» Mot de passe oublié ?
» Identifiant oublié ?


jeudi 11 février
Home > Articles > Zooms > Championnat du monde de poker : les dessous financiers de la finale
 

Championnat du monde de poker : les dessous financiers de la finale

Zooms
Par Cyril Fievet   
Mercredi, 11 Novembre 2009 11:58

 

Au lendemain de la finale du championnat du monde de poker (WSOP 2009), remporté par Joe Cada, des détails émergent quant aux sommes financières en jeu.

Pour rappel, le prize pool global pour lequel se battaient les neuf finalistes s'élevait à 15 847 250 $. Comme l'ont noté plusieurs observateurs, ce prix aurait pu être plus élevé. Le Main Event des World Series se joue désormais en deux temps : le tournoi est ajourné le 15 juillet, pour reprendre avec la table finale le 7 novembre. Dans l'intervalle, le montant du prize pool est placé par les organisateurs sur un compte rémunéré réputé "sans risque", et les intérêts perçus sont ajoutés à la somme globale. Cette année, les intérêts se sont élevés à 1 321 $. Un rendement particulièrement maigre pour une telle somme, placée durant trois mois et demi, qui a suscité des interrogations dans la communauté poker.

Toujours est-il qu'il s'agit là d'une somme confortable, dont l'immense majorité revient aux deux derniers survivants : 8 547 042 $ pour Joe Cada et 5 182 928 $ pour Darvin Moon. Mais l'énormité de ces chiffres est relative.

D'abord, les deux joueurs vont devoir s'acquitter d'impôts pour le moins conséquents sur leurs gains. Russell Fox, fiscaliste du cabinet Clayton Financial and Tax et expert de la taxation sur les jeux d'argent, estime ainsi que Cada devra payer 3 556 236 $ au Trésor américain (et aux autorités locales du Michigan où il réside) - soit 42% des gains remportés par le jeune champion du monde. Même punition pour Moon, qui aura lui à débourser 2 114 603 $ en impôts (41% de ses gains). Avec sept américains sur les neuf finalistes, le championnat du monde de poker 2009 aura été une belle opération pour le fisc états-unien, assuré de récolter quelques 8 millions de dollars.

cada_money
Une belle somme... dont plus de 40% finiront dans les caisses du fisc américain (Photo © IMPDI)

 

Mais, pour les joueurs, impôts et taxes ne sont pas les seuls déboursements à prévoir.

Bien que cela paraisse anecdotique, une enquête d'un quotidien de Baltimore révèle ainsi que Moon a eu plusieurs démêlées avec la justice ces dernières années, et qu'il est toujours redevable d'au moins 25 000 $ auprès de débiteurs publics ou privés. Une somme désormais négligeable pour ce bûcheron devenu millionnaire, après s'être qualifié aux World Series pour 130 $.

Cada, quant à lui, aura fait des heureux en remportant le plus gros tournoi du monde. Le ticket d'entrée du jeune champion - à 10 000 $ - lui avait été financé par deux autres joueurs, Cliff "JohnnyBax" Josephy et Eric "Sheets" Haber. Les deux hommes, tous deux joueurs professionnels, interviennent régulièrement en tant que "stakers" sur le circuit (ils auraient déjà touché un pourcentage des gains de Ylon Schwartz, finaliste WSOP 2008). On ignore la répartition des participations et les accords financiers entre les trois joueurs mais, selon les propres mots de Cada, confirmés par le service de presse des WSOP, l'un des deux financeurs touchera "près de la moitié des gains" du champion du monde. Un retour sur investissement juteux, ayant permis de transformer quelques milliers de dollars en plusieurs millions - le tout en trois mois. Du jamais vu dans l'histoire du poker, probablement.

Au final, la victoire de Cada s'avère donc, au plan financier, moins impressionnante qu'elle ne paraît. En enlevant les impôts et la part revenant aux partenaires lui ayant permis de disputer le tournoi, Cada touchera une récompense nette sans doute plus proche de 2 millions de $ que des 8,5 millions affichés dans les tableaux de résultats. Et, paradoxalement, Moon aura gagné plus d'argent en terminant second que Cada en remportant le tournoi.

