vendredi 08 octobre

Home > Articles > Tournois > EPT Londres : victoire surprise de David Vamplew face à John Juanda
 

EPT Londres : victoire surprise de David Vamplew face à John Juanda

Tournois
Par Claire Renaut   
Lundi, 04 Octobre 2010 16:55

 

Le mauvais temps et l’agneau à la menthe n’y auront rien fait : cet EPT Londres 2010 a battu tous les records en termes d’entrées. En effet, ce ne sont pas moins de 848 joueurs qui ont déboursé les 5 250£ de droit d’entrée pour venir se battre dans ce qui est, d’avis général, l'un des tournois de NLHE les plus relevé de l’année.

La première journée au Hilton Metropole aura attiré 339 joueurs et la seconde 509, dont 63 français au total. Inutile ici d’énumérer les noms des joueurs présents puisqu’ils étaient tous là. De Ivey à Durrrr en passant par Juanda, Negreanu, Greenstein ou Mortensen, les plus grandes stars du poker s’étaient donnés rendez-vous pour ce qui est désormais la continuation logique post-WSOPE.

A l’issue de deux jours de combat, et alors qu’ils étaient 380 en début de Day 2, 13 français entreront dans l’argent après que la bulle éclate en fin de deuxième journée, à 128 joueurs :

14e : Thomas Bichon 30 000£
45e : Klaus Pautrot 15 000£ (qui 3-bet préflop avec AQ pour tomber sur paire de Dames chez Chino Rheem)
47e : Chérif Zacca 15 000£ (il perd en engageant son tapis avec top paire au flop contre un tirage couleur qui rentre à la river chez Chino Rheem)
60e : Dominique Franchi 13 000£ (short stack, il perd un coin flip)
67e : Eric Qu 11 000£ (dont le AQ rencontre AK en face)
69e : Philippe Ktorza 11 000£ (qui perd un gros pot avec les Rois contre A-K et paire de Valets en face)
72e : Eric Haïk 11 000£ (dont la paire de neuf va se heurter à une paire de dames préflop)
79e : Laurent Carbonnel 11 000£ (qui perd A-K contre paire de 10 chez Dominique Franchi)
89e : Michel Abecassis 9 000£ (qui, avec peu de tapis, perd un gros coup avec A-J contre A-9)
91e : Claire Renaut 9 000£ (très short stack et qui pousse en fin de parole pour trouver A-K en face)
104e : Arnaud Mattern 9 000£ (qui perd un énorme pot avec paire de 10 contre paire de 5 chez un dénommé Chance Kornuth qui porte décidemment bien son nom…)
117e : Alain Roy 7 500£ (il envoie short stack avec K-9 et se fait payer par A-K)
119e : Christophe Benzimra 7 500£ (lui aussi part à tapis short stack avec A-J pour trouver A-K en face)

eptbichon



Celui qui aura porté les espoirs de la France le plus loin aura donc été le corse Thomas Bichon, éliminé à la 14e place par John Juanda suite à ce coup :

Thomas relance à 105 000 en milieu de parole et Juanda le paie. Le flop vient et le français c-bet à 125 000. C’est alors que Juanda relance à 260 000. Bichon lui revient alors dessus à 415 000. Le pot est énorme et tous les journalistes et les spectateurs se massent autour de la table. Le turn tombe : et Thomas part alors à tapis après quelques minutes de réflexion pour plus de 800k. Juanda souffle, hésite et finit par payer ce pot monstrueux avec top paire top kicker : . Le miracle n’arrive pas à la river et le dernier frenchie est éliminé.
Notons qu’avec la structure de paiement étant ce qu’elle est : 15% du field payé et un échelonnement des prix très doux, Thomas ne repartira qu’avec 30 000£ pour son exploit.

La table finale regroupera huit joueurs de haut vol au profils variés :

Un ex-étudiant en maths qui porte des grosses lunettes et qui joue 12h/jour online (Vamplew, passé énorme chip leader lors du Day 2 après une confrontation sanglante contre l'autre chip leader de sa table : l'un a 99 et l'autre A2 sur un flop 2 9 2...), le gagnant du NAPT de Vegas cette année (Tom Marchese), le businessman brésilien père de famille qui joue à ses heures perdues (Fernando Brito), le vétéran suédois déjà finaliste d'un WPT mais plus connu pour ses énormes pertes online (Per Ummer), le qualifié online qui a déjà deux tables finales EPT à son actif (Artur Wasek), le businessman canadien trentenaire dont c'est le plus gros résultat à ce jour (Keyvan Payman), le pro online qui a déjà plus d'un million de gains sur internet après de nombreuses victoires dont deux WCOOP (Kyle Bowker) et celui qui est tout simplement un des meilleurs joueurs de tournois au monde et accessoirement détenteur de quatre bracelets (John Juanda).

 

tfept
David Vamplew, deuxième joueur debout en partant de la gauche, quelques heures avant de terrasser Goliath !

Per Ummer sera le premier à quitter la scène après avoir tenter un vol en fin de parole qui s'est mal terminé : il pousse avec pour trouver en face chez Wasek ! Ce dernier double ensuite contre Marchese avec les Dames contre les Valets. Marchese, passé short stack, paie avec le tapis de Vamplew qui est en vol avec . Sauf qu'un cruel 5 élimine Marchese à la septième place.

Brito, très short, 3-bet ensuite à tapis l'américain Bowker et ce dernier, commited, complête avec , étant derrière le du Brésilien. Mais le board offre finalement un 10 à Bowker, éliminant Brito à la sixième place.

