Wednesday 31 October
Home > Articles > Tournois > EPT Madrid : pas de victoire pour le clan français

EPT Madrid : pas de victoire pour le clan français


Tournois
Par Claire Renaut   
Samedi, 17 Mars 2012 22:42
 Partagez

 

C’était du jamais vu dans un tournoi EPT à l’étranger : trois joueurs français bien connus du circuit se retrouvaient samedi midi en table finale à huit joueurs pour se disputer le titre !

C’est ainsi que toute la communauté poker française a pu suivre avec enthousiasme le parcours de Nicolas Levi, Bruno "Kool Shen" Lopes et Ilan Boujenah (joueur avec la double nationalité franco-israélienne) pendant de longues heures sous les caméras espagnoles.

Malheureusement, alors qu'on rêvait d'un podium tricolore, les cartes en ont décidé autrement ; that's poker...

finalistesept
Trois français pour un titre : le combat promettait d'être passionant !


Short stack, Nicolas entame sa finale sous les meilleurs auspices puisqu’il commence par doubler d'entrée avec contre , lui offrant un peu d'air et de quoi voir venir...

Quelques mains plus tard, Jason Duval est éliminé à la 8e place sur un flip avec contre le pour Andrei Stoenescu, tandis que Nicolas et Ilan luttent avec les plus petits tapis de la table.

Mais si Ilan trouve rapidement un bon spot pour doubler avec contre , ce ne sera pas le cas pour Nicolas Levi, éliminé par Bruno Lopes sur un coin flip à la septième place, contre . Notons qu’il s’agit de la troisième table finale EPT pour Nicolas ; il repart tout de même avec près de 70 000 euros pour se consoler.

Bruno Lopes continuera ensuite sur sa lancée en éliminant Ilan Boujenah sur un set up : Boujenah part à tapis avec sur un board et est immédiatement payé par Kool Shen embusqué depuis le début avec en main. L’absence de doublette à la river conduira donc Ilan sur le rail : il repart à la sixième place avec 92 000 euros en poche.

A ce moment de la partie, les cinq joueurs ont des tapis équivalent et la bataille promet d’être longue. Après de nombreux beaux échanges et une progression quasi-constante, Bruno perd un pot énorme contre McIntyre après s'être probablement fait bluffer au turn par l'écossais qui (dans un coup relancé préflop par le français et payé par deux joueurs) le check-raise flop/turn à tapis et lui montre à la fin du coup une carte n'ayant rien à voir avec le board : un qui ne semble pas faire plaisir à Kool Shen...

C'est ensuite au tour de l'espagnol Ibanez d'être éliminé après avoir 3-bet all in le roumain Stoenescu quand ce dernier avait . Le maigre de l'espagnol ne suffira pas à le sauver : Ibanez sort à la cinquième place.

Tombé à environ 20BB, Bruno part peu après à tapis en bataille de blind contre le roumain et remporte un flip décisif avec contre , le remettant directement dans la bataille.

Sauf que la chance ne sera plus à ses côtés lors d'un coup décisif et particulièrement injuste. Kool Shen décide de just call un 3-bet du danois avec et le flop arrive . Le Danois surrelance alors Bruno à tapis qui s'empresse de payer pour voir chez Jensen. Sauf que le turn est un... qui met le français en situation de short stack au lieu d'être énorme chip leader avec quasiment la moitié des jetons de la table... Il partira à tapis peu de temps après avec contre chez le roumain Stoenescu mais pas de miracle et le chanteur/producteur est envoyé sur le rail, signant sa plus belle performance à ce jour. Notons aussi qu'il s'agit de son quatrième cash EPT ; en un mot, c'est ce qui s'appelle une reconversion réussie !

C'est ensuite au tour de Stoenescu de prendre la porte à la troisième place contre le Danois (encore lui) ; les tapis partent sur un flop . Le roumain montre pour une middle paire tandis que le danois affiche pour un tirage quinte flush qui rentre de suite au turn avec l'apparition du . Pas de doublette et la victoire commence à se profiler pour Jensen.

