Tuesday 29 May
Home > Articles > Zooms > Bilan 2011 : les classements

Bilan 2011 : les classements


Zooms
Par David Poulenard   
Jeudi, 22 Décembre 2011 12:07
 Partagez


Chaque classement ayant ses spécificités et ses méthodes de calcul, les résultats peuvent parfois différer. Le numéro 1 mondial pour Hendon Mob, qui se base sur les gains, est logiquement Pius Heinz après sa victoire au Main Event des WSOP qui lui a rapporté près de 8 millions de dollars, alors que le classement Global Poker Index, qui fait la part belle à la régularité, sacre Jason Mercier.

Classement Global Poker Index :

1. Jason Mercier : 2 554,65
2. Bertrand Grospellier : 2 477,48
3. Erik Seidel : 2 470,40
4. Eugene Katchalov : 2 436,92
5. Sam Trickett : 2 320,02
6. Shawn Buchanan : 2 310,72
7. Samuel Stein : 2 268, 33
8. Sorel Mizzi : 2 207,50
9. Chris Moorman : 2 207,29
10. Matt Marafioti : 2 069,71
11. Matt Waxman : 2 060,18
12. Vanessa Selbst : 2 046,00
13. Fabrice Soulier : 2 045,66
14. Emmanuel Failla : 2 041,87
15. Phil Hellmuth : 2 017,11

Les autres Français :

31. Roger Hairabédian : 1 803,64
49. David Benyamine : 1 643,03
58. Hugo Lemaire : 1 596,85
88. Tristan Clémençon : 1 481,87
92. Arnaud Mattern : 1 473,43
97. Ludovic Lacay : 1 439,70
99. Ilan Boujenah : 1 436,11
108. Anthony Lellouche : 1 410,19
113. Nicolas Levi : 1 400,12

Sans contestation le classement de référence aujourd'hui, tout au moins pour les meilleurs joueurs mondiaux, ceux qui participent aux principaux tournois du circuit. Le podium, qui consacre dans cet ordre Jason Mercier, Bertrand Grospellier et Erik Seidel, est le plus légitime qui soit avec les trois meilleurs spécialistes de tournoi actuels.

Quant aux Français, ElkY, Fabrice Soulier et Roger Hairabédian obtiennent avec une régularité absolue des résultats sur tous les continents et bénéficient d'une reconnaissance planétaire. La suite du classement, avec David Benyamine quatrième, comprend logiquement les meilleurs joueurs de l'hexagone.

 

jason_mercier_bracelet
La Sainte-Trinité : Jason Mercier

Classement Hendon Mob :

1. Pius Heinz : 8 830 087$
2. Erik Seidel : 6 530 150$
3. Martin Stazsko : 5 462 876$
4. Ben Lamb : 5 362970$
5. Sam Trickett : 4 598 039$
6. Matt Giannetti : 3 365 330$
7. Galen Hall : 3 054 778$
8. Elio Fox : 2 669 313$
9. Eugene Katchalov : 2 572 726$
10. Jason Mercier : 2 389 246$
11. Chris Moorman : 2 324 030$
12. Bertrand Grospellier : 2 296 620$

Les Français :

1. Bertrand Grospellier : 2 296 620$
2. David Benyamine : 1 529 171$
3. Lucien Cohen : 1 394 310$
4. Fabrice Soulier : 1 057 215$
5. Roger Hairabéidan : 903 707$
6. Antonin Teisseire : 853 859$
7. Adrien Allain : 793 883$
8. Hugo Lemaire : 568 798$
9. Nicolas Levi : 568 484$
10. Ronan Collet : 363 306$

Le classement Hendon Mob, en totalisant les gains de l'année, fait la part belle aux "gros" résultats. Pius Heinz avec sa victoire à 8 millions de dollars apparaît ainsi en tête, suivi par le stakhanoviste des high rollers Erik Seidel, avec tous les November Nine dans les 10 premières places. On retrouve néanmoins les hommes forts de l'année :  Ben Lamb, Sam Trickett, Matt Giannetti, Eugene Katchalov, Jason Mercier et bien sur Bertrand Grospellier.

Du côté français, ElkY est logiquement premier et il suivi à la fois par les tricolores les plus réguliers (David Benyamine, Fabrice Soulier, Roger Hairabédian, Adrien Allain) et ceux qui ont réussi une performance lucrative en 2011 (Lucien Cohen et Antonin Teisseire principalement).

 

highroller_seidel
La Sainte-trinité : Erik Seidel

Le classement LivePoker :

1. Bertrand Grospellier : 2 251 points
2. Roger Hairabédian : 1 669 points
3. Lucien Cohen : 1 244 points
4. Fabrice Soulier : 1 108 points
5. Adrien Allain : 1 104 points
6. David Benyamine : 1 038 points
7. Jean-Paul Pasqualini : 884 points
8. Benjamin Pollak : 829 points
9. Alain Roy : 789 points
10. Eric Haïk : 728 points

Le classement LivePoker sacre une fois encore Bertrand Grospellier avec une logique indiscutable tant l'homme s'est révélé comme un des tous meilleurs spécialistes en tournois. Derrière apparaissent toujours les mêmes (David Benyamine, Fabrice Soulier, Adrian Allain et Lucien Cohen grâce à victoire  l'EPT de Deauville) mais aussi des joueurs exerçant leur talent avec régularité sur le circuit hexagonal (Jean-Paul Pasqualini, Benjamin Pollak, Alain Roy et le regretté Eric Haïk).

 

elky
La Sainte-Trinité : ElkY

 

Bilan :

Jason Mercier, Erik Seidel et Bertrand Grosppellier s'imposent indiscutablement comme la Sainte-Trinité du poker de tournois, n'en déplaise à Pius Heinz qui aura la lourde tâche de confirmer sa victoire dans la plus prestigieuse compétition de la planète. Derrière, Sam Trickett, Eugene Katchalov, Sorel Mizzi ou encore Vanessa Selbst ont une fois de plus accumulé les résultats et se classent logiquement dans le top ten des spécialistes.

Côté français derrière le génie d'ElkY, on positionnera Fabrice Soulier et Roger Hairabédian, le premier pour ses résultats exceptionnels obtenus dans les tournois les plus relevés de la planète, le second pour sa régularité impressionnante. David Benyamine apparaît un peu en retrait (ses places d'honneur dans les différents classements sont en grande partie dues à sa 3e place dans le super high-roller de l'Aussie Million en début d'année), tandis qu'Adrian Allain confirme être un des grands espoirs de la discipline. Quant à Eric Haïk, il était logique de le voir se classer une nouvelle fois dans le top ten, tant cet excellent joueur animait la lutte pour la première place depuis la création d'un classement français...

haik
La dernière apparition d'Eric dans un classement



Les commentaires sont strictement réservés aux membres enregistrés sur le site.
 
Les enjeux des WSOP 
Les Tops et Flops d'avril 
Une vidéo avec (presque) tous les joueurs de poker français ! 
Parties clandestines à New York : une ex-serveuse raconte 
Le black friday, un an déjà : état des lieux ! 
Les Tops et les Flops de mars 
Prêts, stacking et dettes : Phil Galfond met en garde la jeune génération online 
Le top 10 des joueurs de poker français les plus sexy ! 
Tournois de poker : le programme de janvier 
Dix succès marquants de 2011 
Dix événements clés de l'année 2011 
Tournois de poker : le programme de décembre 
Tournois de poker : le programme de novembre 
Superstitieux ? Moi jamais, ça porte malheur ! 
Tournois de poker : le programme d'octobre 


Everest Poker


promo-image-284x250-teammypok-2013

extras