Bien sûr, tout cela exclut la suite de la carrière des deux joueurs, qui peuvent espérer des retombées importantes après leur exploit lors de l'événement poker le plus médiatisé de l'année.

C'est notamment le cas pour Cada qui, à 21 ans, démarre sa carrière. Alors qu'il avait débuté le tournoi aux couleurs de Ultimate Bet, le jeune champion a signé un contrat de sponsoring peu avant le déroulement de finale, avec... PokerStars. On ignore bien sûr les détails du contrat, mais on peut estimer que les retombées indirectes du titre de champion du monde sont largement supérieures au prix financier remporté par le joueur cette semaine. Pour Moon, seul joueur de la finale à ne pas arborer de logo d'une salle de poker, les contrats seront peut-être moins faciles à décrocher, d'autant que le joueur ne semble pas spécialement attiré par le sponsoring.

Paul Leggett, l'un des dirigeants de la société exploitant Ultimate Bet, expliquait hier à Poker News Daily que les tractations sont allées bon train avant la finale. "Le seul joueur qui m'intéressait était Cada, tandis que PokerStars voulait Moon", raconte Leggett. Cada ayant signé avec PokerStars, Ultimate Bet s'est finalement retourné sur Moon, qui souhaitait un deal limité aux seules journées durant lesquelles se disputait la finale, et non un contrat de sponsoring à l'année. "Jusqu'à la veille de la finale, nous lui avons fait plusieurs propositions, portant sur des montants à six chiffres", assure Leggett. Moon, qui aurait voulu, selon certaines sources, 350 000 $ pour porter un logo durant la finale, n'aura finalement représenté aucun sponsor.

Commentaires (27)
0
qUESTION IMPOTS
Par lOIC BELLA, novembre 11, 2009
Bonjour a tous,
Juste pour savoir si quelqu'un c'est combien M.Saout devra lui payer d'impos sur ces gains? En france ou au etats unis.
Merci d'avance
0
Réponse
Par Karbon, novembre 11, 2009
Bonjour,
En fait Antoine ne paiera aucun impôt en France. Ses gains sont net d'impôts. Pourquoi? tout simplement parce que l'état considère le poker comme étant un jeu de hasard, donc pas d'impôts...
David Poulenard
Fisc français
Par David Poulenard, novembre 11, 2009
En vertu d'une convention signée entre les Etats-Unis et la France, les Français non-résidents américains paient leurs impôts en France sur les gains professionnels réalisés aux Etats-Unis.
En ce qui concerne l'argent récolté par Antoine Saout, est-ce un gain de jeu (non-imposable) ou le résultat d'une activité professionnelle ?
Je l'ignore et j'ignore tout autant quelle tranche d'imposition serait la sienne s'il devait payer des impôts...
0
Mistake
Par Kidddd, novembre 11, 2009
Sympa d'apprendre tout ca :)