Le heads-up sera de courte durée (une quizaine de minutes) puisque les tapis voleront rapidement avec chez le Danois contre chez l'écossais Mc Intyre. Il s'agit de la première victoire EPT de Jensen dont le plus gros score à ce jour était une deuxième place à l'Aussie Million en 2010 (pour plus de 1 million de dollars de gains) et la TF de l'EPT Vilamoura l'an passé, où il avait terminé sixième.

finalisteseptmadrid
Une table finale qui aura livré sa dose d'émotion et de suspense !


Résultats table finale : (après deal entre les trois premiers)

Vainqueur : Frederik Jensen (Danemark) : 495 000€
Runner up - Fraser Mc Intyre (Ecosse) : 290 000€
3e - Andrei Stoenescu (Roumanie) : 330 000€
4e - Bruno Lopes (France) : 140 000€
5e - Ricardo Ibanez (Espagne) : 115 000€
6e - Ilan Boujenah (Israel) : 92 000€
7e - Nicolas Levi (France) : 69 450€
8e - Jason Duval (Canada) : 48 000€

jensen2
Après sa victoire, le montant total des gains du Danois dépassera les 2,1 millions de dollars ; de quoi avoir effectivement le sourire !


Notons aussi les performances de Tristan Clemençon, qui termine à la 11e place après avoir lutté short stack pendant des heures (25 000€ de gains) et celle du corse Jean-Pierre Petroli, longtemps short lui aussi, qui est éliminé sur un flip à la 16e place pour 15 000€ de récompense.

Parmi les joueurs dans les places payées, on retrouve aussi la française Rebecca Gerin à la 63e place (7500€), l’anglais Barney Boatman (64e), Johnny Lodden (60e), Kevin Mc Phee (36e), Alex Kravchenko (35e), Olivier Busquet (34e), Melanie Weisner (28e) et Mike Mc Donald, éliminé à la bulle de la table finale après avoir décidé de jouer l’avenir de son tournoi sur un coin flip énorme : TT contre AK chez Stoenescu qui remporte l'énorme pot.

Crédit photos : Neil Stoddart pour Pokernews

Commentaires (0)


Vous devez être enregistré pour écrire un commentaire.

busy
 
Tournois de poker : le programme de novembre 
Phil Hellmuth remporte le Main Event des WSOP-E et son 13e bracelet 
Tournois de poker : le programme d'octobre 
Matt Salsberg prive Jorgensen d'un doublé au Grand Prix de Paris 
Mikalai Pobal crée la surprise en remportant l'EPT Barcelone 
Tournois de poker : le programme de septembre 
Tournois de poker : le programme d'août 
WSOP 2012 : Antonio Esfandiari remporte The Big One ! 
Tournois de poker : le programme de juillet 
WPT World Championship : Rettenmaier l'emporte après un heads up épique contre Philippe Ktorza 
Tournois de poker : le programe de juin  
EPT Grand Final Monte Carlo : Mohsin Charania s'impose devant Lucille Cailly 
Tournois de poker : le programme de mai 
EPT Berlin : Davidi Kitaï s'impose et remporte la Triple Crown 
Véronika Pavlikova remporte le FPS Evian 

175x300


PLAYER OF THE YEAR FRANCE


Nom
Score  
1
Bertrand
Grospellier
752.535

2
Bruno
Lopes
530.445

3
David
Benyamine
528.491

4
Aubin
Cazals
489.855

5
Alain
Roy
467.549

6
Roger
Hairabedian
457.068

7
Paul
Guichard
418.656

8
Tristan
Clemencon
411.163

9
Eric
Sfez
405.595

10
Phillippe
Ktorza
376.967



Top 100 France


Nom
Score  
1
Bertrand
Grospellier
2759.03

2
Roger
Hairabedian
2155.08

3
Tristan
Clemencon
1713.59

4
Fabrice
Soulier
1646.57

5
Phillippe
Ktorza
1626.17

6
David
Benyamine
1617.73

7
Alain
Roy
1614.92

8
Bruno
Lopes
1609.56

9
Guillaume
Darcourt
1514.07

10
Ludovic
Lacay
1487.5