Thursday 11 October
Home > Articles > Zooms > Fiona a tenté sa chance dans les casinos de Vegas... Bilan !

Fiona a tenté sa chance dans les casinos de Vegas... Bilan !


Zooms
Par Equipe MIP   
Mercredi, 22 Août 2012 11:05
 Partagez


Ne nous voilons pas la face, si on va à Vegas c’est pour l’argent ! On va à Vegas en espérant gagner ! Et souvent on part de Vegas en redoutant son banquier...

Et oui là-bas tout est fait pour oublier que l’argent eh bien... c’est de l’argent !

D’abord à Sin City, l’argent n’est pas tabou. Alors qu’à Paris je regarde furtivement derrière mon épaule et que je tente d’être la plus discrète possible dès que je tire des sous, à Vegas je pourrais porter une robe de billets sans problème. Il y a tellement d'argent qui circule qu’il faudrait sortir minimum 1 million de dollars de sa poche pour être remarqué !

 

fiona_money3
Galerie marchande à la dimension de Vegas !

 

Alors c’est vrai que quand on pose 50$ sur une table de black jack, on est un tout petit joueur et on pense qu’on vient de poser 50 centimes. C’est d’autant plus vrai quand vient s’asseoir à côté de vous un mec qui joue 2000$ par coup et à qui ça ne fait ni chaud ni froid de perdre ou de gagner.

Dans ces cas là, dans ma tête, il se passait ça : "Arrête crétin ! J’ai des sueurs froides pour toi ! Bon sang, tu sais ce qu’on peut faire avec 2 000$ ? C’est plus d’un mois de SMIC !"

Mais après tout, je peux tout aussi bien me dire : "Fiona, 50$ c’est pas rien… 6h de travail pour quelqu’un au SMIC…". Comme quoi… on est toujours le riche de quelqu’un.

 

fiona_money1
Les observateurs avertis auront reconnu Michel Leibgorin...


Le problème c’est qu’on ne peut pas raisonner come ça en jouant. Être au casino c’est un petit peu comme être bourré : on se croit riche, on se justifie par l’adage "on n’a qu’une vie !", et le lendemain... on regrette.

Ce n’est pas tout à fait notre faute non plus... Il ne faut pas oublier qu’à Vegas tout est fait pour réveiller le crétin qui sommeille en nous.

On perd toute notion d’argent dès lors que nos billets sont transformés en jetons. On oublie que tout l’argent que l’on gagne est fictif tant qu’on n’est pas passé au "cashier", voire tant qu’on n’a pas quitté Vegas !
Et puis on peut jouer des heures puisqu’on perd toute notion de temps ! Et oui à Vegas, jour et nuit, il fait jour, et dans les casinos il est impossible de trouver une horloge.

Mon conseil ? Ayez une montre et courez au "cashier" dès que vous êtes en positif !
Enfin c’est mon conseil mais je ne l’ai pas appliqué... Mais c’est tout de même pas de ma faute si la crétine qui sommeille en moi est insomniaque !
Et oui, j’ai perdu... mais je l’ai bien pris...

fiona_money2
Le toit du monde est parfois loin, très loin...

Le croupier que j’ai assassiné, un peu moins...

Et oui l’argent rend fou, l’argent rend con. Mais c’est vrai qu’en se baladant dans Vegas, ça donne envie : les boutiques de luxes, les bons restaurants, les limousines...

Si vous êtes communiste méfiez-vous : l’oncle Sam veut vous convertir au bon vieux capitalisme !


Fiona Leibgorin

Commentaires (0)


Vous devez être enregistré pour écrire un commentaire.

busy
 
Les Tops et Flops de septembre 
JAQK vous présente sa nouvelle collection automne-hiver ! 
Full Tilt : affreux, sales et méchants... 
Mon Papa à moi est un gangster 
Les Tops et Flops de l'été 
Vegas pour les moins de 21 ans 
Poker Face 
Pokerroom !  
Les conséquences du rachat de Full Tilt par PokerStars 
Casino Royal 
American Life 
Viva Las Vegas 
Bilan des WSOP a mi-parcours 
Les Tops et les Flops de mai 
Les différences de rake et les nouvelles rêgles des WSOP 2012  

PLAYER OF THE YEAR FRANCE


Nom
Score  
1
Bertrand
Grospellier
752.535

2
Bruno
Lopes
530.445

3
Aubin
Cazals
489.855

4
David
Benyamine
485.181

5
Alain
Roy
467.549

6
Roger
Hairabedian
457.068

7
Tristan
Clemencon
411.163

8
Eric
Sfez
405.595

9
Phillippe
Ktorza
376.967

10
Fabrice
Soulier
376.834



Top 100 France


Nom
Score  
1
Bertrand
Grospellier
2780.55

2
Roger
Hairabedian
2273.05

3
Tristan
Clemencon
1735.16

4
David
Benyamine
1663.96

5
Fabrice
Soulier
1646.57

6
Phillippe
Ktorza
1634.43

7
Alain
Roy
1614.92

8
Bruno
Lopes
1600.53

9
Guillaume
Darcourt
1514.07

10
Aubin
Cazals
1479.95