mardi 05 avril

Home > Articles > Tournois > NAPT Los Angeles : pas d'exploit pour Mercier et Binger
 

NAPT Los Angeles : pas d'exploit pour Mercier et Binger


Tournois
Par Claire Renaut   
Jeudi, 18 Novembre 2010 11:41

 

La quatrième et dernière étape du North American Poker Tour 2010 vient de s’achever sous le soleil de Los Angeles par la victoire de l'américain Joe Tahan. Le tout sous des caméras installées à la va-vite et qui ont rappliqué en courant dès qu’ils ont vus le joli casting offert par la table finale : Michael Binger et Jason Mercier réunis, ça ne se ratait pas !

Au départ, ils étaient 701 joueurs,
en très grande majorité américains, à s’être inscrits pour ce très beau tournoi au buy-in de 5 000$ se déroulant au sein du mythique Bicycle Casino de la Cité des Anges. Et peu de stars du poker US avaient raté ce rendez-vous !

Il suffisait en effet de regarder la liste des joueurs n’ayant pas franchit la ligne du Day 2 pour s’en faire une idée : Barry Greenstein, Vanessa Rousso, Greg Raumer, Vanessa "J’ai remporté le PPT et le NAPT Mohegan Sun" Selbst, les November Nine Joseph Cheong et Soi Nugyen, le couple inséparable Montgomerry/Obrestad, Antonio Esfandiari, ElkY (un des seuls frenchies au départ), Mike Mizrachi ou encore David Williams étaient en effet repartis aussi vite qu'ils étaient venus.

bicycle
C'est sur que l'entrée du Bicycle, c'est pas celle des Casinos de Las Vegas... Ca vérifie la théorie selon laquelle la Californie est l'Etat le plus écolo des USA : au moins, ici, ils font des économies d'ampoules et d'électricité.

Comme à chaque fois, longue aura été la route jusqu’aux places payées mais l’organisation avait décidé d’en minimiser la difficulté en payant environ 15% du field, soit une échelle des prix supérieure aux 10% traditionnels. La bulle a donc éclaté plus tôt que prévu : en fin de deuxième journée.

Carter King, après être parti à tapis avec un tirage quinte flush ventrale qui ne rentrera pas face à deux overs, sera le malheureux bubble-boy de ce tournoi, faisant ainsi le bonheur de 104 joueurs qui sont repartis avec une petite enveloppe d’un minimum de 7 500$ pour leurs efforts.

Parmi eux, on aura retrouvé  Kevin Eyster, Kristy Gazes, Adam Junglen, Shannon Shorr, Eric Baldwin, James Van Alstyne, Tom Marchese (vainqueur du NAPT à Las Vegas) ou encore Mike Sowers.

Peu de noms connus toutefois dans les places payées ; le seul visage familier à s’être glissé jusqu’en demi-finale étant Matt Affleck, 15e du Main Event cette année, et qui termine 13e pour 27 000$ de gains.

En revanche, du beau linge avait réussit à se glisser jusqu’en finale puisque Michael Binger et Jason Mercier, deux joueurs qu’on ne présente plus et dont les gains s’élevent respectivement à 6,5 et 5 millions de dollars, étaient réunis en tête d’affiche pour tenter de faire main basse sur les 725 000$ promis à la gagne.

mercier_napt
Comme à son habitude, Jason Mercier s'est attelé avec patience à son activité manuelle préférée en tournoi : les pyramides de jetons.


Sauf que les deux stars ne sont pas partis à égalité à l'entame de la finale puisque Jason Mercier sera deuxième en jetons (avec moitié moins tout de même que le chip leader Chris de Maci) et que Michael Binger sera de son côté troisième en jetons… mais en partant du bas !

Revenons d’ailleurs sur De Maci et son énorme tas de jetons car ce dernier, vous vous en doutez bien, ne s’est pas construit tout seul et sans bruit. De Maci a en effet remporté un pot monstrueux au tout début du Day 4 : quand le coup est arrivé, ils n’avaient même pas encore eu le temps de finir d'ouvrir leurs sacs de jetons !

De Maci, un jeune américain qui avait avant le NAPT environ 250 000$ de gains, se retrouve engagé dans un très gros coup contre Mikah Raskin. Précisons que les joueurs étaient respectivement premier et second du chip count au début de journée ! (sinon, ce ne serait pas drôle)

Raskin relance et se fait surrelancer par De Maci, c’est payé. Le flop vient et les choses s’enflamment : Raskin checke, De Maci envoie 181 000, Raskin 3-bet à 400 000 et De Maci envoie alors 725 000, ce qui est rapidement payé.

A ce stade, tous les yeux sont tournés sur la table : le pot s’annonce monstrueux. Surtout quand, à l’apparition d’un , Raskin part à tapis sans même avoir défait ses sacs de jetons ! Il faut donc l’intervention de deux floors différents pour compter les piles et annoncer le montant demandé à De Maci.

naptpot
Quand les deux énormes chip leaders du tournoi partent à tapis, c'est sûr que les floors ne sont pas assez de deux pour compter les jetons ! (en photo : Raskin)

Le chiffre tombe : Raskin vient d’envoyer 1,36 million sur le tapis. S’il perd le coup, il restera tout de même plus d'un million à De Maci qui commence à s’excuser d’un possible "nit roll" (à savoir d’une hésitation avec un monstre mais qui n’est pas le jeu max). La tension monte, les minutes défilent et De Maci inspire un grand coup avant de prononcer "Call" et d’abattre … un full avec !

