wsop_2012_resultats2
Monday 11 June
Home > Articles > Zooms > Les Tops et les Flops de mars

Les Tops et les Flops de mars


Zooms
Par David Poulenard   
Mercredi, 04 Avril 2012 08:08
 Partagez


icone_top1Les Tops :

 

 

 

. La grande forme de Kool Shen. Il est toujours difficile pour un "people" de se voir accorder une réelle légitimité dans le poker. En réussissant un début d'année 2012 de feu, Bruno Lopes a clairement gagné ses lettres de noblesse : victoire dans le 5 000€ Diamond des EFOP, 73e de l'EPT Deauville, 7e du WPT Maurice et 4e de l'EPT de Madrid pour 263 000€ de gains en un trimestre ! Sa passion pour le poker et son implication dans la team Poker Leaders ont payé, Kool Shen est (re)devenu Bruno Lopes !

. La réussite des Français à Madrid et Campione. Trois Français en finale à Madrid (Kool Shen 4e, Ilan Boujenah 6e, Nicolas Levi 7e) et deux autres qui échouent aux portes de la table finale (Tristan Clémençon 11e et Jean-Pierre Petroli 16e) ; Fabrice Soulier qui termine 3e quelques jours plus tard lors de l'EPT Campione pour un gain de 240 000$ alors que Jean-Philippe Rohr se classe 17e ; les Français ont brillé lors de deux EPT du mois, même si la victoire n'a pas été au rendez-vous. Un tir groupé qui montre sans équivoque l'excellent niveau des pros tricolores...

. Le fair play de Guillaume Darcourt qui rembourse Kasher Soze. A la suite de la controverse (voir flop ci-dessous) l'ayant opposé à Kasher Soze, Darcourt prend l'initiative de rembourser son adversaire malheureux du montant du buy-in des FPS. Si la manière dont le coup s'est déroulé est sujet à caution, le geste est élégant et mérite de figurer dans les tops du mois !

. Le mois à + 1,3 millions de dollars de Phil Galfond. Discret depuis le début de l'année sur les tables high stakes, Phil Galfond avait d'avantage fait parler de lui par ses prises de position d'une grande justesse sur les problèmes inhérents aux prêts et stackings entre joueurs. Cette mise au point faite, MrSweets28 s'est de nouveau consacré au poker avec brio signant un mois de mars remarquable conclu par un gain de 1 296 838$ ! Galfond redevient bénéficiaire sur 2012 avec un total positif de 832 455$ ce qui le place à la 3e place provisoire derrière Jens Kyllönen et bernard-bb

. La réussite des deepstacks en France. Le Partouche Poker Deepstack de Lyon avait affiché complet avec une liste d'attente monstrueuse, la réédition voulue par les organisateurs a attiré de nombreux joueurs avant que le PPD de Saint-Amand ne fasse à nouveau le plein avec 500 participants. Quelques jours plus tôt le DSO de Cannes avait battu de record des Chilipoker DeepStack Open avec 545 inscrits. Conclusion : Buy-in réduit + belle structure = réussite maximale !

 

icone_flop1Les Flops :

 

 

 

. Daniel Negreanu qui perd progressivement tout sens de la mesure et s'est auto-désigné justicier du poker. Critique violente contre l'EPIC, contre Full Tilt et ses actionnaires, notamment ses amis de 30 ans Lederer et Ferguson (en oubliant au passage que PokerStars n'est pas tout blanc dans l'affaire, même si ses clients n'ont pas leur argent bloqué), critique contre tout et n'importe quoi, mais pas contre lui-même quand il oublie de respecter certaines règles de bienséance et se fait bannir temporairement de 2+2 !

. L'Epic qui met la clé sous la porte après moins d'un an d'existence. Les projets ambitieux en matière de business sont à risques c'est une évidence, mais en tenant moins d'un an, l'EPIC a donné raison à ses détracteurs, notamment le spécialiste Negreanu. Concept mal calibré, financement fantaisiste, promesses intenables, joueurs lesés (en particulier les 27 qualifiés pour le freeroll à un million de dollars qui risque de n'avoir jamais lieu), l'EPIC a tout faux avec un projet aussi séduisant sur le papier qu'utopiste dans la réalité. Une question : qu'est venu faire Jeffrey Pollack dans cette galère ?

. Guillaume Darcourt qui manque d'élégance lors des phases finales des FPS d'Evian en profitant (provoquant ?) une erreur de Kasher Soze. Darcourt ayant dit à Soze "ca gagne" après que celui-ci a payé sa mise à la rivière, saute sur l'occasion en voyant son jeune adversaire jeter sa main au muck avant lui. Il conserve alors ses cartes et lance à son adversaire qu'il vient de commettre "une grave erreur" et empoche le pot malgré les réclamations de Kasher Soze (le détail du coup : ICI). Le réglement donne raison à Darcourt, l'éthique moins...

. Erick Lindgren (et quelques autres pros de ce calibre) qui oublient de rembourser leurs dettes ! Certes le black friday est passé par là et Full Tilt, le sponsor (ou la vache à lait) de nombreux professionnels américains, attend d'être racheté par le groupe Tapie mais, avouons-le, voir un type comme Lindgren qui a gagné 8 457 000$ dans sa carrière (dont 900 000$ pour la seule année 2012) incapable de rembourser ses dettes ça la fout mal...

. L'ARJEL (mais aussi le gouvernement) qui voit les rooms fermer les unes après les autres sans réaction. Ou qui laisse les gros joueurs (ceux qui génèrent du rake, seraient susceptibles de payer des impôts et consommer) s'exiler progressivement à l'étranger sans faire preuve d'un minimum de réactivité pour amender une loi aussi stupide que contre-productive. Des entreprises qui ne gagnent pas d'argent n'investissent pas, n'embauchent pas et finront par fermer leurs portes pour aller voir ailleurs si l'herbe est plus verte. Au passage, notre pays aura (une fois de plus) raté l'occasion de bénéficier du dynamisme d'un secteur d'activité en plein essor. Personne parmi les responsables n'a suivi de cours d'économie à l'école ?


L'auteur de cet article a pleinement conscience du caractère totalement subjectif de cette sélection et comprendrait parfaitement que celle-ci finisse dans une quelconque rubrique "flops"...



Les commentaires sont strictement réservés aux membres enregistrés sur le site.
 
Les Tops et les Flops de mai 
Les différences de rake et les nouvelles rêgles des WSOP 2012  
Reportage photo : les coulisses des WSOP 2012 
Le tour des blogs de mai ! 
Les enjeux des WSOP 
Les Tops et Flops d'avril 
Une vidéo avec (presque) tous les joueurs de poker français ! 
Parties clandestines à New York : une ex-serveuse raconte 
Le black friday, un an déjà : état des lieux ! 
Prêts, stacking et dettes : Phil Galfond met en garde la jeune génération online 
Le top 10 des joueurs de poker français les plus sexy ! 
Tournois de poker : le programme de janvier 
Dix succès marquants de 2011 
Dix événements clés de l'année 2011 
Bilan 2011 : les classements 
175x120



Everest Poker


promo-image-284x250-teammypok-2013

extras