lundi 04 juillet

Home > Articles > Zooms > High Stakes Online : le bilan 2010
 

High Stakes Online : le bilan 2010


Zooms
Par David Poulenard   
Jeudi, 06 Janvier 2011 11:01


Un seul changement notable pour l'année écoulée, mais de taille puique le plus gros gagnant est un nouveau venu : Daniel Cates qui a réalisé une année exceptionnelle sous le pseudo "jungleman12". Avec plus de cinq millions de dollars de bénéfices, tous réalisés en No Limit Holdem, Cates se révèle le principal gagnant de 2010 en réussissant l'exploit de reléguer les Dwan, Ivey et Antonius à des roles de figurants.

Si chaque année voit un nouvel arrivant bousculer l'ordre établi et gagner rapidement quelques millions, on peut néanmoins penser que "jungleman12" est parti pour devenir un acteur régulier des High Stakes. Contrairement à Isildur1 ou Martonas, dont le style d'une incroyable agressivité est condamné à générer les variances les plus folles et à terme la chûte de ceux-ci vu les sommes jouées, Daniel Cates a fait preuve tout au long de l'année d'une maîtrise certaine qui conjuguée à un talent indéniable lui a permis de réaliser une excellente année tout en martyrisant Tom Dwan dans le deuxième opus de son challenge éponyme. Dominer "durrrr" dans des sessions simultanées de Heads-Up, une discipline éminent technique, est une réelle indication du talent de Cates. Pour preuve, Patrik Antonius, lui-même, est en perdition dans l'autre "challenge durrrr". Il conviendra donc de suivre avec attention les performances de Daniel Cates dans les années à venir.

Si la deuxième place de Andres Tobergen, sous le pseudo "skjervoy" est à ranger elle aussi dans le registre des surprises/révélations, la suite du classement est d'un classicisme total. Tom Dwan occupe la troisième place, Phil Ivey la quatrième (en jouant infiniment moins de mains que les autres nominés) et les accessits suivants sont occupés par des habitués de la spécialité : Di "urindanger" Dang, Jared "Harrington25" Bleznick ou encore Alexander "PostflopAction" Kostristyn. La fin du monde annoncée par la météore Isildur1 n'a donc pas eu lieu et la routine habituelle des high stakes a repris son cours... Quant à Patrik Antonius, il termine positif mais pour seulement 363 000 dollars après un dernier trimestre désastreux. Un bénéfice insignifiant pour le Finlandais, habitué à terminer en tête des gagnants. Dans le même registre, David Benefield, Hac Dang, David Oppenheim, Nick Schulman, Justin Smith ou Andy Bloch s'inscrivent parmi les gagnants mais pour des gains inférieurs au million de dollars.  

antonius_boude
Une année en demi-teinte pour Antonius


Le niveau du poker pratiqué est tel, les montants engagés si importants, que la variance est inévitable. Les gagnants d'une année peuvent se retrouver au fond du gouffre l'année suivante (Brian Townsend par exemple) et vice versa. Pourtant la lecture du classement des High Stakes Online depuis leur origine permet d'affirmer que le poker, même à ce niveau, est une science exacte. En tête, Sa Majesté Phil Ivey trone avec plus de 18 500 000$ engrangés. Si on est habitués en évoluant dans le milieu du poker professionnel à voir circuler les chiffres les plus insensés, il convient de revenir quelques secondes à la réalité quotidienne pour apprécier à quel point il s'agit d'une somme absolument hors norme. Un résultat impressionnant surtout lorsque l'on sait qu'Ivey est parallèlement en tête de la Money List des gains en tournois et qu'il est chaque année le plus gros gagnants en cash game live !

A la seconde place des plus gros gagnants de l'histoire, ce n'est pas une surprise, Patrik Antonius avec plus de dix millions de dollars ! Derrière on retrouve Phil "OMGClayAiken" Galfond avec plus de 7 700 000$ de gains, principalement acquis il y a deux et trois ans, suivi par les deux frères Dang (Di + 7,5 millions et Hac + 5,3 millions) dont la discrétion n'a d'égale que le talent pour accumuler les dollars... Daniel Cates, Tom Dwan et Ashton Griffin font partie eux aussi partie du Top Ten avec des gains cumulés avoisinant les cinq millions.


Les perdants.

Si les résultats de l'année sont globalement d'une certaine logique, quelques spécialistes apparaissent néanmoins de manière surprenante au sommet du classement des perdants, notamment Brian Townsend qui n'est pas pourtant pas le premier fish venu. Avec une perte de plus de 4 millions de dollars, Townsend n'a pas du avoir de difficultés pour savoir quel type de changements espérer pour la nouvelle année. A noter que son accolyte préféré, Brian Hastings, a réalisé une année blanche. Sans Isildur1, les deux compères ont perdu leur principale source de revenus !

