Friday 23 November
Home > Articles > Tournois > EPT Grand Final Monte Carlo : Mohsin Charania s'impose devant Lucille Cailly

EPT Grand Final Monte Carlo : Mohsin Charania s'impose devant Lucille Cailly


Tournois
Par Steven Liardeaux   
Lundi, 30 Avril 2012 21:05
 Partagez

Cette Grande Finale de l'European Poker Tour restera probablement dans les annales du poker Français ! 665 joueurs s'étaient donnés rendez-vous du côté du Sporting Casino, au Monte Carlo Bay Hotel, pour participer à ce tournoi à 10 600€ l'entrée. Dans ce field, 95 joueurs étaient Français et... deux d'entre eux ont réussi à s'immiscer en table finale : Lucille Cailly et Bernard Guigon.

Si le day1A laissait planer quelques inquiétudes quant à la participation total de cet évènement (271 joueurs seulement), la balance a finalement été équilibré dès le lendemain à l'occasion du day1b (394 joueurs).

table_tele

Martin Kabrhel avait terminé chipleader du day1A, tandis que Nick Yunis avait pris le lead lors du day1B... aucun des deux ne fera l'argent au final ! Comme quoi, chipleader dès le début, ça ne veut pas dire grand chose... Lucille elle, avait tranquillement terminé avec 63 500, en milieu de peloton. Rien ne sert de courir...

Lors du day2, c'est l'Italien Massimiliano Martinez qui avait pris la tête du tournoi, notamment en éliminant Fabrice Soulier en toute fin de journée, pour un pot assez énorme à ce moment du tournoi. Avec 130 joueurs qualifiés pour 96 ITM, la lutte allait faire rage dès le début de journée du day3 pour faire éclater la bulle.

Et comme lors de l'EPT Deauville, ce sont deux joueurs qui se sont partagés la bulle : Andrew Badecker et Martin Finger, vainqueur du dernier EPT Prague. Les deux joueurs sont repartis avec 7 500€ chacun. C'est toujours mieux que rien.

bubble_1
La bulle : toujours un moment super reposant pour tout le monde...

Plusieurs Français ont réussi à entrer dans l'argent : ils sont 12 au total. Mais seulement trois atteindront le day 4 : Lucille Cailly, Bernard Guigon et Dan Abouaf. Ce dernier disparaitra assez rapidement, pendant que Lucille Cailly et Bernard Guigon en profitaient pour s'envoler et s'approcher de la table finale.

La pré-table finale aura duré 6 heures (!), 6h durant lesquelles 9 joueurs se sont battus pour ne pas disparaitre à la place de bubble boy de la finale. C'est finalement Alex Mostafavi qui terminera à cette 9e place, libérant 8 joueurs prêts à revenir disputer la table finale d'une vie.

rail_blondes
Des supporters très... blondes pour soutenir Lucille Cailly !

Vu le temps qu'avait duré la bulle de table finale, la structure avait pris un sacré coup. Il n'y avait pas de chipleader énorme ni de shortstack vraiment short. Tout a été assez vite. C'est d'abord Daniel Gomez qui sera éliminé 8e dans un coup assez étrange, avec trois joueurs à tapis ! C'est Sergio Castelluccio qui réalisera un joli strike avec contre et Rodrigo Caprioli . Il élimine Gomez et affaiblit très nettement Caprioli. Clayton Mozdzen termine 7e de ce tournoi après avoir investi ses derniers jetons avec , payé par chez ce même Sergio Casteluccio.

Quelques minutes à peine plus tard, Michael Dietrich se fera éliminer en 6e position, après avoir fait tapis avec . Pas de chance pour lui, Mohsin Charania avait prématurément ouvert avec et s'est fait une joie d'éliminer son adversaire. De nouveau quelques instants plus tard, c'est Rodrigo Caprioli qui prenait la porte en 5e position. A tapis avec , il était plutôt bien parti pour doubler face au de Sergio Castelluccio (encore lui!), mais un cruel sur la rivière viendra lui couper les jambes.

On commençait alors à se dire que l'Italien était innarêtable... mais il va tout de même tomber contre un os : Lucille Cailly. Après avoir open avec , au cut off, il voit d'abord Charania 3-bet (avec ) avant que Lucille ne se contente de call avec . La parole revient à l'Italien qui annonce "all in" dans la foulée. Si Charania s'enfuit rapidement, Lucille va prendre un peu de temps pour se décider... et call ! Il s'agit donc d'un énorme coin flip, une fois de plus. Si le flop ne changeait rien, la turn permettait à la Française de remporter ce flip et d'éliminer son adversaire. Sergio Castelluccio termine 4e de ce tournoi.

