» Mot de passe oublié ?
» Identifiant oublié ?


lundi 07 décembre
Home
Unibet Open Varsovie 2009


Jean-Paul Pasqualini éliminé
Unibet Open Varsovie 2009
Par David Poulenard   
Vendredi, 04 Décembre 2009 18:03


Le vainqueur du PPT n'aura pas connu la même réussite, quittant le tournoi dès le début du troisième niveau sur une horreur...

Jean-Paul Pasqualini est au bouton lorsque survient cette main fatale. Le joueur UTG relance à 450 et trois suiveurs manifestent leur envie de disputer le coup, une occasion idéale pour squeezer semble-t-il, d'ailleurs Jean-Paul tri-bet à 2 175. Les trois premiers adversaires passent rapidement, mais le quatrième hésite et finit par payer.
Le flop : convient aux deux duellistes. Le premier check, le Français avance 3 050 et rapidement son rival annonce all in, Pasqualini complète sans hésiter et pour cause il a . Le jeune téméraire n'a que mais bénéficiera d'une flush "runner-runner" avec l'arrivée de deux carreaux pour crucifier JPP.

Kristrian Sohlbertg et notre ami Dracula ont eux aussi quitté le tournoi.

Dans le même temps, Nicolas Dervaux a disputé un joli coup, investisant son tapis en sur-relance sur un flop . Nicolas avait préalablement 3-betté et son adversaire 4-betté, avant que Nicolas suive après la dose d'acting réglementaire... Le tapis du poker-coach d'Unibet est payé et les deux rivaux dévoilent chacun une paire d'as pour un "split-pot".

 

bolleret
Thierry "speak machine" Bolleret...


Loin de ces coups stressants et de ces éliminations malchanceuses, Thierry Bolleret continue de s'amuser, bénéficiant en plus de cartes et flops favorables. Exemple avec ce coup où il relance avec et est suivi par son voisin. Un flop monocolore à pique mais avec un as survient, Bolleret rigole ostensiblement et pose la main sur l'épaule de son adversaire en lui demandant combien il joue ! Toujours en rigolant il annonce "pot" sans lacher l'épaule de son voisin, qui est plutôt mal à l'aise devant tant de franche camaraderie. L'autre secoue la tête, jette un drole de regard au Français avant de se délester de ses cartes avec une expression meurtrière dans les yeux...



 
Le bien et le mal
Unibet Open Varsovie 2009
Par David Poulenard   
Vendredi, 04 Décembre 2009 17:14


Au poker comme dans la vie, le bien et le mal cohabitent. Illustration :

Le Bien :

cardinal_poker
Les Polonais sont catholiques, même les cardinaux jouent au poker.

 

Le mal :

dracula
La Transylvanie n'est pas très loin, Dracula est venu faire une petite partie...

 

Toujours dans la rubrique bien et mal, signalons l'élimination de Jean-Pierre Gleize (ce qui est mal) et le double-up de Marine Jouiallec (ce qui est bien)...



 
Que se passe-t-il en bas ?
Unibet Open Varsovie 2009
Par David Poulenard   
Vendredi, 04 Décembre 2009 16:50


J'écris en bas, car le casino est situé au deuxième sous-sol et la salle de presse trois niveaux au-dessus, ce qui occasionne un peu d'exerice à chaque chip count...
A vrai dire, il est encore un peu tôt pour avoir un chip count significatif, bien qu'il se place pas mal de choses pour un début de tournoi. Petite liste non-exhaustive :

- Mats Rahmn vient d'arriver.
- La place de Mohamed Ben Ezzedine est désespèrement vide.
- A la même table, Fuat Can (2 900) et Rafal Arendt (4 500) distribuent généreusement leurs jetons à des joueurs moins connus.
- Michal Wisniewski est très actif.

nicolas_dervaux
- Nicolas Dervaux fait un somme.
- Jens Kyllonen et Jean-Paul Pasqualini s'évitent, on peut préciser que Jens Kyllonen évite tout le monde, il n'a pas joué une main...
- Arnaud Graziani (20 000) a doublé dans les premières minutes avec les as comme les rois !
- En face Samlane Phomveha attend, surement le même genre d'opportunités.
- Thanh Doan joue beaucoup de mains, pour un résultat moyen, il possède 10 075.

marine
- Jean-Pierre Gleize parle beaucoup et commente tous les coups, d'ailleurs il commente aussi les faits et gestes de ses partenaires (à propos de sa ravissante voisine, Marine Jouiallec qui se lève tout le temps, il lance ; "elle fait la pub pour Danette").
- Enfin à la table télé, Thierry Bolleret fait son show, parlant sans arrêt, généralement en Français ce qui désarçonne ses adversaires, s'amusant comme un fou à les sur-relancer en plaisantant. Une stratégie avancée qui lui permet de posséder 14 000 chips.



 
la liste des têtes de série
Unibet Open Varsovie 2009
Par David Poulenard   
Vendredi, 04 Décembre 2009 15:53

Comme de coutume, le Day 1b est plus riche. De nombreux professionnels se sont  réservés pour cette deuxième journée, avec Nicolas Dervaux, le poker coach d'Unibet en tête d'affiche.