Par contre il y a une petite erreur dans la news, 4 990 806 $ (impôts de Cada) peuvent représenter 42% de ses gains sachant qu'il a touché 8 547 042 $ ?
0
Missword
Par Kidddd, novembre 11, 2009
oublie de mot : "COMMENT 4 990 806$..."
0
ho ho...
Par pifo, novembre 12, 2009
Antoine peut se faire fiscalement redresser chez nous, avec nos lois à la c**. Si le poker est son activité et son revenu principal, il entre alors dans la catégorie des BNC, Bénéfices Non Commerciaux et ses gains seront taxés à plus ou moins 60% et peut importe les jeux de hazard ou pas dans l'histoire, c'est une question de revenus...d'ou l'installation des joueurs "pros" ailleurs qu'en France...je ne suis pas fiscaliste mais j'ai un peu d'expérience dans le domaine ;)
Cyril Fievet
...
Par Cyril Fievet, novembre 12, 2009
@Kidddd : EN effet, il y avait une erreur. Les 4 990 806 $ correspondent à ce qui lui reste une fois les impôts payés. J'ai corrigé, merci !
Cyril Fievet
...
Par Cyril Fievet, novembre 12, 2009
Pour ce qui est de Saout, comme le dit David, il n'aura rien à payer au fisc américain. Mais il est possible qu'il paie des impôts en France (selon le fiscaliste cité dans l'article, il devrait 40% à l'Etat français, mais je pense qu'il se base uniquement sur l'imposition sur le revenu et comme c'est tout de même un cas particulier, je ne suis pas sûr que ce soit vrai).
0
Ah bon?
Par Zixime72, novembre 12, 2009
moi j'avais entendu dire que tout non resident americain, les gains etait directement amputé de 30% avant la sortie du casino...
et que normalement en france il n'y a aucun prelevement etant donné qu'il s'agit d'un gain de jeux de hasard.Ce detail de notre legislation risque de nous aider dans la liberalisation du poker afin de nous repomper en impots.
Franchement gagner 8millions et en laisser 4 en impot, je peterais des watts
0
Oh, les belles âmes !
Par Frédérique, novembre 12, 2009
J'aime le poker ... Mais je trouve sidérante cette propension de beaucoup de joueurs à vomir sur les impôts.
C'est une horreur, quand on reste DE TOUTE FACON millionnaire tous impôts déduits, de se voir imposer à 42 % à 50% ? Bel esprit. Je ne vous souhaite ni de devoir être soignés un jour ni de devoir payer des écoles hors de prix parce que privées ni .... on peut continuer longtemps comme ça .... le jour où vous serez vous-mêmes (ce que je ne vous souhaite pas) devenus pauvres, dans des pays où on a laminé les services publics en dégommant les impôts.
Parce que ce que signifient vos jérémiades scandalisées, c'est très exactement ça.
Vous avez dit vénal ? Consternant.
0
Question de point de vue
Par Zulu, novembre 13, 2009
Est ce que ce sont les gagnants qui payent 40% d'impôts ou les 6 000 participants qui payent 40% d'impôt sur leur inscription?
AurelShen49
...
Par AurelShen49, novembre 13, 2009
Dans une moindre mesure, je suis d'accord avec Frédérique :

PAYER DES IMPÔTS EST UN LUXE! un luxe qui coute certes cher, mais qui est nécessaire, c'est ce qu'on appelle la SOLIDARITÉ.

Après, je peut aussi comprendre que donner la moitié de ses revenus à la communauté peut-être pour le moins embarrassant, mais comme la dit Fred, on doit pouvoir vivre convenablement avec 1 ou 2 millions de dollar! :D
0
...
Par Simefp.., novembre 14, 2009
Je rejoins Zulu, 40% d'imposition sur les gains, c'est 40% de ROI en moins, et cela rend forcément le poker EV- et perdant sur le long terme. Imposé au point de rendre le jeu EV- ca c'est inadmissible :-)
David Poulenard
Impots sur les bénéfices
Par David Poulenard, novembre 14, 2009
Les joueurs reconnus professionnels par l'administration fiscale paient des impots sur les bénéfices réalisés sur l'année, donc une fois déduits tous les frais (hotels, transports, buy-in, restauration, etc). Ils ne paient pas un forfait, mais selon leur tranche fiscale et dans certaines conditions les déficits réalisés au cours d'une année peuvent être reportés et déduits la suivante.
Comme pour n'importe quel citoyen qui exerce une activité professionnelle (libérale) en France...
0
mouais
Par -pifometre, novembre 15, 2009
Je ne suis pas de ceux qui "vomissent" sur les impôt, ils sont nécessaires, même indispensables à l'économie d'un pays et tout ce qui en découle, la santé, l'éducation, ect...mais quand vous aurez établis des chèques à 6 chiffres (ce que je vous souhaite) à notre administration préféré, vous verrez que vous préférerez du 42% à du 50%. Quand j'étais gamin je disais "...ben moi aussi j'aimerais bien payer beaucoup d'impôt..." avec mon air ironique, mais j'étais gamin et j'avais l'esprit étroit...
0
Décidément, non
Par Frédérique, novembre 15, 2009
à Pifomètre.

Je me demande sur quelle planète vous vivez. Oui, c'est vrai, de la douleur de faire un chèque à 6 chiffres... C'est affreux. Tenez, je sors mon mouchoir. Quand bien même resterait-il 200 000 dollars à Cada à l'issue de cette finale, ce qui ne sera de toute façon pas le cas, il me semble que ce ne serait déjà pas si mal - mais j'ai la vue basse.

