Friday 28 December
Home > Articles > Zooms > Les Tops et Flops de l'été

Les Tops et Flops de l'été


Zooms
Par David Poulenard   
Jeudi, 30 Août 2012 11:01
 Partagez

icone_top1Les Tops :

Le rachat de Full Tilt par PokerStars. Une nouvelle attendue depuis des mois par la communauté poker et tout particulièrement les centaines de milliers de joueurs ayant de l'argent bloqué sur l'opérateur ! Sans contestation l'information la plus importante de l'été aux retombées multiples ; non seulement les joueurs vont être remboursés mais PokerStars va devoir injecter beaucoup d'argent dans le poker pour relancer Full Tilt nouvelle version. Tout le monde devrait en profiter ; enfin presque tout le monde car les concurrents du duo nouvellement constitué vont être confrontés à un implacable adversaire !

L'affluence des tournois de poker. Depuis le début de l'année, le monde du poker assistait impuissant à l'érosion des fréquentations des différents tournois organisés un peu partout et redoutait un gros recul pour les WSOP. De manière surprenante mais réjouissante, le soleil a été au beau fixe tout l'été ! Les WSOP ont connu une affluence équivalente à celles des dernières bonnes années et les compétitions organisées sur toute la planète ont connu des fréquentations records quelque soient le circuit, le montant du buy-in ou le pays-hôte ! Un grand bol d'oxygène en attendant les prochaines grosses échéances cannoises.

Le doublé WPT de Marvin Rettenmaier. Il l'avait annoncé après sa signature avec PartyPoker : il voulait se concentrer sur les WPT... Chose promise, chose due en remportante deux WPT successivement, un exploit jamais réalisé auparavant. Rettenmaier a du talent et de la suite dans les idées...

Le Deep Run de Gaëlle Baumann dans le Main Event. Un parfum de déception flotte encore dans l'air vicié du Rio après l'élimination aux portes de la finale du Main de la jolie Gaëlle Baumann. Cependant une 10e place dans l'épreuve la plus importante de l'année disputée par plus de 6 500 joueurs et une récompense finale de 590 000$ contribueront avec le temps à exhaler une douce odeur d'exploit...

La victoire d'Antonio Esfandiari dans l'extraordinaire Big One. Le magicien a réalisé le hold up parfait au nez et à la barbe des forces de sécurité et surtout des meilleurs joueurs de la planète... Il est reparti avec 18 millions de dollars et son complice Guy Laliberté jubile : avec 48 participants ce sont plus de 5 millions de dollars qui ont été récoltés pour l'association One Drop !

Le poker en ligne bientôt légalisé aux Etats-Unis. La régulation du poker en ligne sur l'ensemble du territoire américain pourrait prendre des mois, voire des années, mais il semble acquis que dans le sillage du Nevada, certains états procéderont à leur tour à une légalisation et comme aux States Business is Business peu de gouverneurs resteront insensible aux charmes des recettes fiscales et aux sirènes des lobbyistes... D'autant plus que la décision d'une cour fédérale qui a jugé que le poker s'apparentait à un jeu d'adresse et non de hasard devrait accélérer les choses.

 

 

icone_flop1Les flops :

L'affaire de triche impliquant Matt Marafioti. Un joueur professionnel impliqué (Marafioti), un hacker, un gang de bikers bien connu des services de police, un cheval de troie... On se croirait dans un série noire et pourant il s'agit bien d'événements déplorables qui se sont déroulés dans l'univers du poker ! Matt Marafioti et Samer Rahman ont introduit des "trojans"(programmes espions sur les ordinateurs d'autres joueurs, NDLR) leur permettant de dépouiller leurs rivaux avec la complicité des Swedish Bandidos, des Hell's Angels de sinistre réputation. Sale affaire en réalité !

Les nouvelles disparitions d'opérateurs de poker. Alors que le cash game est en baisse constante depuis près d'une année, les opérateurs de poker en ligne continuent de disparaître en France (mais aussi dans le reste du monde). Titan.fr, Tranchant.fr, Chilipoker qui cessent leurs activités, MyPok et PokerXtrem qui fusionnent, PokerLeaders qui reporte sine die son ouverture. L'offre poker se raréfie, faute à un marché trop concurrentiel et une fiscalité élaborée par un technocrate trostskiste....

Les fermetures de cercles à Paris qui continuent. C'est tout d'abord le Cercle Clichy Montmartre qui est contraint de cesser son activité suite à une fermeture administrative, n'ayant pas obtenu le renouvellement de sa licence d'exploitation avant que le Cercle Gaillon laisse fuiter des informations sur sa probable prochaine disparition pour des raisons économiques.

Les retraites de plusieurs (jeunes) joueurs. Josh Arieh, qui n'est pourtant pas le premier venu, avait amorcé le mouvement, d'autres ont suivi en particulier Adam Junglen, sans parler de ceux un peu moins connus qui disparaissent discrètement en se faisant de plus en plus rare sur le circuit. En cause, la hausse continue du niveau moyen -et la complexité croissante pour dénicher un sponsor- qui rendent de plus en plus difficile de gagner sa vie dans le poker. Et puis il n'y a pas que le poker dans la vie...

Commentaires (0)


Vous devez être enregistré pour écrire un commentaire.

busy
 
Les Tops et Flops de novembre 
JAQK présente : Les 10 commandements du Gentleman au poker ! 
Les Tops et les Flops d'octobre 
Tous les chiffres et les infos de la finale du Main Event ! 
Les Tops et Flops de septembre 
JAQK vous présente sa nouvelle collection automne-hiver ! 
Full Tilt : affreux, sales et méchants... 
Mon Papa à moi est un gangster 
Vegas pour les moins de 21 ans 
Fiona a tenté sa chance dans les casinos de Vegas... Bilan !  
Poker Face 
Pokerroom !  
Les conséquences du rachat de Full Tilt par PokerStars 
Casino Royal 
American Life 



PLAYER OF THE YEAR FRANCE


Nom
Score  
1
Bertrand
Grospellier
913.346

2
Aubin
Cazals
648.193

3
Bruno
Lopes
584.403

4
Fabrice
Soulier
556.576

5
Phillippe
Ktorza
554.291

6
Roger
Hairabedian
531.619

7
David
Benyamine
528.491

8
Alain
Roy
467.549

9
Lucille
Cailly
423.553

10
Paul
Guichard
418.656



Top 100 France


Nom
Score  
1
Bertrand
Grospellier
2730.6

2
Roger
Hairabedian
2057.64

3
David
Benyamine
1918.81

4
Fabrice
Soulier
1794.2

5
Phillippe
Ktorza
1757.99

6
Bruno
Lopes
1578.09

7
Aubin
Cazals
1486.03

8
Tristan
Clemencon
1472.34

9
Alain
Roy
1472.2

10
Jean-Noel
Thorel
1369.38