Outre le récent auteur de "A toute blind" on retrouve Than Doan, le vainqueur de l'UO de Londres, Fuat Can celui de Prague, Jens Kyllonen l'excellente nouvelle recrue scandinave de la team Unibet et Jean-Paul Pasqualini à la même table, Davor Pavic, Michal Wisniewski, Thierry Bolleret, auteur d'un bon départ grace à une flush max (15 500), Sotha Ouk, Samlane Phomveha et Samleth Phomveha.

Une table de la mort a été constituée, comprenant Fuat Can, Rafal Arendt, le joueur polonais qui monte d'énormes tapis à chaque UO, Kristian Sohlberg et Mohamed Ben Ezzedine, un excellent joueur de cash game qui sévit habituellement au Cercle Wagram.

Deux cents participants sont à nouveau attendus aujourd'hui, ce qui constituerait un field total de 400 joueurs. Un résultat remarquable alors que se dispute simultanément l'EPT de Prague.


 
Chip count final du day 1a
Unibet Open Varsovie 2009
Par David Poulenard   
Vendredi, 04 Décembre 2009 14:10


La première journée de cet Unibet Open de Varsovie aura été particulièrement meurtrière. Pour les 154 joueurs éliminés, il leur faudra se rabattre soit sur les side events, soit sur le cash game ou éventuellement pour les amateurs d'architecture et d'histoire sur les visites de la capitale.

Il reste donc 46 compétiteurs, avec deux énormes chipleaders, Régis Burlot occupant la tête avec un impressionant stack de 163 000. Ils seront six frenchies à revenir en day 2.


regis_burlotLes principaux rescapés :

Régis Burlot (en médaillon): 163 000
Andrulis Kristijonas : 137 700
Joel Salinen 81 800
...
Olaf de Zeeuw : 66 400
François Jardinet : 38 200
Gregory Ortega : 32 700
Anna Wisnieswska : 32 300
Jean-Christophe Rigal : 25 600
Ludovic Harran : 24 400
Thomas Albertini 11 900

 

Début du day 1b à 14 heures avec de nombreuses têtes de série.



 
Anders Heriksson et Vojislav Petrov éliminés
Unibet Open Varsovie 2009
Par David Poulenard   
Jeudi, 03 Décembre 2009 23:30


Ce sont deux têtes de série qui ont disparu simultanément.

Anders Heriksson
lors d'un coup énorme. Le Suédois qui avait sur-relancé en position son adversaire à 3 000 se voit confronté à un 4-bet de 9 000, il décide de rajouter 6 000.
Le flop tombe : . Le relanceur mise 10 000, plongeant Heriksson dans une longue, très longue, réflexion, il finit cependant par payer.
La turn n'effraie pas le premier joueur qui annonce all in, il couvre le pro suédois qui ne possède plus que 14 000. Celu paie instantanément et dévoile , insuffisant dans l'immédiat face au de son rival.
La river ne change rien et l'un des favoris de ce day 1a quitte le tournoi, laissant son adversaire à la tête d'un impressionnant tapis de 70 000 jetons, qui doit lui offrir provisoirement le chiplead.

A la table voisine, Vojislav Petrov, très short, trouve une occasion idéale pour squeezer en envoyant ses 3 600 derniers pions depuis la petite blinde en réponse aux 950 misés par un joueur et suivis par un autre. Assez logiquement les deux complétent et après avoir checké l'intégralité du board finissent par venir à bout du de "Voj" qui n'aura rien touché au flop.

Malgré l'élimination de Vojislav, la délégation tricolore se porte bien. Thomas Albertini possède 42 000, Grégory Ortega 33 000, Luvodic Harran 20 000, Florent Chevallier 10 000, Régis Burlot 15 000, Philippe Le Bescond 32 000, et Thomas Farine vient de doubler avec Q-Q en roulant son adversaire dans la farine (facile je sais) qui ne détenait qu'une paire de 4. Il remonte ainsi à 14 000.

 

ludovic_harran
Ludovic Harran.



Il reste peu de favoris dans le tournoi et ceux qui subsitent sont plutôt mal en point.
Pawel Chmiel : 8 000
Jan Sjavik : 10 500
Jorn Walthaus : 5 500
Anna W. (dernière femme en course) : 13 000

Des petits tapis alors que la moyenne est de 22 000 et que les blinds sont à 200/400 ante 50.

Il est temps de conclure ce day 1a et d'aller se détendre au "welcome drinks" offert par Unibet aux joueurs et accompagnateurs. Rendez-vous demain pour le chip count complet et à 14 heures pour le day 1b.