Je maintiens donc ce que j'ai dit, et plutôt deux fois qu'une après vous voir lu. Quand vous écrivez : " Quand j'étais gamin je disais "...ben moi aussi j'aimerais bien payer beaucoup d'impôt..." avec mon air ironique, mais j'étais gamin et j'avais l'esprit étroit... ".
je me dis que vous êtes resté très "enfantin", et que vous avez gagné une tranche d'égoïsme en plus, attitude au demeurant partagée par beaucoup, pour ce qu'on peut entendre ici et là des réactions des joueurs professionnels - j'en connais, et je trouve cela navrant. Voilà qui vous consolera.

Impôts = partage et oui, ceux qui gagnent beaucoup beaucoup (en jouant aux cartes quand même ... aux cartes ... pas en faisant, je ne sais pas, moi, de la recherche médicale ou en élevant des vaches) redonneront beaucoup, et ce qui restera ne sera pas ... rien. Loin s'en faut.

(Bon, à part ça, j'adore Madeinpoker. Site épatant, passionnant, formidablement écrit. Merci.)
0
à Frederique
Par -pifometre, novembre 15, 2009
Vous me flatté, je suis ravi d'être resté très enfantin du haut de mes 46 ans...et je suis désolé, effectivement je suis à coté du débat car vous n'évoquez à priori que des impositions de gains de poker ou de jeux en général, ce qui n'était pas mon propos et j'ai une autre opinion dans ce domaine. Bon dimanche
0
bande de relous
Par johnfou24, novembre 18, 2009
arrêtez de monter sur vos grands chevaux les vierges effarouchées..
ce que zixime dit c'est tout simplement "bordel si je gagne 8 millions, je serais deg d'en recevoir que 4"
ben tiens moi aussi, je suis d accord avec lui
arretez d'extrapoler à tout va avec votre moral à 10 francs six sous (non imposable celle-ci)
ce qui est consternant c'est les défenseurs de la veuve et de la bonne conscience pompeuse dans votre genre qui viennent nous pomper le dart sur des forums afin de sentir utile et citoyen (utile à quoi.. ça je sais pas)
0
...
Par Frédérique, novembre 25, 2009
Johnfou, vous êtes gentil tout plein et, assurément, un esprit des plus ... subtils. Pas de doute : un monde comme le vôtre, c'est trop cool.
David Poulenard
Poker et existence quotidienne, même combat !
Par David Poulenard, novembre 25, 2009
A lire vos nombreuses réactions, je ne peux m'empecher de faire un parallèle avec les commentaires absolument identiques que l'on retrouve dans toute conversation mondaine sur la fiscalité. Il y a ceux qui déplorent de payer trop d'impots, ceux qui les estiment nécessaires et se réjouissent d'en payer ou souhaiteraient le faire, ceux qui sont pour tant qu'ils sont exonérés, ceux qui trouvent les impôts indispensables mais trouvent que personnellement ils devraient en payer moins, etc.
Conclusion le poker c'est la vie...
0
...
Par Frédérique, novembre 26, 2009
David, tout de même, tous les avis ne se valent pas, non ?
Il me semble qu'on ne peut pas se retrancher toujours derrière les goûts et les couleurs ... et qu'il y a des hiérarchies à faire (mais le monde du poker n'est sans doute pas celui on se montre particulièrement attentif - et perméable - à certains arguments ... altruistes, disons - il suffit de voir la volée de bois bien vert qu'on se prend !)
David Poulenard
Les avis ne se valent pas !
Par David Poulenard, novembre 26, 2009
Effectivement tous les avis ne se valent peut-être pas...
Mais il s'agit de politique -voire de sociologie- et je suis simplement journaliste poker...
... Ce qui ne m'empeche pas d'avoir mon opinion...
0
...
Par johnfou, novembre 27, 2009
t'es un peu idiote frédérique, non ?
Explique-moi où as eu tu accès à ma vision du monde ?
a quel moment dans mon post j'expose ma vision du monde ??

