Rejoignez la communauté www.MadeInPoker.com !
Enregistrez-vous pour participer au forum, réagir aux articles et recevoir gratuitement notre newsletter.




» Mot de passe oublié ?
» Identifiant oublié ?


jeudi 23 avril
Home > Articles > Zooms > Poker sur Internet, la valse hésitation gouvernementale
 

Poker sur Internet, la valse hésitation gouvernementale

Zooms
Par David Poulenard   
Lundi, 18 Février 2008 00:00

 

Pour l’instant les orientations ministérielles sur le sujet restent encore imprécises. Le ministère annonce l’élargissement d’une « blacklist » répertoriant tous les sites interdits. Il est bien sur légitime de contrôler les sites incitant à la haine raciale, au terrorisme, à la violence ou à la pédophilie.
Mais est-il véritablement prévu que les sites de paris en ligne et de poker y soient inclus ?

Le nouveau projet de loi baptisé  LOPSI (loi d'orientation et de programmation pour la sécurité intérieure) qui englobe la cybercriminalité, est encore assez évasif.
Et pour cause, la ligne dure du gouvernement sur les jeux d’argent on line a été plusieurs fois remise en question. Tout d’abord par Bruxelles, les institutions européennes ayant plusieurs fois rappelé à la France son obligation de se plier aux règles élémentaires de libre concurrence. Récemment, la justice, par le biais de la cour de cassation de Versailles a annulé les décisions gouvernementales dans l’affaire « Peter Nylander-UNIBET ».

code_pnal.jpg

Que nous réserve le cru 2008 ?

Le gouvernement annonce, une semaine, mettre en place des consultations pour réfléchir à une ouverture maitrisée du marché. La semaine suivante, le poker on line est à la limite de la cybercriminalité…

Il est bien sur évident qu’il s’agit d’un sujet important et complexe.
L’addiction aux jeux d’argent est une maladie grave, parfois dramatique, il faut légitimement lutter contre ce fléau, mais entre le PMU, la française des Jeux et les casinos, il existe déjà en France tous les moyens de se ruiner. Etant immergé depuis plus de vingt ans dans l’univers du jeu, j’ai pu constater que le poker est de très loin le moins dangereux de tous…
L’implantation de la majorité des sites de poker en ligne, soit dans des paradis fiscaux soit dans des pays dont le respect du droit international est assez flou, constitue un grave problème, il est vrai.
En premier lieu, car les sites échappent ainsi à tout contrôle sérieux sur la régularité de leur programme de jeu. Vu les milliards de dollars que les plus gros brassent quotidiennement, il semble nécessaire de s’assurer de leur parfaite intégrité.
L’autre aspect important est d’ordre économique et fiscal. Il parait effectivement anormal que ces sociétés génèrent autant de chiffre d’affaires, sans qu’il n’y ait de retombées pour les pays d’origine des joueurs !!!

Rassurons nous cependant, parmi les multiples annonces des pouvoirs publics, certaines révélaient la volonté d’étudier l’octroi de licence permettant d’exercer légalement l’activité de casino en ligne, en contrepartie d’une implantation sur le territoire.
C’est évidemment, la ligne politique qui semble en tout point satisfaisante.
Contrôle et maitrise de l’activité, bonus économique apporté par un secteur en pleine croissance, recettes fiscales en hausse, emploi, les points positifs seraient nombreux !

Alors, annonce volontairement inquiétante du gouvernement pour pousser les opérateurs à la table des négociations ? Petite phrase politique, à quelques semaines d’échéances électorales importantes ou bien réelle volonté d’établir une prohibition des jeux en ligne ?

Espérons que la première option soit la bonne !
Interdire le poker en ligne aurait pour conséquences dramatiques, la multiplication des parties et des cercles illégaux et donc l’augmentation des ressources pour des individus à la moralité douteuse.
Cette interdiction amènerait inévitablement un pourcentage important des jeunes gens qui jouent au poker avec de l’argent fictif ou pour quelques cents à se réorienter vers des parties en live se déroulant dans les casinos, les cercles ou le domaine privé. Et là, les enjeux misés ne sont plus du tout aussi raisonnables et indolores…

Légaliser le poker on line, l’encadrer, le surveiller apporteraient des réponses adéquates en terme de moralité et de fiscalité.

Le sujet est complexe, nous le savons, mais il existe en France, des gens ayant une connaissance approfondie de l’activité (présidents des fédérations, professionnels, journalistes…etc), qu’il serait surement profitable de consulter pour réfléchir aux meilleures options …

 

davidlion.jpg

David'lion' Poulenard

 


 


 

Commentaires (0)

 Ajouter votre commentaire

security code

 

busy
 
Le monde du poker succombera-t-il à la "twittermania" ? 
Parier lors des WSOP 
Le poker sur abonnement 
La triche en Live 
Le MadeInPoker Tour 
Se qualifier pour les WSOP 
Jouer sur Internet avec de vraies cartes 
Triche sur Ultimate Bet, le résumé de l'affaire 
L'affiliation 
UIGEA : un grand flou juridique aux Etats-Unis 
Clonie vs. Full Tilt 
Le rakeback 
Vegas n'échappe pas à la crise 
David Benyamine, roman photo d'une victoire 
Poker en ligne, à vos marques, prêts ! 

 
coverage_sanremo_live