Raskin, qui n’a qu’un piteux en main, le laissant drawing dead, lui demande alors ce qui lui a pris tant de temps et De Maci lui répond : "Je n’avais après tout que le troisième jeu max : je suis battu par les valets et par les as."

Et, compte-tenu de la taille du pot et de la façon dont s'est déroulé le coup, personne ne lui en a voulu d’avoir légitimement hésité à envoyer valser un stack de jetons aussi imposant sans la certitude de remporter le coup ! Jason Mercier, envieux, lui demandera tout de même "Ce que ça fait d’avoir désormais trois fois le stack du second (NDLR : le second étant Jason lui-même) en jetons", le tout avec l’envie non cachée de prendre un belle du (gros) gateau !

La finale aura donc lieu le lendemain à huit joueurs et débutera d’emblée par l'élimination de Jake Toole face à Joe Tehan sur un coin flip puis celle de Jason Mercier, sur un flip également mais bien plus gros niveau jetons (AK pour Mercier et JJ pour Tehan). Et comme on dit jamais deux sans trois : Binger prend lui aussi la porte après avoir perdu paire de 10 face à A-J chez Tehan, invincible Maitre du Coin Flip pendant cette finale.

binger
Binger a revêtu son imper de Columbo pour l'aider à résoudre une énigme : mais qui est donc ce mystérieux Maitre des Flips qui a déjà fait tant de victimes en si peu de temps ?

Tehan ne va pas s'arrêter en si bon chemin puisqu'il va ensuite partir à tapis préflop en fin de parole avec pour être payé par les deux plus petits tapis de la table : Henson avec et Nguyen avec . Un Roi plus tard et hop, c'est le strike !

Très short, Grimes va ensuite 3-bet Tehan à tapis avec et ce dernier va le payer avec un qui restera devant.

C'est donc un heads-up avec De Maci et des jetons à 2 contre 1 pour Tehan qui va commencer et durer trois heures pendant lesquelles Tehan ne repassera pas derrière question stack malgré une belle résistance de De Maci.

Les deux tapis finiront toutefois par voler sur un flop , les deux adversaires ayant un roi en main. Sauf que le kicker 10 de Tehan (qui nous fera une parenthèse "I'm running pretty lucky today !") sera bien devant le 4 de De Maci qui s'incline ainsi runner-up.

Tehan, qui aura éliminé TOUS ses adversaires de finale un à un, passe donc la barre des 3 millions de gains en tournoi. Ce résultat n'est en effet pas le plus gros de sa carrière puisqu'il avait déjà remporté plus d'un million de dollar en 2006 en gagnant le WPT Mandalay Bay.

tehan
Après Rahan Roi de la Jungle, Tehan, roi du NAPT !

Résultats table finale

Vainqueur : Joe Tehan - 725 000$
2e : Chris DeMaci - 440 000$
3e : Al Grimes - 250 000$
4e : Anh Van Nguyen - 195 000$
5e : Ray Henson - 145 000$
6e : Michael Binger - 114 000$
7e : Jason Mercier - 84 857$
8e : Jake Toole - 60 000$

(Crédit photo : www.pokernews.com)



Les commentaires sont strictement réservés aux membres enregistrés sur le site.
 
WPT Bratislava : Roberto Romanello s'impose et lorgne sur la Triple Crown 
EPT Snowfest : Vladimir Geshkenbein, couronné à 22 ans 
WPT Bay 101 Shooting Star : Le rêve américain d'Alan Sternberg 
NBC National Heads-Up : Erik Seidel inarrêtable ! 
Gregory Brooks s'impose lors du WPT L.A. Classic, Mortensen sur le podium 
EPT Copenhague : Tureniec, la consécration 
World Poker Tour Paris : Natalia Nikitina s'impose  
EPT Deauville : un français s'impose sur ses terres 
Le programme des WSOP 2011 
PCA 2011 : Galen Hall prince des Caraïbes 
EPT Prague : une couronne pour Romanello ! 
WPT Five Diamond : Antonio Esfandiari vainqueur ! 
Unibet Open de Londres 2010 : victoire de Paul Valkenburg 
Sebastian Homann sacré champion WPT Marrakech 2010 
EPT Barcelone : Lundmark s'impose dans une finale de joueurs jusqu'ici tous inconnus 

Retrouvez en exclusivité sur MIP les patates du poker avec Martin Vidberg :

planche numéro 1
planche numéro 2
un jeu de stratégie
le monopole des jeux
l'entrée d'un casino
poker en ligne & casinos
la future régulation
l'économie par le poker
la lutte contre l'addiction


Les portraits
La stratégie


Le blog de Fabrice Soulier
Tutoriaux vidéos
Interviews vidéos exclusives
Critiques de livres de poker
Inscrivez-vous à la newsletter


 

Chilipoker DSO saison 2