Wednesday 31 October
Home > Articles > Tournois > EPT Monaco : des adieux en beauté

EPT Monaco : des adieux en beauté


Tournois
Par David Poulenard   
Samedi, 01 Mai 2010 20:05
 Partagez

La fin du bail entre la Société des Bains de Mer et l'EPT semble donc en passe d'être officialisée. Comme le disait Sacha Guitry : le bonheur à deux, ça dure le temps de compter jusqu'à trois... Il semblerait bien que l'accord entre la SBM et le groupe Mangas Gaming ait accéléré la fin des noces entre l'EPT Pokerstars et le Casino Monte-Carlo Bay. S'il existe de vraies raisons de regretter le futur changement de destination, la piscine de l'hotel est magnifique et surtout la salle des étoiles n'a que peu d'équivalent dans le monde, peu de passionnés verseront une larme en repensant aux deux dernières éditions de l'EPT jouées à Monaco.

Entre les petites bouteilles d'eau à 4€, les sandwiches à 10 ou 12€, la journée de parking à 38€, le prix des chambres indécent, l'absence de la moindre fontaine d'eau pour les journalistes, les croupiers et les joueurs ayant parfois déboursé 10 000 ou 25 000€, sans parler du comportement hautain voire condescendant du personnel, les responsables de la SBM avaient clairement montré leur peu d'intérêt pour les joueurs de poker, tout au moins pour ceux ne jouant pas sur l'un des sites appartenant à Mangas...

 

img_2521
Dommage, la salle des étoiles c'était magnifique...



Enfin bref, l'année prochaine la grande finale devrait encore se tenir sur les bords de la grande bleue, peut-être à quelques kilomètres seulement et l'EPT Pokerstars.com de Monaco a été une totale réussite pour sa dernière édition. Certes le main event a compté un peu moins de joueurs que l'année précédente avec 848 inscrits au lieu de 935, les difficultés de transport aérien générées par le volcan islandais ayant provoqué des annulations de dernières minutes, mais la qualité du plateau s'est révélée remarquable, les side events ont affiché complet et le high-roller a réuni un field exceptionnel de 113 participants !


Dans le main event, un homme a marché sur l'eau. Le Libanais Nicolas Chouity a remporté le tournoi en ayant pris la tête du chiplead avec une avance considérable dès les demi-finales. Chouity allait ensuite accroître son avance, irrémédiablement, éliminant ses adversaires les uns après les autres pour posséder plus de 60% des jetons en circulation dès le début de la finale. Une table finale comportant trois Français : Mesbah Guerfi, Roger Hairabédian et Hervé Costa. Si Guerfi et Hairabédian durent rapidement rendre les armes, terminant respectivement 8e et 7e, Hervé Costa a lutté longtemps, gérant au mieux un petit tapis pour parvenir à atteindre une honorable et lucrative quatrième place. Seul Josef "pepe" Klinger a semblé un très court instant susceptible de menacer le Libanais, mais le duel final a tourné court lorsque les deux hommes sont partis à tapis préflop. Dans les mains de Chouity, une main illustrant parfaitement sa réussite absolue : une paire d'as lui offrant un succès aussi facile que mérité.

 

nicolas_chouity_winner_trophy1
Le drapeau libanais flotte dans la salle des étoiles.


Une victoire surprenante émanant d'un joueur quasiment inconnu, dont le fait d'armes était justement une 50e place obtenue ici-même en 2009, qui est parvenu à dominer l'armada des Ivey, Hansen, Negreanu, Greenstein, Grospellier et autres Seidel présents. Pour les pros, le high-roller allait pouvoir constituer une session de rattrapage sans ses amateurs inspirés gênants...


Les résultats du main event :

1. Nicolas Chouity : 1 700 000€
2. Josef Klinger : 1 000 000€
3. Dominykas Karmazinas : 700 000€
4. Hervé Costa : 500 000€
5. Andrew Chen : 400 000€
6. Aleh Plauski : 300 000€
7. Roger Hairabédian : 200 000€
8. Mesbah Guerfi : 140 000€
...
12. Sami Kelopuro : 80 000€
18. Nick Schulman : 50 000€
19. Ramzi Jelassi : 50 000€
23. Manuel Bevand : 50 000€


Débuté avec trois jours de décalage, le high-roller à 50 000€ devait rapidement se retrouver sous le feux des projecteurs. La qualité du field était prévisible, toutes les grandes stars du poker étant présentes, mais la surprise est venue d'une affluence record de 113 participants. Il semblerait que la reprise économique qui s'annonce profite aussi aux joueurs de poker les plus fortunés... Il se pourrait que dans un futur proche, les high-rollers s'imposent comme le tournoi à suivre dans ces festivals, reléguant les "main events" à des événements d'importance secondaire, sortes de pro-am réunissant amateurs, espoirs et heureusement professionnels. L'avenir nous en dira plus, mais si les high-rollers continuent de grossir aussi rapidement, ils deviendront les premières pierres d'un circuit pro.

