jeudi 25 août

Home > Articles > Zooms > Jouer sur Internet avec de vraies cartes
 

Jouer sur Internet avec de vraies cartes


Zooms
Par Cyril Fievet   
Lundi, 09 Mars 2009 13:07

 

Jusqu'alors, la séparation était bien marquée entre le monde du poker live et celui du poker en ligne. D'un côté des cercles et casinos équipés de tables gérées par des dealers humains, distribuant de vraies cartes et manipulant de vrais jetons ; de l'autre, des salles de poker virtuelles, proposant une version "pixélisée" du poker, où toutes les phases du jeu s'effectuent à la souris.

Pourtant, plusieurs tentatives visent à concilier ces deux mondes, en permettant aux internautes de jouer online, tout en faisant appel à des infrastructures physiques mettant en scène croupiers et/ou cartes réelles.

 

Online tables, live dealers

venezia_1Le Casino di Venezia à Malte a ainsi lancé en décembre dernier un site de poker en ligne utilisant de véritables croupiers. Une première mondiale, qui cherche à combiner le meilleur des deux mondes.

Depuis chez lui, l'internaute est connecté à une poker room qui ressemble à toutes les autres, mais qui propose des tables "spéciales", facilement identifiables par un label "Live".

En rejoignant une partie, le joueur s'assoit à la table virtuelle mais peut voir en vidéo et en temps réel le croupier qui distribue les cartes physiques. Ces dernières sont des cartes habituelles, toutefois assorties d'un code-barre. Les cartes sont scannées à la volée au fur et à mesure qu'elles sont distribuées, de sorte que chaque joueur voit apparaître chez lui, sur son écran, l'image des cartes qui lui ont été distribuées... à Malte. Le reste est plus habituel : les joueurs décident leurs actions à la souris, tandis que le croupier répercute ces actions sur la table physique, jetant les mains "foldées", affichant le flop, etc. (voir notre vidéo expliquant le système).

Pour l'observateur d'une telle partie dans la poker room de Malte, le spectacle est quelque peu irréel : une partie de poker se limitant en apparence à un croupier, assis seul à une table sans joueur et annonçant oralement des mises qui s'effectuent de façon virtuelle... Pourtant, ces parties, qui se jouent en général à des limites comprises entre 2/4 € à 10/20 €, sont souvent mouvementées et, si les jetons sont physiquement absents de la table, l'argent qui circule de comptes en comptes est, lui, bien réel.

"Les joueurs connaissent et reconnaissent les croupiers, ils ont l'impression d'être au casino, tout en restant confortablement installés chez eux ; c'est beaucoup moins impersonnel que le jeu online habituel", explique Fabio Giangolini, Directeur marketing du Casino di Venezia de Malte.

 

venezia_2

venezia_3

En haut, la salle de poker du Casino di Venezia, avec de vrais croupiers ; en dessous, le joueur sur Internet voit le flux vidéo du croupier, les vraies cartes et leur équivalent numérisé

 

Mais le fait de recréer l'ambiance d'un casino réel sur Internet n'est pas la seule motivation - et sans doute pas le seul intérêt - d'une solution de ce type. "Les joueurs peuvent tout voir à tout moment : les cartes, les croupiers, tout ce qui se passe. Ils sont ainsi rassurés quant au fait que le jeu est parfaitement honnête et n'ont plus de doute quant à la distribution aléatoire des cartes", souligne Miljan Miljanic, Directeur général du casino.

 

Eliminer les RNG

Car, alors que de nombreux internautes se plaignent de façon récurrente du fait que "le poker en ligne est truqué", il est clair que peu d'informations sont disponibles sur les générateurs de nombres aléatoires, les fameux "RNG" (Random Number Generator), algorithmes informatiques utilisés par tous les sites de poker pour garantir une distribution aléatoire des cartes. S'affranchir de ces algorithmes, en s'appuyant sur la bonne vieille méthode de distribution de cartes traditionnelles, est sans doute la pierre angulaire qui sous-tend tous les dispositifs cherchant à mixer online et live poker.