L'autre Français très discret depuis le début de la finale, Bernard Guigon, prendra la 3e place. Tombé short, il finit par push avec et Charania call avec . Le flop tombe sans appel : . Guigon n'aura pas véritablement fait forte impression, mais il repart avec plus d'un demi million d'euros !

charania_lucille_hu
Heads up entre Charania et Lucille Cailly

Le heads up entre Lucille Cailly et Mohsin Charania pouvait commencer... ou presque. Un long deal a été engagé entre les deux joueurs. Charania, entouré entre autres de Chris Moorman et Faraz Jaka, a tout tenté pour subtiliser un maximum d'argent à la Française. Mais Lucille, entourée de Davidi Kitai, Basile Yaiche, Clément Thumy, Benjamin Pollak, Thibaud Guenegou, ne se laissait pas faire, et la discussion durait, durait, durait. Au final, après un bon quart d'heure, les deux derniers survivants de ce tournoi trouvaient un deal. Lucille était assuré d'empocher 1,050 millions d'euros, tandis que Charania repartait avec 1,150 millions d'euros. Et 200 000€ étaient laissés à la gagne.

Le tête à tête n'aura malheureusement pas duré longtemps. Après quelques mains, un coup décisif va alors arriver :

Lucille min-raise , Charania 3-bet . Lucille 4-bet. Charania va alors annoncer all-in et Lucille snap call. Et voilà deux jeunes joueurs de moins de 30 ans qui se retrouvent à jouer un coin flip qui changera leur vie. Un 50/50 pour rentrer dans l'histoire... une pièce qui va tomber du mauvais côté pour Lucille Cailly : à l'issue d'un board , le tournoi s'arrêtait ici, offrant la victoire (loin d'être imméritée) à Mohsin Charania. Il avait déjà démontré qu'il était un monstre online, il vient de concrétiser tout ce talent en live. Quant à Lucille... difficile de ne pas lui jeter des bouquets de fleurs. Grâce à cette victoire, Lucille devient millionaire (elle jouait pour environ 92% de son action), elle intègre le top 20 de la all time money list française, et surtout elle prouve que les filles savent jouer au poker ! Vu le soutien affiché par ses supporters dans le rail (de Clément Thumy, Basil Yaiche, Hugo Lemaire, en passant par ses amis, les reporters etc.), il est clair qu'elle a définitivement gagné le respect de tous.

lucille_triste
Le flip qui ne passe pas... et Lucille Cailly termine seconde, en pleurs dans les bras de Clément Thumy

Résultats :

Vainqueur - Mohsin Charania : 1 350 000€
Runner up - Lucille Cailly : 1 050 000€
3e - Bernard Guigon : 545 000€

4e - Sergio Castellucio : 400 000€
5e - Rogrigo Caprioli : 315 000€
6e - Michael Dietrich : 245 000€
7e - Clayton Mozdzen : 185 000€
8e - Daniel Gomez : 130 000€

9e - Alex Mostafavi : 95 000€
10e - Vadzim Markushevski : 95 000€
11e - Andoni Larrabe : 70 000€
12e - Anatoly Gurtovy : 70 000€
13e - Ben Vinson : 60 000€
14e - Geert-Jan Potijk : 60 000€
15e - Georges Dib : 50 000€
16e - Pratyush Buddiga : 50 000€
17e - Jesse Martin : 40 000€
18e - Jason Wheeler : 40 000€
19e - Fady Kamar : 40 000€
20e - Dimitar Danchev : 40 000€
21e - Tudor Grangure : 40 000€
22e - Dan Abouaf : 40 000€
23e - mit Makhija : 40 000€
24e - John Andress : 40 000€
25e - Vadzim Kursevich : 35 000€
26e - Andrew Pantling : 35 000€