 

highrollertable1
Seidel, Mercier, Brown, Saout dans le high-roller



C'est finalement Tobias Reinkemeier qui est parvenu à s'imposer, signant-là la plus belle victoire de sa carrière après avoir dominé Olivier Busquet (le New-Yorkais aux lointaines origines françaises) dans le heads-up. Il était initialement prévu de ne payer que les huit finalistes, mais après un deal entre joueurs, les onze derniers rescapés s'accordèrent pour être payés. Une excellente résolution qui a permis de compter un Français dans le palmarès de ce prestigieux tournoi, Antoine Saout se glissant in extremis à la onzième place.

 

tobias_reinkemeier_high_roller_final1
Tobias Reinkemeier dans le heads-up



Les résultats du high-roller :

1. Tobias Reinkemeier : 965 000€
2. Olivier Busquet : 597 000€
3. Dori Yacoub : 358 000€
4. Tom Marchese : 263 000€
5. Paul Berende : 191 200€
6. Sorel Mizzi : 143 400€
7. Allen Bari : 109 900€
8. Michael Friederich : 81 300€

9. Luke Schwartz : 49 450€
10. Javier Garcia : 49 450€
11. Antoine Saout : 25 000€


Parallèlement de nombreux side events se sont disputés, souvent complets et offrants de très belles structures, ils ont permis à de nombreux joueurs professionnels de s'offrir des sessions de rattrapage lucratives. Signalons les places de finalistes de Issac Baron et Mike Mc Donald (qui n'a jamais autant joué que depuis qu'il a annoncé sa retraite) dans le 5 000€, sans oublier la treizième place de Jean-Paul Pasqualini, le très beau "ladies" remporté par Melanie Wiesner face à Claire Renaut (2e) et Leo Margets (3e) et bien sur la victoire de Fabrice Soulier dans un 2 000€ dont le niveau élevé ressemblait à celui d'un EPT d'envergure moyenne il y a seulement quatre ou cinq ans.

 

fab_claire
Monaco se termine en beauté

Commentaires (3)
Cri
By by Monaco
Par Cri, May 02, 2010
C'est vraiment domage, si le gand final ept quitte le rocher, ca ne va pas etre chose facile que de trouver un site aussi prestigieux que Monté Carlo . .That's Poker
0
BRAVO Claire et Fabrice
Par Fabien Perrot, May 04, 2010
Félicitations à Claire et à Fab pour leurs magnifiques prestations sur le ladies et sur le 2k!!!!!!!!!!
Bravoooooooooooooooooooooooooooooooo!!!!!!
0
::
Par slowrolled, May 12, 2010
ce qui va changer pour les journaleux fauchés en quittant Monaco:

http://slowrolled.com/monte-carlo-de-lhistoire-ancienne/


Vous devez être enregistré pour écrire un commentaire.

busy
 
Tournois de poker : le programme de novembre 
Phil Hellmuth remporte le Main Event des WSOP-E et son 13e bracelet 
Tournois de poker : le programme d'octobre 
Matt Salsberg prive Jorgensen d'un doublé au Grand Prix de Paris 
Mikalai Pobal crée la surprise en remportant l'EPT Barcelone 
Tournois de poker : le programme de septembre 
Tournois de poker : le programme d'août 
WSOP 2012 : Antonio Esfandiari remporte The Big One ! 
Tournois de poker : le programme de juillet 
WPT World Championship : Rettenmaier l'emporte après un heads up épique contre Philippe Ktorza 
Tournois de poker : le programe de juin  
EPT Grand Final Monte Carlo : Mohsin Charania s'impose devant Lucille Cailly 
Tournois de poker : le programme de mai 
EPT Berlin : Davidi Kitaï s'impose et remporte la Triple Crown 
Véronika Pavlikova remporte le FPS Evian 

175x300


PLAYER OF THE YEAR FRANCE


Nom
Score  
1
Bertrand
Grospellier
752.535

2
Bruno
Lopes
530.445

3
David
Benyamine
528.491

4
Aubin
Cazals
489.855

5
Alain
Roy
467.549

6
Roger
Hairabedian
457.068

7
Paul
Guichard
418.656

8
Tristan
Clemencon
411.163

9
Eric
Sfez
405.595

10
Phillippe
Ktorza
376.967



Top 100 France


Nom
Score  
1
Bertrand
Grospellier
2759.03

2
Roger
Hairabedian
2155.08

3
Tristan
Clemencon
1713.59

4
Fabrice
Soulier
1646.57

5
Phillippe
Ktorza
1626.17

6
David
Benyamine
1617.73

7
Alain
Roy
1614.92

8
Bruno
Lopes
1609.56

9
Guillaume
Darcourt
1514.07

10
Ludovic
Lacay
1487.5