Saturday 23 March
Home > Articles > Zooms > Les dix meilleurs joueurs actuels

Les dix meilleurs joueurs actuels


Dossiers
Par David Poulenard   
Mercredi, 20 Mars 2013 12:56
 Partagez

 

En deux ans les choses ont terriblement changé dans le poker. Après une explosion du nombre de pratiquants qui a entrainé l'arrivée constante de nouveaux joueurs autour des tables réelles et virtuelles, le flot s'est très sérieusement ralenti. Un état de fait qui a entrainé de profonds boulversements et modifié l'équilibre des forces.

Des légendes ont disparu, rattrapées par l'âge, la lassitude, les dettes, la progression de leurs adversaires, voire les scandales et des jeunes leur ont succédé, certains pour s'évaporer dans la foulée. Les Doyle Brunson, TJ Cloutier, Howard Lederer, Scotty Nguyen, Johnny Chan, Chris Ferguson et consorts n'occupent plus - pour des raisons diverses - le devant de la scène. Quels sont donc aujourd'hui les meilleurs joueurs de la planète ?

 

1970_wsop-456x285
Les choses ont bien changé !

MadeInPoker a tenté, en se basant sur les différents classements, les résultats sur les tables de cash game, mais aussi l'admiration et la crainte qu'inspirent les cadors, de déterminer les dix joueurs vedettes du poker.


- Premier élément de référence : le classement GPI !
En comptabilisant les résultats des joueurs sur les trois dernières années, le GPI offre une vision instantanée et incontournable des performances des meilleurs joueurs de tournoi.

1er. Marvin Rettenmaier
2e. Bertrand Grospellier
3e. Jason Mercier

Le podium est révélateur, ces trois là sont sans conteste la nouvelle Sainte-Trinité du poker en tournois et méritent évidemment leur place dans le top ten haut la main, surtout qu'ils ont prouvé qu'ils n'étaient pas des manches en cash game, même si ce n'est ni leur préférence ni leur spécialité !

Autre cador dans le haut du classement : Mike Watson (4e), Vanessa Selbst (8e), Michael Mizrachi (9e), Dan Smith (11e), Shannon Shorr (15e), sans oublier Son Altesse Phil Hellmuth qui trone à la 12e place. Depuis plus de 20 ans Poker Brat a su se maintenir au sommet du poker mondial, sachant se remettre en question - malgré un ego surdimensionné ou à grâce - afin de marquer l'histoire. Pari gagné, Hellmuth a d'ores et déjà sa place dans les 10 meilleurs...

 

phil_hellmuth
Hellmuth, what else !

On retrouve dans le top cent quelques très grands noms du poker : Jonathan Duhamel (40e), Daniel Negreanu (41e), Antonio Esfandiari (71e), John Juanda (84e), Phil Ivey (88e) et Erik Seidel (100e).

 

- deuxième élément : les gains en tournois lors des deux dernières années. Simple, imparfait aussi, mais bon l'argent est le nerf de la guerre dans le poker...

Antonio Esfandiari apparaît évidemment en tête avec 19 168 000$ glanés en 2012, grâce à sa victoire dans le Big One (18,3 millions), tout en ayant gagné un event des WSOP-E, signé 8 places payées dans les WSOP et deux finales WPT ! Le Magicien gagne sa place dans les dix meilleurs sans discussion...

Parmi les stars en haut du classement, Sam Trickett fait plus que de la figuration. Certes là-aussi c'est en grande partie grâce au Big One, mais avec 15,7 millions engrangés en deux ans, l'Anglais est un sérieux client, d'autant plus qu'en cash game c'est un monstre et que son nom en fait trembler plus d'un. Trickett parmi les dix meilleurs mondiaux actuellement, on peut l'affirmer !

 

fabsoul_trickett_smith
Sam Trickett fait partie des meilleurs mondiaux, Fabsoul n'en est pas loin !

Lors des douze derniers mois, Phil Hellmuth (7e), John Juanda (13e), Dan Smith (18e), Michael Mizrachi (24e), Vanessa Selbst (27e), tous avec des gains largement supérieurs à 2 millions, de dollars apparaissent encore.

Les gains récoltés dans les tournois online sont moins spectaculaires, même si les sommes récoltées par un joueur comme Chris Moorman dans sa carrière sont impressionnantes. On estime que le jeune grinder a gagné près de 9 millions de dollars sur Internet (auxquels s'ajoutent plus de 2 millions en live), et son palmarès (13 triples couronnes et des victoires par dizaines) en font un shark absolu. Moorman dans le top ten, évidemment ! Des joueurs comme Sorel Mizzi ou Shaun Deeb qui accumulent depuis des années les résultats en tournois online, mais aussi en live, n'en sont pas très loin non plus.


- troisième élément le cash game.
Difficile d'avoir accès à tous les résultats, notamment en live, même si quelques infos circulent et que l'on sait par exemple que les stars de la discipline sont revenues de Macau les poches bien remplies. Phil Ivey, Patrik Antonius, Tom Dwan, Sam Trickett, Andrew Robl y ont connu plus ou moins de réussite, mais ont engrangé des centaines de milliers de dollars. A Vegas, les parties continuent bien qu'elles soient moins flamboyantes, on sait néanmoins que ça passe bien pour Phil Ivey...

