» Mot de passe oublié ?
» Identifiant oublié ?


mardi 11 mai
Home > Articles > Tournois > WPT Los Angeles 2010
 

WPT Los Angeles 2010

Tournois
Par Claire Renaut   
Vendredi, 05 Mars 2010 11:56

 

C'était le tournoi à ne pas manquer de ce mois de février : le Main Event du LAPT à 10 000$ au Commerce Casino, dans la banlieue de Los Angeles. Un événement au prizepool juteux avec près de 1,8 millions de dollars pour le vainqueur et 1 million pour le second. Le tout à condition de réussir à survivre à six jours de combat acharné dans un field réputé difficile.

brechner_scotty
Steve Brecher a tiré au sort une place à côté du bruyant et agité Scotty Nguyen. Dur dur de rester calme...

Inutile ici d'énumérer ici les noms des pros ayant tenté l'aventure puisqu'ils étaient tous là, à l'exception de Phil Ivey et Doyle Brunson. On a cru que Tom "Durrrr" Dwan et Antonio Esfandiari avaient eux aussi boudé l'événement mais tous deux se sont tranquillement pointés en milieu de deuxième journée, ayant laissé fondre leur tapis pendant des heures. Nos deux amis retardataires ont donc rapidement dû pousser leur maigre stack pour être éliminés deux heures après s'être assis. Sans regret...

esfan2
Antonio était en retard mais il avait une bonne excuse : il ne savait pas comment se coiffer.

Du côté français, Bertrand "ElkY" Grospellier, David Benyamine, Fabrice Soulier et Klaus Pautrot avaient eux aussi répondu présent. Mais la chance a boudé le clan tricolore, éliminant rapidement nos quatre représentants bien avant l'argent sur des rencontres assassines (Fabrice perd full contre full, tout comme David Benyamine en début de journée) ou des coin flips dans lesquels la pièce tombe du mauvais côté.

duo_fr
ElkY et David Benyamine ont deux points communs : ils sont français et rapidement éliminés du WPT

Au total, ce n'étaient pas moins de 745 joueurs qui avaient pris leur onéreux ticket pour la gloire, soit 49 participants de plus que l'an passé pour ce tournoi offrant une très belle structure et dirigé d'une main de maître par Matt Savage.

salle-dessus
Une salle bondée

tente
Et des joueurs sous la tente

Malgré la profondeur des tapis (départ 20 000, 25/50, niveaux de 75 minutes et aucun jump), les tables se sont rapidement éclaircies, le tout après avoir livré son lot d'anecdotes.

C'est ainsi que tout le monde parlait du pari qu'avaient fait Jeff Madsen, Joe Sebok et Gavin Smith : un last longer dont l'enjeu était de se faire tatouer le visage du gagnant quelque part sur le corps. En clair, Joe Sebok ayant sauté prématuremment avec les As est censé se faire tatouer le visage de Jeff et Gavin et Jeff, éliminé peu après, verra lui aussi son corps se doter de la tête de Gavin, seul encore en course lors du deuxième jour. Toutefois, il reste aux perdants la possibilité de racheter le pari pour 25 000$ : c'est plus cher qu'une séance de laser mais au moins, ça fait moins mal. Commentaire effrayé de Gus Hansen en entendant l'enjeu : "Mon dieu comme c'est débile. Ils ont vraiment fait ça ? Perso, je detesterais avoir un mec qui se tatoue ma gueule quelque part, quel flip..."

hansen
Cela faisait longtemps que Gus Hansen n'avait pas participé à un gros tournoi. Mais "The Great Dane" n'a pas renouvellé l'exploit de 2003 quand il avait gagné l'épreuve. Il est éliminé la première journée après quatre heures de cauchemar.

Le lendemain, ce n'était plus le pari qui faisait le tour des conversations mais le match de Hockey Olympique entre le Canada et les USA. Daniel Negreanu, qui avait pourtant pris le chip lead en fin de troisième journée, a d'ailleurs passé sa journée à guetter le match en douce, le tout en perdant de nombreux coups et voyant ainsi son tapis chuter peu à peu.

daniel_neg
Daniel s'est-il laissé déconcentrer par la victoire de son équipe ? Toujours est-il que malgré un beau tournoi, il est éliminé peu après l'explosion de la bulle

72 joueurs sont entrés dans l'argent en fin de troisième journée après que Thomas Fuller ait poussé son petit tapis avec pour tomber sur et donc être éliminé juste avant le premier palier de consolation : 18 595$ garantis pour être encore dans le bal.

