis  90 000 euros
8e : Francesco Notaro  70 000 euros

(Crédit photo : pokernews.com)

 



Les commentaires sont strictement réservés aux membres enregistrés sur le site.
 
Sebastian Homann sacré champion WPT Marrakech 2010 
NAPT Los Angeles : pas d'exploit pour Mercier et Binger 
BPT Enghien : Vikash Dhorasoo s'impose devant Sam El Sayed, Jackpot pour Adrien Allain 
Jonathan Duhamel nouveau champion du monde 
Vanessa Selbst championne du PPT ! 
WPT Amnéville : un bracelet pour Sam El Sayed 
Finale du Partouche Poker Tour : présentations 
WPT Foxwood : Jeff Forrest joue son premier WPT... et le remporte ! 
WSOP Africa : Warren Zackey pour une première 
WPT Festa al Lago : Flowers remporte son deuxième WPT 
Thang, beau vainqueur de l'Unibet Open de Valence 
Unibet Open de Valence : sous le soleil méditerranéen 
EPT Londres : victoire surprise de David Vamplew face à John Juanda 
Top 10 des tournois internationaux 
L'anglais James Bord vainqueur du Main Event WSOPE 

Retrouvez en exclusivité sur MIP les patates du poker avec Martin Vidberg :

planche numéro 1
planche numéro 2
un jeu de stratégie
le monopole des jeux
l'entrée d'un casino
poker en ligne & casinos
la future régulation
l'économie par le poker
la lutte contre l'addiction




Le blog de Fabrice Soulier
Tutoriaux vidéos
Interviews vidéos exclusives
Critiques de livres de poker
Inscrivez-vous à la newsletter