» Mot de passe oublié ?
» Identifiant oublié ?


vendredi 16 avril
Home > Articles > Tournois > Reportage photo au Deepstack Open d'Aix-en-Provence
 

Reportage photo au Deepstack Open d'Aix-en-Provence

Tournois
Par Claire Renaut   
Lundi, 12 Avril 2010 13:13




C'est une fois de plus un succès total pour cette deuxième édition du Deepstack Open qui s'est installé, après Dublin, dans la jolie cité ensoleillée d'Aix-en-Provence, au Pasino (avec un P comme Partouche) de la ville.

salle_deepstack_aix
Une salle archi-bondée, qui a accueilli 500 joueurs

En effet, les 500 places disponibles se sont arrachées comme des petits pains : le tournoi était complet 2 semaines à l'avance ! Il faut dire que la formule proposée avait de quoi séduire le passionné : un buy-in de 550 euros, un stack de départ énorme (50 000 jetons) et une structure faisant le bonheur des joueurs, comme en témoigne Liz Lieu, la jolie ambassadrice du site à l'origine de l'événement, Chilipoker : "Ce genre de structure est vraiment appréciable car cela laisse moins de place à la chance. On a suffisamment de profondeur pour faire des jolis coups, contrairement à de nombreux autres tournois dans lesquels ce ne sont que les cartes qui parlent".

lizlieu
Liz la Diva a promis qu'elle reviendrait pour les prochaines éditions ; c'est les joueurs qui vont être contents !

C'est ainsi que de nombreux professionels avaient fait le détour pour venir eux aussi tenter leur chance de décrocher les 43 000 euros promis au vainqueur. Parmi eux, on avait repéré Roger Hairabédian, Pierre Canali, Nicolas Levi, Alain Roy, Antonin Teisseire, Jean-Paul Pasqualini, Liv Boeree, Barbara Martinez, Mercedes Osti, les joueurs online français Germain "Germain133" Gillard, Marc "Locsta" Inizan et Florent "Jackadi" Provost ou encore Michelle Orpe, la présentatrice des EPT.

nicolevi_bust
Nicolas Levi est déjà debout avant la fin du coup. Bonne intuition du français qui ne se rassoira pas sur son siège, éliminé le premier jour...

fab_pasqualini
Fabrice Soulier est juste passé saluer ses amis, dont Jean-Paul Pasqualini, avant de repartir pour Marseille où se déroulait l'EPEC

liv_boeree
Liv Boeree fait son maximum pour déstabiliser son adversaire. Sans succès...

Mais aucun des visages familiers du poker pro ne se hissera en finale... Les choses avaient pourtant très bien commencé pour Roger Hairabédian, qui "a marché sur sa table comme c'était pas permis" et qui réussira à monter jusqu'à près de 800 000 en milieu de Day2 (alors que la moyenne n'était même pas à 150 000) avant de perdre de nombreux gros coups, dont paire de 8 contre paire de 7 chez Florent "Jaimetafemme" Aubert, qui le conduiront finalement à une sortie à la 20e place (2 200 euros).

Dans la rubrique bad beat, signalons aussi le one outer horrible survenu à Bastien Mihy à l'approche de la bulle et qui perd avec une paire d'As sur un board A 9 9 Q 9 face à ... chez ce même "Jaimetafemme", futur runner-up du tournoi.

runner_up
"Jaimetafemme" ne s'est pas fait que des amis. Et ce n'est pas seulement à cause de son surnom provocateur... (en même temps, il avait l'air vraiment désolé à chaque fois...)

Même chanson pour François Tardieu, qui perd successivement paire de rois dans un pot de 1 million contre A-Q puis un coin flip et enfin paire de 8 contre les valets, le faisant sortir à la 32e place (1 650 euros).

babeth
Ma collègue journaliste Babeth sera éliminée à peu près en même temps que moi lors du Day 2 (elle pousse son mini tapis avec un As, payée par les rois et de mon côté, je perds QQ contre JJ à tapis préflop)... Tant pis, ce sera pour la prochaine fois !

Pierre Canali, de son côté, avait investi tous ses jetons en fin de Day1, vers 4h du matin, avec une paire de rois contre une paire de 10 en face, le tout pour rien de moins que le chiplead de la journée. Hélas pour Pierre, un méchant 10 fera passer la montagne de jetons (plus de 500k) de l'autre côté de la table...

pierre_canali
Dur dur pour Pierre Canali, qui perd injustement un pot énorme à la fin du premier jour...