"Eliminer les générateurs de nombre aléatoires, proposer un jeu honnête et fournir des systèmes de distribution de cartes qui soient réellement auditables", tel est ainsi le credo de Gene Gioia, fondateur de Gioia Systems, une entreprise américaine qui entend bien "révolutionner le poker en ligne".

L'entreprise, estimant que "l'industrie du poker a échoué dans sa tentative de traiter de façon appropriée la perception du public que le jeu en ligne n'est pas équitable", a conçu un système baptisé "Cut N' Shuffle", destiné à distribuer des cartes physiques de façon aléatoire. Une vaste machine mélange et distribue les cartes à grande vitesse et de façon continue, puis transmet les résultats à un ordinateur. Tout étant stocké dans des bases de données, les résultats de la distribution peuvent être vérifiés et audités, soit sur le moment, soit plus tard.

 

gioa_1gioa_2

La machine de Gioia Systems, capable de distribuer des cartes physiques à haut débit

 

Le système est pour le moins efficace. "Avec six machines fonctionnant à plein régime, et distribuant des cartes physiques de façon purement aléatoire, nous pourrions générer suffisamment de données pour alimenter tous les sites de poker disponibles sur Internet aujourd'hui", assure Frank Wilde, Directeur marketing de Gioia Systems.

Reste à convaincre les opérateurs de sites Web. Et là, la partie n'est pas gagnée. "Les sites existants gagnent énormément d'argent en utilisant des systèmes de distribution logiciels. Pour eux, utiliser notre système serait admettre que quelque chose ne va pas avec les dispositifs actuels de distribution des cartes. Ils ne sont pas très chauds pour admettre ça", explique Frank Wilde.

De fait, l'entreprise a dû récemment opérer un revirement stratégique. Alors qu'elle prévoyait de vendre ou de louer son système de distribution à des opérateurs tiers, Gioia Sytems compte désormais devenir elle-même opérateur de jeu sur Internet. L'entreprise a ouvert un site de poker, baptisé "Real Deal Poker", et utilisant des mélangeurs automatiques de cartes physiques pour alimenter les parties en ligne. "Le site ouvrira avec de l'argent fictif [play money] en avril, et avec du véritable argent, en euros, dans le courant de l'été", assure Frank Wilde. Et Gioia n'exclut pas que ce site devienne un "réseau", permettant à d'autres opérateurs d'ouvrir des "skins", c'est-à-dire d'autres sites Web utilisant la même technologie. Le "Real Deal" pourrait ainsi devenir le premier réseau de poker en ligne au monde utilisant de véritables cartes à jouer.

 

Vers une nouvelle forme de poker ?

D'autres industriels vont dans cette voie, à l'instar de MediaLiveCasino, une autre start-up, également basée à Malte. Le système imaginé par MediaLiveCasino est proche de celui du Casino di Venezia : l'entreprise dispose d'un studio d'enregistrement, au sein duquel un croupier distribue des cartes physiques. Les internautes peuvent tout voir - et jouer - depuis chez eux, avec une possibilité supplémentaire : voir les autres joueurs distants - ou tout au moins ceux d'entre eux disposant d'une webcam.

La solution cherche donc au maximum à recréer les conditions du jeu live, tout en laissant les joueurs pratiquer le poker depuis chez eux.

 

medialive

Le dispositif de MediaLiveCasino permet aux internautes de se voir par webcams interposées

 

"Notre studio peut accueillir 10 tables simultanées", explique Angelo De Gobbi, Directeur marketing de MediaLiveCasino. L'entreprise développe propose plusieurs modèles économiques, louant ou partageant ses tables avec un ou plusieurs sites tiers (dans le cas d'un partenaire unique, la table est louée pour un prix forfaitaire mensuel et le site de poker conserve l'ensemble du rake généré).