Les high stakes online sont plus lisibles avec des classements fiables, même si la variance y est telle que la vérité d'un jour est souvent remise en question le lendemain... Si l'on prend en compte le classement des gains depuis le 1er janvier 2011 on constate :

1. Ben Tollerene : + 4 819 000$
2. Viktor Blom : + 4 109 834$
3. Jens Kyllonën : + 3 821 999$
4. Phil Galfond : + 3 818 000$
4. Alexander Kostritsyn : + 3 686 243$
...
Sébastien Sabic : + 2 631 346$

Côté perdants, deux joueurs majeurs s'illustrent : Tom Dwan avec 2,7 millions abandonnés depuis cette date et Phil Ivey qui perd 764 000$. Mais peut on pour autant exclure ces deux géants du top ten mondial pour si peu (!) ? Depuis que les High Stakes online sont suivies, Ivey a gagné 19 242 000$ ! Et puis peut-on ne pas inscrire d'emblée celui que le monde entier considère comme le meilleur joueur du monde dans cette liste ?


- dernier élément, par nature forcément subjectif : la réputation !
Des joueurs comme Antonius, Dwan, Blom ou Galfond ne participent que rarement à des tournois, même si l'on note que leur pourcentage de résultats y est malgré tout très élevé, pour autant aucun joueur au monde ne se réjouira d'en retrouver un à sa table.

 

greenstein_kravchenko_fitoussi_antonius
Même s'il est un peu en retrait depuis quelques mois, Antoinus a toujours sa place à la table des meilleurs

Lorsque l'on arrive à gagner 11 316 000$ (Patrik Antonius) et 9 663 172$ (Phil Galfond) sur les tables les plus dures de la planète, on mérite d'emblée sa place au sommet de la hiérarchie mondiale...

Dans cette dernière liste, on retrouve bien évidemment tous les joueurs de high stake cités plus haut, mais aussi des joueurs comme Daniel Negreanu, Gus Hansen, Barry Greenstein, John Juanda, ou dans un autre registre des personnalités aussi différentes que Ilari Sahamies ou Jonathan Duhamel.


Récapitulons ; on retrouve donc dix nominés d'office qui constituent donc le top dix mondial :

. Marvin Rettenmaier
. Bertrand Grospellier
. Jason Mercier
. Phil Hellmuth
. Antonio Esfandiari
. Sam Trickett
. Chris Moorman
. Phil Ivey
. Patrik Antonius
. Phil Galfond

On notera qu'excepté Phil Hellmuth et Phil Ivey et à un degré moindre Antonio Esfandiari, il s'agit de joueurs étant apparus sur le devant de la scène il y a quatre ou cinq ans. Une génération exceptionnelle qui a révolutionné le poker tout en parvenant à s'améliorer d'année en année pour rester au sommet.

L'auteur de l'article renonce à classer ces dix génies, trop difficile, trop subjectif, alors même qu'élire dix joueurs s'est avéré un exercie ardu, voire périlleux, et que laisser des prodiges du calibre de Daniel Negreanu, Michael Mizrachi, Vanessa Selbst, Tom Dwan, John Juanda, Erik Seidel ou l'inclassable Viktor Blom en marge tient du crime de lèse-majesté !

 

 

Commentaires (0)

 Ajouter votre commentaire

security code

 

busy
 
Bilan 2012 : tops et flops de l'année 
Pourquoi joue-t-on au poker ? 
Vendredi noir : état des lieux, analyses et spéculations 
Jerry Yang, Russ Hamilton, Mansour Matloubi, Dave Colclough.. que sont-ils devenus ? 
Qu'est ce que ça change vraiment d'être sponsorisé ? 
La place des joueurs français dans la hiérarchie mondiale 
La rentabilité d'un joueur de poker en ligne  
L'économie et le poker 
Poker : le piège des drogues 
Poker et alimentation (I) : à la recherche du bon équilibre 
Les réseaux de poker
 
Poker en ligne : tout savoir sur le rake 
Et Las Vegas devint Las Vegas... (seconde partie) 
Et Las Vegas surgit du désert...(première partie) 
La triche en ligne (Partie 2) 


ISPT

PLAYER OF THE YEAR FRANCE


Nom
Score  
1
Karim
Abdelmoumene
191.092

2
Michel
Abecassis
183.447

3
Eric
Sfez
178.741

4
Alexandre
Reard
171.848

5
Remi
Castaignon
171.385

6
Bernard
Guigon
157.702

7
Florence
Allera
147.493

8
Flavien
Guenan
144.764

9
Aurélien
Guiglini
141.373

10
Alain
Goldberg
138.874



Top 100 France


Nom
Score  
1
Bertrand
Grospellier
3133.43

2
Roger
Hairabedian
2344.49

3
Philippe
Ktorza
1876.52

4
Fabrice
Soulier
1855.67

5
Aubin
Cazals
1758.64

6
David
Benyamine
1626.62

7
Eric
Sfez
1320.93

8
Alain
Roy
1286.02

9
Guillaume
Darcourt
1260.54

10
Tristan
Clemencon
1232.58