mercredi 04 janvier

Home > Articles > Zooms > Les Français brillent en High Stakes sur Internet
 

Les Français brillent en High Stakes sur Internet


Zooms
Par David Poulenard   
Jeudi, 12 Mai 2011 09:22

Depuis quelques années s'intéresser aux performances de la France dans les High Stakes sur le net consistait à étudier les résultats de David Benyamine. Avec l'irruption de quelques jeunes high stakers tricolores au plus haut niveau, notamment Rui Cao, Sébastien Sabic ou encore Alex Luneau, la France est en train de se positionner parmi les nations qui comptent sur l'échiquier planétaire.

Même si l'activité observée depuis le black friday a quelque peu ralenti, les grosses parties continuent sur les deux principaux sites de poker pour le plus grand bonheur de Gus Hansen qui continue d'occuper la tête du classement des plus gros gains de l'année. Avec 2 732 000$ de gain "The Great Dane" efface une partie des pertes enregistrées les années précédentes et signe un retour intéressant au plus haut niveau. Derrière lui, on retrouve les habitués, Patrik Antonius et Phil Ivey, Matt Hawrilenko qui apparaît pour la première fois au sommet ou encore la révélation "jungleman12" avec près de deux millions de dollars récoltés depuis le début de l'année. Des résultats classiques en fait...

La grande nouveauté intervient avec les performances remarquables obtenus par quelques joueurs français ces derniers mois. En premier lieu Rui Cao qui s'était déjà signalé fin 2010 avec une arrivée remarquée sur les tables hautes limites par quelques swings prometteurs. Rui Cao a conclu l'essai durant les premiers mois de l'année en totalisant 1 550 000$ de bénéfice au cours de quatre derniers mois (929 485$ sur Full Tilt sous son nom et 630 500$ sur pokerStars sous le pseudo "pepperoniF"). Des résultats qui le placent tout simplement dans le top cinq des meilleurs performers en 2010. Avec 125 000 mains disputées en 2010, Rui Cao est un des plus gros joueurs, une régularité qui tendrait à démontrer que ses résultats sont d'avantage le fruit de son talent que d'un good run.

 

ruy_cao
Rui Cao parmi les étoiles...


Autre Français s'illustrant avec régularité, Sébastien Sabic qui a engrangé 865 000$ depuis le début de l'année. Contrairement à ses compatriotes qui excellent en No Limit Holdem, "Seb86" brille dans de nombreuses variantes, notamment les mixed games comme en témoigne ses performances aux WSOP en 2009 et 2010, des disciplines dans laquelle il rencontre de nombreux experts. Sa progression fulgurante a néanmoins principalement été réalisée en Pot Limit Omaha.

Le troisième mousquetaire, Alexandre Luneau, est un peu moins en verve depuis quelques semaines après un hiver 2010/2011 remarquable. Après avoir gagné plus de 500 000$ en 2010, il connaissait deux premiers mois idylliques et accumulait près de 900 000$ supplémentaires fin février. Infortunément, Mars et Avril se révéleront particulièrement difficiles pour "alexonmoon" qui abandonnera une grande partie de ses gains. Le coach Limpers reste néanmoins bénéficiaire de 200 000$ depuis le début de l'année et semble avoir rectifié le tir depuis quelques semaines.

 

sabic_def
Terrain de jeu préféré de Sabic : les tables ou se jouent des variantes !


D'autres Français officient sur les tables High Stakes, Cyril "Don Limit" André ou David Benyamine, celui qui avait montré la voie ! Si David Benyamine apparaît quelque peu en retrait depuis quelques temps après deux années difficiles, nul doute que le phénix renaîtra de ses cendres, le talent demeure une valeur sure !

Les parties high stakes devraient néanmoins connaître un répit au cours des semaines à venir, nos high stakers français, à l'instar des plus grands (Ivey, Dwan ou Antonius), projettant de s'envoler prochainement vers Macao où de tres grosses parties sont annoncées. Briller à Macao : la véritable consécration et l'objectif numéro des rounders des temps modernes...


Si l'on retrouve nos Français et les cadors habituels parmi les bénéficiaires du début d'année, la rubrique perdants révèle une surprise (Tom Dwan déficitaire de 2 474 000$ est le plus gros perdant en 2011) et les habituels contributeurs. "kagome kagome" a perdu près de deux millions de dollars en quatre mois, "fishosaurusRex, le bien nommé est derrière de 1 400 000$ et cadillac1944 a vu s'envoler plus de 1 300 000$. Autres perdants notables : Cole South, David Benefield, Ilari "ziigmund" Sahamies, Viktor "Isildur1" Blom (ça devient récurrent) et Daniel Negreanu dont les débuts sont laborieux.

S la variance est une composante importante des parties high stakes et du poker en général, des constantes demeurent. Ainsi Phil Ivey continue d'engranger les dollars, à ce jour il est de très loin le principal bénéficiaire de ces joutes stratosphériques avec 19 242 000$ gagnés depuis le début des tables high stakes..



Les commentaires sont strictement réservés aux membres enregistrés sur le site.
 
Dix succès marquants de 2011 
Dix événements clés de l'année 2011 
Bilan 2011 : les classements 
Tournois de poker : le programme de décembre 
Tournois de poker : le programme de novembre 
Superstitieux ? Moi jamais, ça porte malheur ! 
Tournois de poker : le programme d'octobre 
Dix "people" jouant au poker 
Full Tilt : à dix jours de la fin ? 
Dix événements qui ont écrit la légende du poker 
WSOP : la surprise de l'affluence ! 
10 performances Françaises aux WSOP de Las Vegas 
Ivey vs Full Tilt : l'escalade 
Les enjeux des WSOP 2011 
WSOP 2011 : Se qualifier sur Internet 

Retrouvez en exclusivité sur MIP les patates du poker avec Martin Vidberg :

planche numéro 1
planche numéro 2
un jeu de stratégie
le monopole des jeux
l'entrée d'un casino
poker en ligne & casinos
la future régulation
l'économie par le poker
la lutte contre l'addiction


Les portraits
La stratégie


Le blog de Fabrice Soulier
Tutoriaux vidéos
Interviews vidéos exclusives
Critiques de livres de poker
Inscrivez-vous à la newsletter


 


PokerXtrem

Chilipoker DSO saison 2