"Ce produit est étudié pour les joueurs VIP, qui n'aiment pas les algorithmes de distribution des cartes virtuelles", résume Angelo De Gobbi, estimant toutefois que ces solutions "ne sont pas concurrentes des salles de poker en ligne". "On peut facilement imaginer des tournois dont les premières étapes se déroulent de façon classique, online, avec des finales utilisant des croupiers live", poursuit-il. L'entreprise a d'ailleurs été approchée par une grosse salle de poker en ligne, intéressée par l'exclusivité du système.

Si le poker en ligne utilisant de vraies cartes doit encore faire ses preuves, la démarche est originale et apparaît d'ores et déjà comme une tendance. Bien qu'encore balbutiants, ces systèmes doivent encore mûrir, au plan technique comme en termes de modèles économiques.

venezia_11Mais, dans le principe, force est de constater que ces solutions peuvent paraître attractives à de nombreux joueurs. Par rapport au live traditionnel, ces dispositifs plairont forcément aux joueurs ne disposant pas de casinos près de chez eux et, plus généralement, éviteront aux joueurs de se déplacer pour jouer. Le jeu, du fait de l'absence de jetons, est aussi plus rapide qu'aux tables physiques. Par rapport au jeu online, ces solutions, bien qu'offrant un rythme de jeu plus lent, sont de nature à rassurer les joueurs inquiets quant à la distributaion équitable des cartes - ou à attirer les nostalgiques des croupiers et des "vrais" tapis verts.

Les premières implémentations de ces solutions montrent en tout cas qu'il existe bien un public pour une forme hybride de poker, mêlant online et live. Le Casino di Venezia a ouvert deux tables en décembre et, compte tenu de la demande, a dû rapidement ouvrir deux tables supplémentaires. Trois autres tables sont en préparation et seront actives dans les semaines qui viennent. "J'ai bien l'impression que dans un avenir proche, toutes les tables de notre salle de poker vont être remplacées par des tables accessibles en ligne", se réjouit Fabio Giangolini.

De vastes salles emplies de tables de poker sans chaises ni joueurs, mais équipées d'écrans et de croupiers distribuant à longueur de journée des cartes à de lointains internautes... serait-ce l'avenir des poker rooms de casinos physiques ?

 

En savoir plus

  • Casino di Venezia Malta et son site de poker, Venice Poker Club (voir aussi notre vidéo exclusive des tables online/live du Casino di Venezia)

  • Gioia Systems et son site de poker, Real Deal Poker

  • MediaLiveCasino

 



Les commentaires sont strictement réservés aux membres enregistrés sur le site.
 
Dix événements qui ont écrit la légende du poker 
WSOP : la surprise de l'affluence ! 
10 performances Françaises aux WSOP de Las Vegas 
Ivey vs Full Tilt : l'escalade 
Les enjeux des WSOP 2011 
WSOP 2011 : Se qualifier sur Internet 
Les Français brillent en High Stakes sur Internet 
Tournois de poker : le programme de mai 
Le point sur la legislation poker en Europe 
Tournois de poker : le programme d'avril 
Un circuit professionnel en train d'évoluer à grande vitesse 
Tournois de poker : le programme de mars 
Le top ten des prop bets incroyables 
Une Money List des temps modernes 
Tournois de poker : le programme de février 

Retrouvez en exclusivité sur MIP les patates du poker avec Martin Vidberg :

planche numéro 1
planche numéro 2
un jeu de stratégie
le monopole des jeux
l'entrée d'un casino
poker en ligne & casinos
la future régulation
l'économie par le poker
la lutte contre l'addiction


Les portraits
La stratégie


Le blog de Fabrice Soulier
Tutoriaux vidéos
Interviews vidéos exclusives
Critiques de livres de poker
Inscrivez-vous à la newsletter


 
Chilipoker DSO saison 2