mardi 03 janvier

Home > Articles > Tournois > On a testé le Winamax Poker Tour
 

On a testé le Winamax Poker Tour


Tournois
Par Steven Liardeaux   
Mardi, 22 Novembre 2011 09:56

Avec plus de 1 800 joueurs au coup d'envoi, Winamax a réussi à mettre sur pied l'un des plus grands tournois gratuits au monde. Et il faut bien avouer que voir autant de joueurs réunis dans une seule et même salle, c'est assez impressionnant. La dernière fois qu'on a vu près de 2 000 joueurs dans une même salle, c'était à Las Vegas pour les WSOP !

dsc_0373
A l'assaut du ticket pour la grande finale !

 

Effets sons et lumières, pom-pom girls à l'Américaine, présentation du team pro telle une équipe de basket, et un Patrick Bruel plus fier que jamais d'annoncer le début de ce tournoi, épée en plastique à la main, le show préparé par tout le staff juste avant le début de ce tournoi a ravi l'ensemble de la salle, portables et appareils photos au poignet pour immortaliser la scène. Le tournoi pouvait débuter dans des conditions idéales, dans la bonne humeur.

 

bruel500
"Le plus important au poker..."

 

La structure ? Avec 20 000 jetons de départ, des rounds de 20 minutes et des blindes à 50/100, on a pu jouer au poker, et non à des concours de lancers de pièces. Ça aussi c'est appréciable, même quand on ne débourse pas un centime pour participer au tournoi. Enfin au moins pendant 3 ou 4 niveaux.

Car à la table, le principe reste le même qu'avant : pas de croupier, chacun deale son bouton. A ma table par exemple, mon voisin d'en face disputait sa première partie de poker en live ! "Euuh je crame une carte avant le flop, c'est ça ? Et au flop, je déroule deux cartes, c'est ça ?".... Hum. Bref, on n'oublie pas qu'on dispute un tournoi amateur quand on joue le Winamax Poker Tour, on ne s'énerve pas (sauf quand on se fait slowroll) et on profite surtout de la bonne ambiance.

Certain ont eu plus de chance que d'autres, en jouant contre l'un des membres du team pro presque au complet (Antony Lellouche, Ludovic Lacay, Tristan Clémençon, Almira Skripchenko, Davidi Kitaï, Michel Abecassis, Nicolas Lévi, Manuel Bévand) ou l'un des VIP présent pour cette inauguration, comme Rémy Gaillard (qui a vite été éliminé), Caroline Diamant ou encore la charmante actrice Alice Taglioni.

 

alice taglioni_500
Avoir l'opportunité de jouer avec Alice Taglioni au poker, gratuitement, c'est aussi ça le Winamax Poker Tour

 

Comme tout bon freeroll qui se respecte, les premières éliminations ont été très rapides, et les tables cassaient plus vite les unes que les autres. En même temps, dans l'idée, l'organisation espérait conclure la journée avec 400 ou 500 joueurs. Mission accomplie au passage.

Mais alors qu'y a-t-il à faire lorsqu'on saute très vite d'un tournoi comme celui-ci (comme moi. Mais j'ai joué 8 niveaux, c'est pas mal) ? Plein de choses ! Déjà, pourquoi ne pas aller se faire un petit massage. D'habitude, sur le circuit professionnel, il faut compter quelque chose comme 2€/minute. Ici, pour 10€, on se fait masser 10 minutes, pas mal ! J'en ai croisé quelques-uns qui se sont fait plaisir à rester une bonne demi-heure entre les doigts des jolies masseuses.

L'équipe des W avait aussi prévu quelques bornes libre d'accès pour disputer des matchs à FIFA sur la PS3. Et oui, un joueur de poker online, c'est aussi et souvent un bon geek qui aime les jeux vidéos, ça, Wina l'a bien compris.

Il y avait même une "Confess' Box", une sorte de "boite à questions" Canal+, dans laquelle il est permis de se plaindre de ses bads beats, d'imiter Patrick Bruel, de faire sa plus belle poker face face à la caméra... bref de bien oublier l'horreur qu'on a pris cinq minutes avant. Un vrai divertissement cette box !

 

confess_box
Dans la "Confess' Box", en compagnie de Davidi Kitaï, en pleine poker face !

 

Mais pour ceux qui préféraient rester sur les tables, il y avait encore plusieurs solutions : les side events par exemple. Un tournoi 6-max a notamment été mis sur pied, avec à la gagne... un ticket pour la finale ! Un joli lot de consolation une fois qu'on a bust du Main Event. Quelques pros en ont même profité pour s'essayer au multitable live à l'occasion de d'autres side events. Les amateurs ont apprécié.

Autre animation, les sit'n'go sur Ipad. Winamax a profité de cette évènement pour dévoiler les améliorations de son application pour smartphone. Pas de grande révolution, mais des ajustements qui rapprochent petit à petit l'application du soft internet. Désormais on peut flipper ses cartes pour les découvrir, on peut également retrouver l'historique de ses mains, et bientôt le chat sera même instauré. Tout ceci sera mis en place rapidement pour le grand public.

 

appli_ipad_winamax
Petit sit'n'go sur l'Ipad, histoire de retrouver les reflexes d'Internet... mais en live et face à ses propres adversaires !

 

Ce tournoi a quand même touché à sa fin le lendemain en fin d'après midi, et 35 joueurs ont eu le bonheur d'aller décrocher un ticket pour la finale de ce Winamax Poker Tour. Enfin 36, car le bubble boy a été sauvé, vu que parmi les 35 qualifiés, il y avait une demoiselle du staff Winamax. Un heureux "faux bubble boy".

Cette étape parisienne n'était que le début d'un tour de France qui commence dès à présent, pour un total de 68 tournois, et ce jusqu'au printemps prochain. Ne manquez pas une étape proche de chez vous si vous le pouvez (en cliquant sur ce lien), c'est tout de même une expérience assez plaisante.



Les commentaires sont strictement réservés aux membres enregistrés sur le site.
 
Jack Dempsey met KO Esfandiari et s'offre le WPT Five Diamond 
WPT Prague : Pateychuk l'emporte, Pollak quatrième 
Mohamed Ali Houssam remporte le WPT de Marrakech 
Zimnan Ziyard, premier vainqueur de l'EPT Loutraki 
Reportage photo exclusif à la Nation's Cup : la France troisième, l'Allemagne vainqueur ! 
Sam Trickett remporte le Partouche Poker Tour 
Pius Heinz est champion du monde  
WPT Amnéville : Adrien Allain l'emporte ! 
Pateychuk remporte l'EPT San Remo, Yorane Kerignard 6e  
Elio Fox remporte le Main Event des WSOP-E 
Benny Spindler remporte l'EPT Londres 
Partouche Poker Tour : rendez-vous en novembre 
Un Américain king of Paris sur le WPT 
EPT Barcelone : Martin Schleich victorieux, Katchalov 3e 
Tournois de poker : le programme de septembre 

Retrouvez en exclusivité sur MIP les patates du poker avec Martin Vidberg :

planche numéro 1
planche numéro 2
un jeu de stratégie
le monopole des jeux
l'entrée d'un casino
poker en ligne & casinos
la future régulation
l'économie par le poker
la lutte contre l'addiction


Les portraits
La stratégie


Le blog de Fabrice Soulier
Tutoriaux vidéos
Interviews vidéos exclusives
Critiques de livres de poker
Inscrivez-vous à la newsletter


 


PokerXtrem

Chilipoker DSO saison 2