 
Sept raisons de suivre un tournoi
Unibet Open Varsovie 2009
Par David Poulenard   
Jeudi, 03 Décembre 2009 22:25


Sept bonnes raisons de suivre l'unibet Open de Varsovie :

 

lady1
raison n°1 : prendre l'air boudeuse

 

lady2
Raison n°2 : rester dédaigneuse (un nez est dissimulé dans cette photo, saurez-vous le retrouver?)

 

lady3
Raison n°3 : le fixer droit dans les yeux



lady4
Raison n°4 : se méfier

 

lady5
Raison n°5 : céder à la tentation

 

lady6
Raison n°6 : ne pas céder à la tentation

 

lady7
Raison n°7 : je peux résister à tout... sauf à la tentation.



 
Les forces en présence :
Unibet Open Varsovie 2009
Par David Poulenard   
Jeudi, 03 Décembre 2009 22:00


Les éliminations se sont succèdées depuis le retour, une trentaine de joueurs ont ainsi disparu en trente minutes. Heureusement, aucun des rares joueurs connus présents aujourd'hui n'ont été concerné par celles-ci, hormis Mikaël Norinder qui n'aime pas jouer avec un petit tapis.

Un rapide chip count :

Stars étrangères :
Anna Wiesnewskia : 21 000

anders_heriksson
Anders Heriksson : 31 000
Jan Sjavik (un excellent joueur, à tort méconnu qui possède un palmarès long comme un jour sans as) : 14 000
Jorn Walthaus : 19 000
Pawel Chmiel : 5 800
Le Père Noël : 16 500

Joueurs français :

Gaëtan Ancobard : 8 300

jc_rigal
Jean-Christophe Rigal : 8 500
Régis Burlot : 36 000
Vojislav Petrov : 6 500

 

Il reste 113 joueurs, les blinds sont à 150/300 avec 25 d'ante et la moyenne est de 17 500.



 
L'appétit vient en jouant !
Unibet Open Varsovie 2009
Par David Poulenard   
Jeudi, 03 Décembre 2009 19:31


Les 145 rescapés sont partis en pause-repas après quelques belles passes d'armes. La plus intense a vu trois joueurs partir à tapis et pas des moindres puisque l'on retrouvait Dan Murariu et Pawel Chmiel dans le coup.
Un joueur relance en middle-position à 650, Murariu suit depuis le bouton et Chmiel, de petite blind, envoie ses derniers 1 600 pions. Le relanceur hésite un instant, demande son tapis au Roumain (6 500) et se contente de payer, Murariu aussi.
Le flop tombe : .
Les tapis s'envolent entre Murariu et son adversaire qui montre . Le Roumain ne possède que K-J et Chmiel que .
La turn : et la river offrent une flush au joueur polonais mais envoie son voisin dans le rail.


Parallèlement Vojislav Petrov se retrouve systématiquement confronté à des rencontres douloureuses qui le contraignent à abandonner le coup -et de nombreux jetons- avant son terme.
Sur le premier, il se couche sur un board 3-4-J-5 lorsque son adversaire mise 2 200, sur le second il abandonne une fois encore à la turn quand son rival avance 2 000 jetons. Après être remonté à 9 000, "Voj" replonge en zone orange avec seulement 5 000.

 

voj_galere
To call or not to call, that is the question pour Voj !



Heureusement plusieurs Français bénéficient de situations plus favorables, c'est le cas de Régis Burlot qui a accumulé 38 000 avec un jeu très agressif. On retrouve aussi Jean-Christophe Rigal (vainqueur d'un side à 500€ lors du WPT de Marrakech) qui est remonté de 3 000 à 11 000 et Christophe Perraud qui se maintient autour de 12 000.

 

regis_burlot
Début de tournoi plus facile pour Régis Burlot.



Régis Burlot se retrouve parmi les chipleaders, en compagnie de son compatriote Thomas Albertini et du redoutable Anders Heriksson (35 000).


Si les joueurs encore en course reviennent dans les même dispositions de leur diner et continuent de se sur-relancer à la moindre opportunité (c'est à dire à chaque donne sur de nombreuses tables), le nombre de survivants à revenir en Day 2 risque d'être extrêmement faible...

 



 
Freddy est vivant
Unibet Open Varsovie 2009
Par David Poulenard   
Jeudi, 03 Décembre 2009 18:40

 

Tous les amateurs de rock peuvent se réjouire, Freddy Mercury, l'emblématique leader des Queen, n'est pas mort, mais se cache à Varsovie.

Il coule actuellement des jours heureux en Pologne et parfois joue au poker.

 

 

freddy_mercury
you are a champion Freddy



 
<< Début < Préc 1 2 3 4 Suivant > Fin >>

Page 3 de 4
madeinpoker_varsovie
livres_accroche
annonce_debutant