» Mot de passe oublié ?
» Identifiant oublié ?


jeudi 11 février
Home > Articles > Zooms > Finale WSOP 2009 : qui va gagner ?
 

Finale WSOP 2009 : qui va gagner ?

Zooms
Par Cyril Fievet   
Mercredi, 04 Novembre 2009 08:50

 

La finale du Main Event des World Series of Poker débutera le 7 novembre, pour passer de neuf à deux joueurs, puis se concluera le 9 novembre avec la désignation du champion du monde de poker 2009. Plus que jamais, sans doute en raison de la personnalité des neuf finalistes, l'événement ne laisse pas indifférent. Mais le moins que l'on puisse dire est que les avis sont très partagés quant au vainqueur de l'épreuve.

 

Pour rappel, l'état des forces en présence est le suivant :

Darvin Moon - 58 930 000 jetons
Eric Buchman - 34 800 000 
Steven Begleiter - 29 885 000 
Jeff Shulman - 19 580 000 
Joseph Cada - 13 215 000 
Kevin Schaffel - 12 390 000 
Phil Ivey - 9 765 000 
Antoine Saout - 9 500 000 
James Akenhead - 6 800 000

 

Concerné au premier chef, le site officiel des WSOP a demandé leurs prédictions à plusieurs joueurs réputés, quasiment tous détenteurs de bracelets WSOP. Les avis sont partagés, mais Phil Ivey reste le favori, pour cinq des joueurs interrogés (Moon et Shulman sont également les plus cités). "Je pense que Phil Ivey va gagner. Les autres joueurs vont éviter les confrontations, et il finira par avoir suffisamment de jetons pour les sortir", estime ainsi Barry Greenstein. L'analyse de Steve Zolotow est plus mesurée : "Moon a un énorme avantage en jetons. Ivey est largement devant en termes de talent, mais il est à 6 contre 1 pour ce qui est des jetons. Ivey devra tout risquer pour gagner, donc je pense que soit il finira premier ou second, soit, et c'est plus probable, il sera le premier ou le deuxième éliminé. Au final, je crois donc que Moon va gagner".

Le site Casino City Times s'est livré à un exercice similaire, en demandant leur avis à 17 journalistes et spécialistes du poker. Là aussi, les prédictions sont contrastées. Eric Buchman est le plus cité comme probable vainqueur, suivi de près par Ivey et Moon. Le directeur de publication de Casino City, annonçant la victoire de Buchman, voit Antoine Saout en second. "Saout est le joueur européen discret de l'année qui va finalement faire du bruit", prédit-il. Mike Sexton semble lui partagé entre réalité et désir : "J'aimerais que Ivey gagne car je pense que ce serait une excellente chose pour le poker que le meilleur joueur du monde remporte le plus gros tournoi du monde. Mais si je devais parier sur quelqu'un, ce serait Moon. C'est davantage par rapport aux jetons que pour le joueur, mais il a tellement de jetons que même un extraterrestre ne connaissant rien au poker ne serait pas capable de perdre avec ça. Si Moon gagnait, il serait le nouveau Moneymaker". Pour le champion du monde en titre, Peter Eastgate, les WSOP 2009 se conclueront par la victoire de Moon, avec une deuxième place pour Joseph Cada. Autre champion du monde, Tom McEvoy (WSOP 1983) voit également Moon vainqueur, et Ivey finir 7e.

Sur son blog, Jason Mercier défend pour sa part l'outsider anglais : "Je prédis que James Akenhead va connaître un rush au début et qu'il finira dans le Top 4, peut-être même qu'il gagnera. J'ai eu l'occasion de jouer contre lui aux WSOP-E et je peux vous dire que le jeu de ce gars est carrément solide".

Dans un autre registre Time s'intéresse longuement cette semaine à Steven Begleiter, le seul "Wall Streeter capable de gagner gros à Las Vegas", en référence à son passé d'expert financier ayant occupé plusieurs postes à responsabilité dans de grandes banques d'affaires. L'article cite notamment Phil Hellmuth, qui coache Jeff Shulman pour la finale, et se montre plutôt sévère sur Begleiter : "Il va caller des grosses relances ou sur-relances avec des mains qu'aucun pro ne jouerait. A un moment ou un autre, il va faire une erreur", anticipe Hellmuth.