Leurs compagnons d'infortune se nomment Ilari "Zigmund" Sahamies qui réalise sa plus mauvaise année, "cadillac1944" un généreux donateur, ou encore Gus Hansen qui abandonne 1 600 000$ et ne parvient décidément pas à rivaliser avec les meilleurs de la discipline malgré un jeu et des résultats en progrès et une activité de stakhanoviste puisque "The Great Dane" est le joueur le plus assidu avec 320 600 mains jouées. Autre perdant, le dénommé Matatuk, que certains soupçonnent d'être français, a été délesté de 1 539 000$ ; si c'est exact on lui conseillera de jouer sur le .fr dont le niveau est sensé plus faible... Un autre français (en admettant que matatuk le soit véritablement) pourrait faire parler de lui en 2011 sur les tables High Stakes : Rui Cao a disputé plusieurs parties en PLO 50/100$ durant le mois de décembre, terminant globalement quitte après un début difficile.

gushansen
Gus Hansen, encore perdant malgré une présence permanente sur les tables High Stakes...



Cole South, Justin Bonomo et Richard Ashby finissent l'année parmi les perdants avec des pertes dépassant le million de dollars. Si Sami Kelopuro a fait moins mal que ses partenaires avec "seulement" 907 000$ évaporés, sa situation semble toutefois plus inquiétante car c'est sa troisième année négative consécutive et il se murmure que "Larsluzak" pourrait être broke... Autre joueur dont la situation financière n'est plus ce qu'elle était : "Isildur1" qui apparaît presque anonyment dans la masse des joueurs ayant égaré quelques centaines de milliers de dollars. Malgré la signature hautement médiatisée d'un contrat avec PokerStars, le supposé Viktor Blom peine à retrouver de sa superbe...

Autre joueur en difficulté, ce qui, eu égard à son exceptionnel talent, est aussi surprenant que désespérant : David Benyamine qui perd 348 000$ sur l'année. Une somme qui peut sembler relativement faible mais le Français a plutôt eu tendance à espacer progressivement ses sessions au cours de l'année. Des résultats et une quasi disparition qui n'augurent rien de très bon...


Le principaux gagnants :

Daniel Cates : + 5 503 296$
Andres Torbergsen : + 3 778 763$
Tom Dwan : + 3 607 939$
Phil Ivey : + 3 002 798$
Di Dang : + 2 126 722$
Jared Bleznick : + 2 086 788$
Lokolsback : + 2 002 341$
Alexander Krostitsyn : + 1 631 585$
Ashton Griffin : + 1 552 731$
...
Scott "urnotindanger2" Palmer : + 990 944$
David Benefield : + 959 103$
Hac Dang : + 796 048$
David oppenheiem : + 742 933$
Nick Schulman : + 516 652$
Justin Smith : + 447 145$
Patrik Antonius : + 363 503$
Andy Bloch : + 356 118$
Phil Galfond : 248 244$
Huck Seed : + 185 421$


Les principaux perdants :

Brian Townsend : - 4 120 595$ (pertes cumulées sous non nom et son pseudo sbrugby)
Ilari Sahamies : - 2 007 090$
"cadillac1944" : - 1 836 040$
Gus Hansen : - 1 673 186$
"Matatuk" : - 1 539 661$
Cole South : - 1 456 236$
Justin Bonomo : - 1 442 585$
...
Richard Ashby : - 1 296 365$
Sami Kelopuro : - 907 369$
...
Eli Elezra : - 578 534$
Isildur1 : - 414 053$
Mike Matusow : - 385 373$
John Juanda : - 370 460$
David Benyamine : - 348 711$
Erick Lindgren : - 328 931$


Des résultats qui pourraient évoluer sensiblement les mois prochains puisque le célèbre footballeur du Real Madrid Christiano Ronaldo a été aperçu plusieurs fois sur les tables hautes limites durant les dernières semaines. Inutile de préciser qu'ils sont quelques uns à espérer qu'il enchaîne les sessions en 2011...



Les commentaires sont strictement réservés aux membres enregistrés sur le site.
 
WSOP : la surprise de l'affluence ! 
10 performances Françaises aux WSOP de Las Vegas 
Ivey vs Full Tilt : l'escalade 
Les enjeux des WSOP 2011 
WSOP 2011 : Se qualifier sur Internet 
Les Français brillent en High Stakes sur Internet 
Tournois de poker : le programme de mai 
Le point sur la legislation poker en Europe 
Tournois de poker : le programme d'avril 
Un circuit professionnel en train d'évoluer à grande vitesse 
Tournois de poker : le programme de mars 
Le top ten des prop bets incroyables 
Une Money List des temps modernes 
Tournois de poker : le programme de février 
La renaissance de Constant Rijkenberg 

Toutes les photos

Retrouvez en exclusivité sur MIP les patates du poker avec Martin Vidberg :

planche numéro 1
planche numéro 2
un jeu de stratégie
le monopole des jeux
l'entrée d'un casino
poker en ligne & casinos
la future régulation
l'économie par le poker
la lutte contre l'addiction


Les portraits
La stratégie


Le blog de Fabrice Soulier
Tutoriaux vidéos
Interviews vidéos exclusives
Critiques de livres de poker
Inscrivez-vous à la newsletter


 
Chilipoker DSO saison 2