Un quart d'heure plus tard, c'est au tour de Payman de tirer sa révérence. Il surrelance ses adversaires à tapis de nombreuses fois avant de voir une résistance pointer le bout de son nez chez le Vamplew qui ouvre les Dames de BB. Le jeune écossais domine joliment le de Payman et, la logique mathématique étant cette fois respectée, le Canadien quitte la finale cinquième.

Le Polonais Artur Wasek sera la victime suivante : il surrelance à tapis Juanda avec paire de 5 et se fait payer dans la seconde par . Un valet au turn signera non seulement la sortie de Wasek mais aussi l'incontestable statut de chip leader de Juanda. Ce dernier domine en effet la finale de bout en bout, ne cessant d'être actif, tout en prenant les bonnes décisions à la chaine.

Quand le match débutera à trois joueurs, Juanda affichera plus de 11 millions de tapis contre 6 millions chacun pour ses deux derniers adversaires.

Mais, tout bon joueur qu'il soit, un joueur de poker n'est rien sans Madame Chance. Et s'est grâce à sa bénédiction que Juanda se débarrassera de Kyle Bowker dans un pot énorme préflop : Bowker va en effet se faire craquer sa paire de Valets par la paire de 10 de Juanda.

C'est donc un heads-up façon "David contre Goliath" qui va commencer entre Juanda et Vamplew : 20 millions de jetons contre 6 en face.

Mais le retournement de situation arrive peu de temps après le début du tête-à-tête : les tapis volent sur un flop et les deux adversaires ont un valet. Sauf que le kicker 10 de Vamplew écrase le 2 de Juanda qui repasse alors légèrement derrière le jeune Ecossais !

 

vamplew_winner1
La joie du vainqueur

 

Le statu quo sera maintenu pendant une longue période, Juanda réussit un instant à reprendre l'avantage, grâce à sa maîtrise, donnant l'impression de pouvoir l'emporter. Mais au fur et à mesure que le duel se poursuivait Vamplew parvenait à prendre l'ascendant, dans le jeu d'abord puis au chip count avant de porter l'estocade. John Juanda, très short, décide d'aller directement à tapis pour ses derniers 3,4 millions avec et Vamplew paie avec . Le board est sans appel : et offre une victoire aussi belle qu'inattendue à David Vamplew qui est parvenu à terrasser Goliath.

Un succès d'envergure pour le jeune homme de 23 ans, réhaussé par l'identité de son formidable adversaire qui a failli réussir un incroyable doublé deux ans après sa victoire dans le Main Event des WSOP-E.

 

john_juanda
La solitude du perdant...

 

Résultats finaux :

Vainqueur : David Vamplew 900 000£
Runner-up : John Juanda 545 000£
3e : Kyle Bowker 300 000£
4e : Artur Wasek 240 000£
5e : Keyvan Payman 190 000£
6e : Fernando Brito 145 000£
7e : Tom Marchese 100 000£
8e : Per Ummer 66 800£
...
15e : Joe Hachem 25 000£
23e : Chad Brown 21 000£
25e : Chino Rheem 19 000£
38e : Salvatore Bonavena 17 000£
44e : Chris Bjorin 15 000£
46e : Kevin Eyster 15 000£
51e : Alex Kravchenko 13 000£
56e : Eric Baldwin 13 000£
59e : Phil Ivey 13 000£
68e : Benny Spindler 11 000£
92e : Greg Raymer 9 000£
99e : Jake Cody 9 000£
100e : Allan Kessler 9 000£
107e : John Dolan 7 500£
110e : Ramzi Jelassi 7 500£
113e : Juan Maceiras 7 500£
115e : Daniel Negreanu 7 500£
120e : JP Kelly 7 500£
121e : Noah Boeken 7 500£



Notons enfin que dans le cadre de cet EPT, l’organisation avait vu les choses en grand pour les side events. En effet, on aura pu dénombrer une bonne trentaine de tournois se déroulant en parallèle et dont les buy-ins étaient prévus pour toutes les bourses : du 100£ Charity Event au High Roller à 20 000£, il y en avait pour tous les goûts !

Une mention spéciale donc à nos compatriotes Anaïs Lerouge (le Ladies Event pour un gain de 11 000£) et Benjamin Pollak (le PLH/PLO à 1 100£, face à Nicolas Chouity, pour un gain de 50 000£) pour leurs victoires respectives à Londres !

(Crédit photo : Pokernews.com et pokerstarsblog.com)



Les commentaires sont strictement réservés aux membres enregistrés sur le site.
 
Unibet Open de Valence : sous le soleil méditerranéen 
Top 10 des tournois internationaux 
L'anglais James Bord vainqueur du Main Event WSOPE 
WSOP Europe : Gus Hansen remporte son premier bracelet ! 
WSOP Europe : un cinquième bracelet pour Jeff Lisandro 
WSOP Europe : Phil Laak remporte son premier bracelet 
WSOP-Europe : coup d'envoi de la 4e édition 
Un PPT de grande qualité ! 
WPT Londres : Chronique d'un échec annoncé 
EPT Vilamoura : Toby Lewis construit un Empire 
Full Tilt Poker Merit Cyprus Classic : Une bonne semaine pour Benyamine 
EPT Tallinn : Arnaud Mattern troisième 
Henri Ojala remporte l'Unibet Open de Prague 
Rendez-vous à Prague 
Chilipoker Deepstack Open : un tournoi epicé