mercredi 08 septembre
Home > Articles > Tournois > WPT Londres : Chronique d'un échec annoncé
 

WPT Londres : Chronique d'un échec annoncé

Tournois
Par Claire Renaut   
Dimanche, 05 Septembre 2010 11:27

 

C’était un échec prévisible : ce WPT Londres n’aura finalement attiré que 171 joueurs au Palm Beach Casino. La raison tient en quelques mots, comme nous l'avait expliqué une des organisatrice de l'évènement, croisée lors des WSOP : "Nous savions que l’EPT Vilamoura se tenait au même moment mais cela n’était pas un problème pour nous puisque les deux villes sont éloignées et que les cibles ne sont pas vraiment identiques, à l’exception des gros joueurs. En revanche, nous avons commis l’erreur d’oublier le Partouche Poker Tour. Nous n'avons tout simplement pas pensé qu'un tournoi aussi important se jouait au même moment. Mais nous avions déjà réservé le lieu et l’hôtel pour les qualifiés lorsque nous nous en sommes rendus compte…"

Un oubli qui aura pour lourde conséquence d’accueillir un field réduit, les plus grands noms s’étant tous donnés rendez-vous à Cannes (et, ironie du sort, dans un autre Palm Beach Casino) pour le succès que l’on connait : plus de 720 joueurs au total dont de nombreuses stars dont Benyamine, Ivey, les frères Mizrachi  ou encore Durrrr, venu spécialement pour l’occasion en jet privé.

Parmi les joueurs ayant tout de même fait le déplacement dans la capitale anglaise, on aura retrouvé Richard Ashby, Neil Channing, Freddy Deeb, Tony G, Phil Ivey (qui a vite sauté pour arriver à Cannes peu après), Luke Schwartz, Roland de Wolfe, James Akenhead, Huck Seed , Frank Kassela, Chris Moorman, Erik Seidel, Jeffrey Lisandro, Yevgeniy Timoshenko ou encore Jake Cody (tous trois arrivés lors du Day 2, les WPT permettant les inscriptions très tardives). Il faut dire qu’un titre WPT reste toujours aussi prestigieux et ce, qu’importe la somme à remporter au final. Et que n'avoir que 170 joueurs à abattre pour le gagner, ça a aussi ses bons côtés.

S’ils n’étaient plus que 90 en fin de deuxième journée, le field s’est rapidement réduit à 37 en fin de Day 3 puis à 18 lors des demi-finales du Day 4. Mais aucune trace des stars dans les places payées : à l’exception de Jake Cody (vainqueur de l’EPT de Deauville cette année) ou Giovanni Safina (chip leader en fin de Day 4), tous seront éliminés avant de pouvoir récupérer une partie de du prizepool de 820 800£.

tfwptlon
Les huit heureux survivants de ce WPT, peu avant la dernière ligne droite de la finale

La finale à huit joueurs regroupera finalement Cody, Safina (toujours chip leader à l'entame de la dernière ligne droite) ainsi qu'un nom qui a fait trembler tout le monde chez Partypoker (sponsor de l'évènement) : Kristoffer Thorsson, second en jetons. Et si son nom a tant fait jaser, ce n'est pas pour son palmarès (bien qu'il ait remporté le Master Classic d'Amsterdam l'an passé) mais pour une opération promotionnelle plutôt spectaculaire.

En effet, si un qualifié du site remportait le titre WPT, Partypoker s'engageait à reverser 1 millions de dollars supplémentaires : 500 000 au vainqueur et 500 000 à se partager entre les neuf autres qualifiés pour le tournoi. "Cette table finale va être incroyablement tendue et nous espérons que Safina, joueur Partypoker en Italie, va nous sauver de devoir débourser une telle somme !"

Après quelques heures de bataille, le site pourra enfin souffler : Thorsson est éliminé à la 4e place. Peu après, c'est au tour du runner-up Nicholas Mattson se s'incliner face à Jake Cody. Le jeune anglais devient ainsi un des seuls joueurs au monde à avoir un titre EPT (Deauville) et un titre WPT dans la poche. Le tout dans la même année, s'il vous plait...

cody2
Deux dames et deux victoires prestigieuses pour le jeune anglais de 21 ans

Résultats table finale :

Vainqueur : Jake Cody 273 783£
Runner-up : Nicholas Mattson 176 979£
3e : Bruce Atkinson 93 316£
4e : Kristoffer Thorsson 56 311£
5e : Giovanni Safina 42 233£
6e : Sandiep Khosa 34 189£
7e : Fabian Quoss 26 144£
8e : Gareth Teatum 18 100£


Les commentaires sont strictement réservés aux membres du site.
 
EPT Vilamoura : Toby Lewis construit un Empire 
Full Tilt Poker Merit Cyprus Classic : Une bonne semaine pour Benyamine 
EPT Tallinn : Arnaud Mattern troisième 
Henri Ojala remporte l'Unibet Open de Prague 
Rendez-vous à Prague 
Chilipoker Deepstack Open : un tournoi epicé 
Tournois de poker : le programme d'Août 
Main Event : Michael Mizrachi en finale 
Moritz Kranich vainqueur du WPT Bellagio Cup VI 
Le bilan des WSOP 2010 : encore un bon cru 
Tournois de poker : le programme de juillet 
WSOP 2010 : le bilan à mi-parcours 
Murariu remporte l'or de Golden Sands 
Michael Mizrachi remporte le tournoi de Mixed Games à 50 000$ des WSOP  
Tournois de poker : le programme de juin 2010 

poker&betting_show