Bluff Magazine n'hésite pas non plus à faire ses pronostics. "Quelles sont les chances de Ivey ? Rien n'est impossible mais il n'est pas favori. C'est très difficile à dire, en fait. D'un côté, il a l'un des plus petits tapis, de l'autre, il a tout de même plus de 30 big blinds et... il est Phil Ivey", explique le magazine, qui souligne aussi que "Ivey a plus de pression que les autres, car il est le seul qu'on s'attend à voir gagner". Au final, rappelant au passage l'importance de la chance au poker, Bluff parie sur Jeff Shulman ou Eric Buchman. "Tous deux ont du talent, des jetons, et il est peu probable qu'ils craquent".

Comme on l'imagine, les paris fusent dans la communauté du poker et l'on sait par exemple que Daniel Negreanu a misé sur Ivey, notamment contre Doyle Brunson. Ce dernier, sur son blog, semble incertain quant à l'issue du tournoi : "Je pensais que j'allais soutenir Phil Ivey et Jeff Shulman, mais quand Daniel Negreanu a voulu parier sur Ivey contre Moon, j'ai dû prendre Moon. C'est un pari basé sur la victoire de l'un ou de l'autre, donc il est probable qu'il ne se passe rien".

Pour ce qui est des prédictions françaises, on lira avec intérêt les portraits des neuf finalistes proposés par Benjo sur le site Winamax et agrémentés des commentaires de Ludovic Lacay (deuxième meilleure performance française au Main Event 2009). "Steven Begleiter est probablement le plus mauvais joueur de la table, et donc potentiellement celui qui aura la partie la plus aléatoire de la table. Parce qu'en plus d'être mauvais, il joue loose, ce qui maximise ses chances de sauter. Résultat : ce sera tout ou rien, il peut gagner tout comme il peut sortir le premier", juge Lacay. Il poursuit : "James Akenhead est assurément l'un des meilleurs de la table [...] Le must pour lui serait bien sûr de doubler ; dans ce cas, il deviendrait l'un de mes favoris pour détruire la table et gagner le Main Event". Mais, comme d'autres, Lacay n'exclut pas le "facteur Ivey" : "Ivey fait partie des favoris, car c'est le joueur le plus à même de pouvoir passer à la vitesse supérieure une fois que la partie sera short-handed".

On s'en doute, les paris occupent les fans et la plupart des sites de paris sportifs proposent de miser sur les "neuf de novembre". Le site Part Time Poker s'est livré à une analyse intéressante des cotes offertes par Bodog. "Les bookmakers n'accordent pas beaucoup de crédit à Darvin Moon", note-t-on, constatant que la cote de "Moon gagnant le tournoi" est sensiblement la même que celle de "Akenhead finissant 4e ou 5e", malgré le fait que l'un est massif chip leader, l'autre short stack. Même punition pour Eric Buchman : "Il a une montagne de jetons, la meilleure position à table et une tonne d'expérience en live, y compris aux WSOP", et pourtant, on lui donne quasiment la même cote que Steven Begleiter, "un amateur complet qui a moins de jetons", s'étonne le site. Part Time Poker reconnaît tout de même que "le marché favorise le talent sur les tailles des tapis", relevant le fait que Steven Begleiter et Jeff Shulman sont donnés avec la même cote pour gagner, alors que le premier dispose de 1,5 fois le tapis du second.

Pour finir, le site WSOP.com publie les résultats d'un sondage instantané, qui n'a aucune valeur statistique, mais confirme - si besoin était - combien une victoire de Ivey est attendue de la part des fans de poker : 78% des répondants estiment (ou, plutôt, espèrent) que Ivey va gagner...

Commentaires (0)

 Ajouter votre commentaire

security code

 

busy
 
Le poker en ligne et le besoin de liquidité 
France Poker Awards : les résultats 
Ouverture du marché des jeux d'argent : premiers travaux au Sénat 
Soirée VIP pour le magazine 52 
Live the dream : le rêve de passer pro devenu réalité 
High Stakes Online : le bilan 2009 
Le programme des WSOP en détail 
Bilan 2009 : les 10 résultats marquants de l'année 
Bilan poker 2009 : les 10 actualités clés de l'année 
La popularité des joueurs de poker selon Twitter 
High Stakes : l'escalade ! 
Sortie de crise aux Etats-Unis : les professionnels de l'industrie du jeu restent pessimistes 
Championnat du monde de poker : les dessous financiers de la finale 
Loi sur les jeux d'argent en ligne : les conséquences pour les joueurs de poker français 
Régulation du jeu en ligne : revue de presse 

 
wsop_8free_fr
livres_accroche
annonce_debutant