En bref, la profondeur de la structure n'a pas empêché le poker d'être ce qu'il est... Cruel... Précisons de même que quelques voix se sont élevés en fin de Day 2 pour protester contre la rapidité des blinds et le coût du tour par rapport au tapis moyen, considéré comme beaucoup trop élevé : "C'est vraiment dommage. Le tournoi avait super bien commencé et d'un coup, ça repasse en mode turbo !" Il faut dire que l'organisation avait encore en tête l'édition de Dublin, remportée par Frédéric Brunet, et qui s'était terminée après trois longs jours de combat à... 7h du matin ! Hors de question donc cette année de finir sur les rotules, d'où la supression de quelques niveaux. Ce qui n'a toutefois pas empêché les joueurs de devoir lutter lors de journées particulièrement longues où il a été difficile de rester concentré de bout en bout.

personnage
C'est sûr que les journées de 14h de jeu (les deux premiers jours), ça finit par faire tilter certains...

stylish
D'autres en revanche ne se gênent pas pour piquer un petit roupillon ni vu ni connu...

Cette fois, pour le plus grand soulagement du public, des joueurs et de l'organisation qui n'auront pas à passer une nuit blanche, la finale se terminera le troisième jour vers 22h, offrant une très belle victoire à Julien Subreville, dont c'est le premier résultat en live [source Hendon Mob].

winner
Quelque chose nous dit que la bouteille de champagne a été ouverte peu après la prise de cette photo ! Bravo Julien !

Vainqueur :  Julien Subreville 43 500€
Runner-up :  Florent Aubert 27 400€
3e place : Daniel Chiarioni 19 300€
4e place : Jérôme Guermeur 15 600€
5e place : Mathieu Melero 11 300€
6e place : Stevens Dodo  8 800€
7e place : Nicolas Rignault  7 600€
8e place : Yannick Reynaud 6 400€
9e place : Alexandre Boullier  5.250€

Commentaires (3)
0
...
Par SimEFP..., avril 12, 2010
CR très sympa. C'est jaimetafemme qui m'a sorti aussi. Sick shove de ma part avec 72o en squeeze, il call avec 1010 le vilain :( ! Sinon les 3 premiers ont dealer pour 30k chacun plus 3.5K de prime pour les 2 premiers VIP Chilipoker
Faust Patrick
Nicolas Levi
Par Faust Patrick, avril 13, 2010
J'étais à sa table quand il est sorti - arrivé que quelques minutes avant - .
Il push avec K9off (16k , 15BB il me semble), le deuxième sur la photo (je suis à sa droite) a AToff et paye... l'As tiendra...

Le même me sort 30min plus tard:
J'ai KK en SB, BB = 1400 , un joueur en milieu de parole paye la BB, je relance à 4K, relancé par la BB à 12K, je push mes 32K payé avec AK... il touchera son A :( ... je fini en fin de day1, dommage démarrer le day2 avec 70k... tout aurait été encore possible :(

0
Ce fut un plaisir...
Par Elpibecanto73, avril 13, 2010
Ce fut un plaisir que de participer à ce tournoi Deepstack.
J'ai eu le plaisir d'être à ta table au début du jour 2, quelques mains, le temps de doubler sur un cup bizarre avec hauteur 8, j'étais le jeune homme auquel tu as demandé la (maigre) hauteur de tapis...
J'ai aussi eu le plaisir d'être à la table de Babeth, que j'ai malheureusement éliminé après quelques mains, A6 trefle chez elle pp7 chez moi qui fait brelan.
Un plaisir d'être à la table de deux charmantes passionées, abordables, souriantes et agressives à souhait :-)
ITM, 53ème une petite déception surla place mais bon un grand plaisir, à refaire...

 Ajouter votre commentaire

security code

 

busy
 
Victoire anglaise dans l'Irish Open  
Guillaume Darcourt remporte le WPT de Bucarest 
Tournois de poker : le programme d'avril 2010 
EPT Snowfest : victoire d'Allan Baekke 
WPT Hollywood Poker Open : les oreilles et la queue pour le matador ! 
ECPT Barcelone : trois français en finale ! 
Heads-Up à Evian 
WPT Bay 101 : McLean Karr l'emporte ; Phil Hellmuth sixième 
Anthon-Pieter Wink remporte l'UO de Budapest 
EPT Berlin : la victoire après le braquage 
WPT Los Angeles 2010 
Tournois de poker : le programme de mars 2010 
Unibet Open : rendez-vous à Budapest 
NAPT : reportage exclusif à Las Vegas 
A l'intérieur d'un super-satellite du PPT 
unibet

poker&betting_show