Fait suffisemment rare pour être signalé, six joueuses ont réussit à s'accrocher jusqu'à la bulle, dont Lauren Kling, Vanessa Rousso ou Erika Schoenberg. Mais la chance ne fera pas que sourire aux blondes puisqu'elles seront toutes éliminées peu après être rentrées dans l'argent.

erika
Erika Schoenberg est outrée : un joueur a osé l'éliminer... Elle repart tout de même avec 33 614$ pour sa 42e place

De même, Robert Mizrachi, Eugene Katchalov, Jon Turner, Hoyt Corkins, Surinder Sunar, Shawn Buchanan ou Vivek Rajkumar feront eux aussi les frais de cette quatrième journée meurtrière.

katchalov
Eugene Katchalov est éliminé à la 62 place (23 602$) après avoir pourtant été dans le haut du classement trois jours de suite. la faute à de nombreuses mauvaises rencontres...

En milieu de 5e journée, c'est Annie Duke, avant-dernière femme en course derrière Mari Lou Morelli (11e), qui sera éliminée à la 19e place (45 773$), peu avant Johnny Chan (12e) ou encore Carlos Mortensen, pour qui tout avait pourtant bien commencé. En effet, l'espagnol avait remporté des coups énormes le faisant passer chip leader alors qu'ils n'étaient plus que 22 joueurs (un joueur avec les dames part à tapis quand l'espagnol a les rois puis, dans un gros coup, il part à tapis avec une paire de valets sur un flop hauteur valet face à une paire de dames).

Mais le poker étant ce qu'il est, imprévisible, Carlos sera finalement éliminé à la neuvième place. Peu après, c'est Steve Sung, dernier visage familier du circuit pro, qui sautera 8e, offrant du coup aux spectateurs une finale entre six joueurs jusque là inconnus.

mortensen
Un parcours exemplaire pour Carlos Mortensen qui ajoute 100 128$ à un palmarès déjà impressionant

Après six heures de combat acharné sous les caméras du WPT, c'est finalement Andras Koroknai, un Hongrois qui n'avait que 11 500$ de gains en tournois jusqu'ici, qui s'impose face à Raymond Dolan en heads-up, après avoir débuté le tête à tête avec une avance en jetons de 13 contre 1.

andras koroknai
Andras peut être fier de son premier titre majeur...

 

Résultats de la table finale :

Vainqueur : Andras Koroknai 1,785 million $
2e : Raymond Dolan 1 million
3e : Tri Huynh 664 000$
4e : Gevork Kasabyan 448 000$
5e : Jean-Claude Moussa 321 000$
6e : Michael Kamran 245 000$

Pour retrouver le coverage jour par jour ainsi que les infos sur le High Roller à 25 000$ et la victoire de Scott Seiver, cliquez ici.

Commentaires (0)

 Ajouter votre commentaire

security code

 

busy
 
Tournois de poker : le programme de mai 2010 
EPT Monaco : des adieux en beauté 
WPT World Championship : la consécration de David Williams 
Liv Boeree, magnifique gagnante de l'EPT de San Remo 
Reportage photo au Deepstack Open d'Aix-en-Provence 
Victoire anglaise dans l'Irish Open  
Guillaume Darcourt remporte le WPT de Bucarest 
Tournois de poker : le programme d'avril 2010 
EPT Snowfest : victoire d'Allan Baekke 
WPT Hollywood Poker Open : les oreilles et la queue pour le matador ! 
ECPT Barcelone : trois français en finale ! 
Heads-Up à Evian 
WPT Bay 101 : McLean Karr l'emporte ; Phil Hellmuth sixième 
Anthon-Pieter Wink remporte l'UO de Budapest 
EPT Berlin : la victoire après le braquage 
unibet

poker&betting_show