27e - Franck Blanc : 35 000€
28e - Justin Bonomo : 35 000€
29e - Vasili Firsau : 35 000€
30e - Philip Parsons : 35 000€
31e - Emin Aghayev : 35 000€
32e - Dominykas Karmazinas : 35 000€
33e - Franck Koopmann : 30 000€
34e - Matthias De Meulder : 30 000€
35e - Mikhail Petrov : 30 000€
36e - Ziv Caspi : 30 000€
37e - Richard Toth : 30 000€
38e - Andres Artinano : 30 000€
39e - Bruno Launais : 30 000€
40e - Oleg Larichev : 30 000€
41e - Dmitry Grishin : 25 000€
42e - Ignat Liviu : 25 000€
43e - Griffin Benger : 25 000€
44e - Hamad Almannai : 25 000€
45e - Chris Brammer : 25 000€
46e - Erik Seidel : 25 000€
47e - Andrey Demidov : 25 000€
48e - Stephen Chidwick : 25 000€
49e - Juan Gonzalez Venzano : 20 000€
50e - Mikhail Korotkikh : 20 000€
51e - Sandra Naujoks : 20 000€
52e - Andrea Benelli : 20 000€
53e - Lawrie Inman : 20 000€
54e - Guillaume Darcourt : 20 000€
55e - Carlos Sanchez Vegas : 20 000€
56e - Kut Fu Chow : 20 000€
57e - Leo Margets : 20 000€
58e - Ramon Romero : 20 000€
59e - Basil Yaiche : 20 000€
60e - Georges Ghoassan : 20 000€
61e - Paul Testud : 20 000€
62e - Chanracy Khun : 20 000€
63e - Rasmus Vogt : 20 000€
64e - David Sands : 20 000€
65e - Malte Moennig : 20 000€
66e - Angel Guillen : 20 000€
67e - Tristan Clemençon : 20 000€
68e - Ghosn Fadi : 20 000€
69e - Roberto Menache : 20 000€
70e - Santiago Nadal : 20 000€
71e - Marco Leonzio : 20 000€
72e - Dragan Kostic : 20 000€
73e - Jan Petersen : 15 000€
74e - Adrian Schaap : 15 000€
75e - Gaëlle Baumann : 15 000€
76e - Ibrahim Ghassan : 15 000€
77e - Tibor Nagygyorgy : 15 000€
78e - Yury Gulyy : 15 000€
79e - Maria Ho : 15 000€
80e - Mikael Azoulay : 15 000€
81e - Alain Goldberg : 15 000€
82e - Pierre Neuville : 15 000€
83e - Sergey Baburin : 15 000€
84e - Ilan Boujenah : 15 000€
85e - Martin Vallo : 15 000€
86e - Nicolas Chouity : 15 000€
87e - Massimilano Martinez : 15 000€
88e - Bryan Piccilo : 15 000€
89e - Vito Lonigro : 15 000€
90e - Bruno Fitoussi : 15 000€
91e - Giuseppe Pantaleo : 15 000€
92e - Noah Boeken : 15 000€
93e - Jose Barbero : 15 000€
94e - Michael Telker : 15 000€
95e - Pavel Gonchakov : 15 000€
96e - Andrew Badecker : 7 500€
97e - Martin Finger : 7 500€

Commentaires (0)


Vous devez être enregistré pour écrire un commentaire.

busy
 
Greg Merson remporte le Main Event des WSOP ! 
Tournois de poker : le programme de novembre 
Phil Hellmuth remporte le Main Event des WSOP-E et son 13e bracelet 
Tournois de poker : le programme d'octobre 
Matt Salsberg prive Jorgensen d'un doublé au Grand Prix de Paris 
Mikalai Pobal crée la surprise en remportant l'EPT Barcelone 
Tournois de poker : le programme de septembre 
Tournois de poker : le programme d'août 
WSOP 2012 : Antonio Esfandiari remporte The Big One ! 
Tournois de poker : le programme de juillet 
WPT World Championship : Rettenmaier l'emporte après un heads up épique contre Philippe Ktorza 
Tournois de poker : le programe de juin  
Tournois de poker : le programme de mai 
EPT Berlin : Davidi Kitaï s'impose et remporte la Triple Crown 
Véronika Pavlikova remporte le FPS Evian 

175x300


PLAYER OF THE YEAR FRANCE


Nom
Score  
1
Bertrand
Grospellier
752.535

2
Aubin
Cazals
568.813

3
Bruno
Lopes
530.445

4
David
Benyamine
528.491

5
Alain
Roy
467.549

6
Roger
Hairabedian
457.068

7
Paul
Guichard
418.656

8
Tristan
Clemencon
411.163

9
Phillippe
Ktorza
405.639

10
Eric
Sfez
405.595



Top 100 France


Nom
Score  
1
Bertrand
Grospellier
2682.86

2
Roger
Hairabedian
2068.13

3
Tristan
Clemencon
1749.1

4
David
Benyamine
1617.73

5
Bruno
Lopes
1582.98

6
Fabrice
Soulier
1564.67

7
Aubin
Cazals
1562.18

8
Alain
Roy
1500.97

9
Ludovic
Lacay
1423.25

10
Phillippe
Ktorza
1390.24