moi ce que je dis c'est : c'est cool pour toi si tu aimes payer des impôts (jamais donné mon avis concernant cette question) et ben soit, vas le clamer haut et fort sur impot.gouv, ouvre un sujet sur leur forrum et écris en capital 24 : "j'aime payer des impôts, ceux qui n'aiment pas payer des impôts sont des cons"

moi je disais (et redis) juste "JE COMPRENDS QU'ON PUISSE ETRE DEG DE REVERSER 50 % DE SES GAINS QUAND ON VIENT DE TOUCHER LE JACKPOT (ou même sans toucher le jackpot)" ce même si on pense que payer des impôts est une bonne chose

non ? ton pti esprit étriqué te permet pas de cumuler ces 2 sensations contradictoires ?

et pas la peine d'apeller le maître d'école à la rescousse... Il vient de te dire que c'est pas beau d'accuser à tort ses pti camarades
0
...
Par Frédérique, novembre 30, 2009
Oui. Je suis con. Totalement con. Mais je ne suis pas la seule. Maintenant, basta.
0
...
Par Frédérique, novembre 30, 2009
(Euh ... pas besoin d'avoir un doctorat en psycho pour la deviner, ta vision du monde. T'es un vrai rigolo, toi, dis donc. Maintenant, vraiment, basta.)
0
...
Par Pom, décembre 21, 2009
Le problème des impôts c'est surtout de voir comme elles sont dépensées.

Quand on voit les locaux que l'état se paye inutilement en plein paris (locaux hadopi:1000 m² et 487 000€/an pour 7 personnes y travaillant), les notes de frais de nos chers ministres, et autres (logo de l'anpe= 2,4 millions d'euros, refait 5 ans plus tard), ça donne pas envie de payer 1 centime!

Par contre, contrairement au promesses d'un certain Nicolas S, il y a toujours des gens qui dorment dehors, alors je comprends parfaitement que les gens puissent rechigner ou déplorer payer leurs impôts!
0
d'accord avec pom
Par alekapone, janvier 08, 2010
quand on lit tous ca on est obligé de réagir...
certes de payer beaucoup d'impots veut dire que l'on gagne beaucoup d'argent..
certes la solidarité est importante..
mais 50% d'impots n'est ni plus ni moins que de l'abus..
50% messieurs!!! et pkoi pas les cles de mon appart et ma femme pour la nuit??
meme si précedement invoqué jouer aux cartes n'est pas de la recherche médicale ou autre métier très importants dans le monde, le poker c'est du boulot,rester assis sur son cul toute la journée a négocier et a stresser,se prendre la tete etc.. on parle pas de la partie a 50 euros la cave a l'ACF la!! ce sont les championnats du monde.. ce sont des reves de toute une vie qu'ils jouent.. ce n'est pas qu'une partie de cartes..

conclusion les impots oui mais pas a ce pourcentage et effectivement il faut que ca serve a des causes un peu plus nobles que de payer des politiciens qui prennent des décisions que pratiquement personne n'approuve..

comment l'état peut il vampiriser tyraniquement a hauteur de 50% sous peine de poursuites judiciaires?? qui a décidé ca?? certainement pas les citoyens.. bref..

 Ajouter votre commentaire

security code

 

busy
 
Le poker en ligne et le besoin de liquidité 
France Poker Awards : les résultats 
Ouverture du marché des jeux d'argent : premiers travaux au Sénat 
Soirée VIP pour le magazine 52 
Live the dream : le rêve de passer pro devenu réalité 
High Stakes Online : le bilan 2009 
Le programme des WSOP en détail 
Bilan 2009 : les 10 résultats marquants de l'année 
Bilan poker 2009 : les 10 actualités clés de l'année 
La popularité des joueurs de poker selon Twitter 
High Stakes : l'escalade ! 
Sortie de crise aux Etats-Unis : les professionnels de l'industrie du jeu restent pessimistes 
Finale WSOP 2009 : qui va gagner ? 
Loi sur les jeux d'argent en ligne : les conséquences pour les joueurs de poker français 
Régulation du jeu en ligne : revue de presse 

 
wsop_8free_fr
livres_accroche
annonce_debutant